expérimentation "trous à truffes "

Sous forum du forum général où on va parler de toutes les expérimentations en cours chez les uns et chez les autres.

Modérateurs : galistruffe, phil, uncinat55, jacques 37

Répondre
Benoit
Membre
Messages : 1708
Inscription : 01 mars 2008 13:15
Localisation : Dordogne sud

Message par Benoit » 21 janv. 2011 07:29

j'ouvre un post au titre >>expérimentation "trous à truffes" car apparemment plusieurs vont faire l'essaie
Genévrier a écrit :On a déjà la composition du terreau grâce à Jacky.
Nous voulons essayer les pièges/nids à truffes.
J' ai un copain qui a plein de brûlés en truffières spontanées et il est d'accord pour que l'on essaie sur les brûlés qui s'éteignent.
Nous mettront de la truffe locale afin de la préserver.

Je voudrais les essayer sur mes arbres de 5 ans mais j'ai peur de devoir modifier mon itinéraire technique ( aération grelinette sarclage, sable calcaire, taille etc... ) Quoique je ne vois pas en quoi ça gênerai d'en faire 2 par arbres ? :|
itinéraire technique espagnol;
quand les « brûlés » sont bien formés, réaliser, tout autour des
arbres de la truffière, quatre à six puits (pièges à truffes), de 20 à 25 cm de diamètre et autant de
profondeur. Reboucher chaque puits avec un mélange composé à 50% de la terre du puits et 50%
de substrat spécial trufficulture enrichi en spores (1 sac de spores pour 90L de substrat). Veiller à ce
que la terre soit libre de toute pierre ou autre masse caillouteuse. Attention la profondeur des puits
doit être mesurée en dessous du niveau des labours. Les résultats sont notables environ deux ans
après la réalisation des puits. Recommencer l’opération chaque année en augmentant légèrement
la distance des puits par rapport aux troncs des arbres et en décalant
leurs positions.
galistruffe a écrit :je comprend pas ce que vous recherchez ?
le terreau horticole ce trouve sans probleme dans toutes les coopé , il est sterilisé , garantie sans champignon et la perlite tu la trouve partout .jerome
jacques37 a écrit
Si je comprends bien, Jérôme nous dit qu'un terreau horticole mélangé à de la perlite suffit ????

Benoit a écrit : il y ajoute du calcaire dans le terreau pour atteindre un pH amélioré et
surtout il le mélange dans le nid à truffes avec 50% de terre du sol et des spores de mélano
jacky a écrit :je pense les faire plus a l'intérieur, vue qu'ici les truffes viennent plus sous l'arbre à l'abri du soleil
attention jacky ,si tu es très proche du tronc ,tu risques de faire de la casse racinaire de grosse section qui repousse moins bien que des plus petites .
chaque grosse racine interrompue condamne la zone exploré par cette racine en allant vers l'extérieur !!!!
Dernière modification par Benoit le 21 janv. 2011 07:30, modifié 1 fois.
tuber11
Membre
Messages : 660
Inscription : 22 juin 2009 15:17
Localisation : aude

Message par tuber11 » 21 janv. 2011 09:15

Bonjour,
J'ai commencé l'an dernier.
Pas de truffes cette année, mais plantation n'ayant encore jamais produit, et deux mois sans pluie cet été.
Je n'ai pas utilisé de terreau mais de la vermiculite mélangée avec le broyat.
stef@
Membre
Messages : 2572
Inscription : 21 janv. 2008 14:41
Localisation : entre perigord noir et quercy

Message par stef@ » 21 janv. 2011 09:50

je vais en faire chez moi et je maintiendrais un arrosage si besoin .
rom1
Membre
Messages : 11
Inscription : 31 janv. 2010 14:56

Message par rom1 » 21 janv. 2011 17:25

bonjour, comment faites vous des spores de truffes et quelle qtt par kg de mix ?

que diriez vous de 80 % de terre profonde de truffiere, de 15 % de vermiculite, 5 % de cendres et des spores de truffes ?
(j'ai peur des champignons décomposeurs de la M.O du terreau méme s'il est stérile au départ)
jacques 37
Membre
Messages : 4015
Inscription : 03 août 2007 16:24
Localisation : Nord Touraine

Message par jacques 37 » 21 janv. 2011 18:43

rom1 a écrit :bonjour, comment faites vous des spores de truffes et quelle qtt par kg de mix ?

que diriez vous de 80 % de terre profonde de truffiere, de 15 % de vermiculite, 5 % de cendres et des spores de truffes ?
(j'ai peur des champignons décomposeurs de la M.O du terreau méme s'il est stérile au départ)
Bonjour rom1
Tout d'abord on ne fait pas de spores de truffes, les spores sont contenues dans la truffe, plusieurs milliers de spores dans chaque truffe. Ces spores sont contenus dans des petits sacs, appelé asques. Ce sont eux (les spores) qui sont la "graine" pour faire "reproduire" la truffe.
Question : Terre de truffière pourquoi pas, mais pourquoi terre profonde ???
Tu as sans doute une bonne raison, alors parles nous de ton idée.
Pour les spores, il te faut broyer des truffes pour mélanger à ton inoculum.
Jacques 37
Avatar de l’utilisateur
bernard
Membre
Messages : 4839
Inscription : 08 déc. 2008 09:59
Localisation : Haut-Rhin Alsace

Message par bernard » 21 janv. 2011 21:11

Demain je testerai ma seringue à inoculum, si ça fonctionne je ferai quelques photos. C'est une fabrication maison avec des matériaux de récupération essentiellement.
A suivre...:p
Dans la vie tout n'est qu'une histoire de dosage , encore faut-il avoir le courage d'oser doser !
Avatar de l’utilisateur
pancho
Membre
Messages : 3881
Inscription : 07 févr. 2010 21:04

Message par pancho » 21 janv. 2011 21:15

bernard bonsoir, je te souhaite de la reussite , ne la plante pas a l envers.:p
a +pancho
Avatar de l’utilisateur
stéph38
Membre
Messages : 981
Inscription : 10 janv. 2009 18:05
Localisation : 38/Drôme provençale

Message par stéph38 » 21 janv. 2011 23:59

vite vite des photos Bernard je veux voire ton spororisateur
Mais soit prudent quand même ces engins sont à manipuler avec
précaution :D:D

stéph
Avatar de l’utilisateur
bernard
Membre
Messages : 4839
Inscription : 08 déc. 2008 09:59
Localisation : Haut-Rhin Alsace

Message par bernard » 22 janv. 2011 04:46

ni dangereux, ni la possibilité de la tenir à l'envers, c'est un premier jet qui demandera certainement à être amélioré, mais qui doit convenir dans un sol souple, mon premier souci est de ménager ma colonne vertétrale et de gagner du temps. :D;)
Dans la vie tout n'est qu'une histoire de dosage , encore faut-il avoir le courage d'oser doser !
Benoit
Membre
Messages : 1708
Inscription : 01 mars 2008 13:15
Localisation : Dordogne sud

Message par Benoit » 22 janv. 2011 05:45

rom1 a écrit :bonjour, comment faites vous des spores de truffes et quelle qtt par kg de mix ?

que diriez vous de 80 % de terre profonde de truffiere, de 15 % de vermiculite, 5 % de cendres et des spores de truffes ?
(j'ai peur des champignons décomposeurs de la M.O du terreau méme s'il est stérile au départ)
vermiculite et spores sont une bonne association pour contaminer le sol ,mais à la profondeur du nid à truffes si tu n'apportes pas de terreau ,je me demande si la rétention d'eau va être suffisante dans le puits ,je me demande de quoi vont se nourrir les truffettes ,je me demande si tes 80% de sol profond ne vont pas se retasser et asphyxier les truffettes
les espagnols ont eu des résultats spectaculaires avec cette technique à certains endroits
concernant la MO ,à cette profondeur ,certains champignons ne pourront pas tirer partie du terreau et la présence massive de spore mélano ,va (,il faut l'espérer?), envahir la poche de mycélium mélano dans tout le fond du puits

cette technique a eu des succès ,il faudrait l'appliquer dans un premier temps à la lettre pour vérifier chez nous son efficience avant de modifier des paramètres et surtout si on veut tester des variantes ,il faut en même temps faire la méthode espagnol ,pour voir si les variantes ont un meilleur effet en comparaison
Dernière modification par Benoit le 22 janv. 2011 05:50, modifié 1 fois.
Benoit
Membre
Messages : 1708
Inscription : 01 mars 2008 13:15
Localisation : Dordogne sud

Message par Benoit » 22 janv. 2011 05:57

pour ceux qui veulent faire l'essaie ,je rappelle que la profondeur semble avoir de l'importance ,que le terreau est tamponné avec du calcaire pour avoir un certain pH ,que le positionnement logique est dans la périphérie du brulé
et que les spores doivent être mélano ,méfiez vous de la détermination des truffes immatures
Avatar de l’utilisateur
melano
Site Admin
Messages : 15462
Inscription : 03 janv. 2007 22:50
Localisation : Périgord noir

Message par melano » 22 janv. 2011 10:07

méfiez vous de la détermination des truffes immatures
Salut Benoît,

j'ai passé mon jeudi matin au microscope pour déterminer des truffes mélanos dont certaines dans un piteux état.

Même légèrement grises, les truffes possèdent toujours quelques spores mûres qui permettent une bonne détermination.

Le truffes blanches d'hiver sont blanches non pas parce que les spores ne sont pas mûres, mais à cause d'une quasi absence de spores. La gléba est presque uniquement composé de mycélium stérile. On peut toutefois voir des spores mûres.

En cas de doute ==> poubelle.

Toujours s'appuyer en 1) sur les critères macroscopiques (odeur, caractéristiques du péridium, lieu de récolte)
et enfin en 2) sur critère microscopiques.

Positionné 3 pièges à truffes l'an dernier : une truffe cette année mais pas dans le terreau (dans la couche de terre travaillée au dessus).

J'en ai fait pas mal sur uncinatum cet hiver pour voir ce que ça peut donner sur cette espèce aussi.

Fred
Avatar de l’utilisateur
bernard
Membre
Messages : 4839
Inscription : 08 déc. 2008 09:59
Localisation : Haut-Rhin Alsace

Message par bernard » 22 janv. 2011 17:58

Image

voici l'engin...
Dernière modification par bernard le 23 janv. 2011 04:15, modifié 1 fois.
Dans la vie tout n'est qu'une histoire de dosage , encore faut-il avoir le courage d'oser doser !
Avatar de l’utilisateur
bernard
Membre
Messages : 4839
Inscription : 08 déc. 2008 09:59
Localisation : Haut-Rhin Alsace

Message par bernard » 22 janv. 2011 18:01

Image

enfoncer dans le sol avec les deux mains, la poignée est scotchée pour le moment afin de déterminer plus tard la bonne position.
Dans la vie tout n'est qu'une histoire de dosage , encore faut-il avoir le courage d'oser doser !
Avatar de l’utilisateur
bernard
Membre
Messages : 4839
Inscription : 08 déc. 2008 09:59
Localisation : Haut-Rhin Alsace

Message par bernard » 22 janv. 2011 18:08

Image

je soulève à l'aide le la poignée latérale en maintenant la boule noire enfoncée (qui termine la tige centrale )
et le tour est joué, j'ai libéré une giglée sporée,
je peux répéter ce mouvement pour augmenter le dosage
Dans la vie tout n'est qu'une histoire de dosage , encore faut-il avoir le courage d'oser doser !
Répondre