Scanner à racines.

Sous forum du forum général où on va parler de toutes les expérimentations en cours chez les uns et chez les autres.

Modérateurs : galistruffe, phil, uncinat55, jacques 37

Répondre
Lemarnais
Membre
Messages : 202
Inscription : 05 sept. 2014 08:52
Localisation : Marne

Re: Scanner à racines.

Message par Lemarnais » 10 janv. 2019 09:11

Par débourrement je pensais à gros besoin de ressources, utilisation/recentralisation du mycelium par l'arbre,
À confirmer/infirmer en regardant si le phénomène se produit à chaque pousse + intéressant de comparer avec les vagues de naissance
Lemarnais
Membre
Messages : 202
Inscription : 05 sept. 2014 08:52
Localisation : Marne

Re: Scanner à racines.

Message par Lemarnais » 10 janv. 2019 09:15

Donc prélèvements en fonction des stades physio de l'arbre plutôt qu'à dates fixes
l'appalou 24
Membre
Messages : 1788
Inscription : 21 nov. 2012 21:47

Re: Scanner à racines.

Message par l'appalou 24 » 11 janv. 2019 12:38

Bonjour.

voici mes observations

Olive tu rejoins mes interrogations au sujet du travail du sol pour les années à venir.

certains ne le dise pas et vont se reconnaître, ils ramasses beaucoup plus de truffes cette année sans travail du sol que l"année dernière , et dans mon entourage même chose, cela pose en effet à réflexion.

pour moi certain outil pour le travail sont à proscrire,trop de brassage de la terre, va nuire au futures truffes.
de plus mieux vaut ne pas travailler que travailler tard ou en de mauvaise condition.

un nouvel outil est en cours de réalisation et va voir le jour cette année qui prend en compte mes observations.

comme là souligné notre ami JCR, sur mes nouvelles plantation, je travaille au départ le futur brulé définitif ,de manière a ne pas pas perturber le système racinaire .

a+jean claude
stef@
Membre
Messages : 2741
Inscription : 21 janv. 2008 14:41
Localisation : entre perigord noir et quercy

Re: Scanner à racines.

Message par stef@ » 11 janv. 2019 13:03

Je partage, mais attention à ne plus travailler.
Ça peut passer une année mais au delà on n'a vu le résultat, le sol se recompacte et la production disparaît au bout de 3/4 ans. Sans parler de la pauvre qualité des truffes.
stef@
Membre
Messages : 2741
Inscription : 21 janv. 2008 14:41
Localisation : entre perigord noir et quercy

Re: Scanner à racines.

Message par stef@ » 11 janv. 2019 13:04

Mais je suis aussi persuadé que certains terrains non même pas besoins d'être toucher quand la truffe est là
stef@
Membre
Messages : 2741
Inscription : 21 janv. 2008 14:41
Localisation : entre perigord noir et quercy

Re: Scanner à racines.

Message par stef@ » 11 janv. 2019 13:06

On va avoir le résultat d'ici quelques années, beaucoup ont pas pu travailler à cause de la météo et de retrouve avec autant de truffes, du coup ils abandonnent le travail du sol complètement.
Dans 4 ans ont en reparle...
Jcrtruffe
Membre
Messages : 1459
Inscription : 07 déc. 2015 13:01
Localisation : lot et Garonne est quercyblanc

Re: Scanner à racines.

Message par Jcrtruffe » 11 janv. 2019 13:38

Oui vous avez tous les deux raison .

C'est pour cela que mon idée de travailler les brûlés partiellement tout les deux ans permettrait de laisser des zones sans perturbation une année sur deux .


Jcr
Si tes résultats ne sont pas à la hauteur de tes espérances dis toi que le grand chêne aussi, un jour a été un gland.
l'appalou 24
Membre
Messages : 1788
Inscription : 21 nov. 2012 21:47

Re: Scanner à racines.

Message par l'appalou 24 » 11 janv. 2019 13:48

Bonjour.

le but de mon nouvel outil est de travailler sans déstructurer.
je suis d'accord Stef avec certains terrain on peu ne pas travailler, mais je pense que le travail du sol peut-être pratiqué les 5 premières années pour installer le système racinaire.
a+jean claude
Jcrtruffe
Membre
Messages : 1459
Inscription : 07 déc. 2015 13:01
Localisation : lot et Garonne est quercyblanc

Re: Scanner à racines.

Message par Jcrtruffe » 11 janv. 2019 13:55

l'appalou 24 a écrit :
11 janv. 2019 13:48
Bonjour.

le but de mon nouvel outil est de travailler sans déstructurer.
je suis d'accord Stef avec certains terrain on peu ne pas travailler, mais je pense que le travail du sol peut-être pratiqué les 5 premières années pour installer le système racinaire.
a+jean claude
Oui je pense comme toi et après il faut changer de façon et certainement de fréquences aussi

Jcr
Si tes résultats ne sont pas à la hauteur de tes espérances dis toi que le grand chêne aussi, un jour a été un gland.
Avatar de l’utilisateur
melano
Site Admin
Messages : 16204
Inscription : 03 janv. 2007 22:50
Localisation : Périgord noir

Re: Scanner à racines.

Message par melano » 11 janv. 2019 14:33

Il nous manque quand même un outil simple pour évaluer la quantité d'air présent dans le sol. Un sol où cet air est naturellement présent de manière durable n'a pas besoin d'être travaillé tous les ans (voire pas du tout).

Un sol qui se tasse en permanence aura besoin d'un travail de temps en temps pour faire rentrer de l'air à nouveau.

Je cave chez des gens qui ne travaillent pas leur sol. En effet, ils ont des truffes mais il faut voir l'aspect des truffes qu'ils sortent. On ne peut pas vraiment dire que c'est de la qualité. Tout passe en II direct. Et en ce moment, on sait tous ce qui arrive à la II sur les marchés. Une bonne partie revient à la maison.

L'équipe de VdT production travaille actuellement sur un test pour déterminer la porosité des sols. Mais je pense qu'il ne sera pas simplissime à mettre en oeuvre au champ.

Un truc qui pourrait être intéressant, c'est le test pénétro qu'on peut faire avec une simple barre de fer. On voit si le sol est meuble ou pas et à quelle profondeur on a une induration.

https://www.terre-net.fr/observatoire-t ... 44237.html

http://www.agro-transfert-rt.org/wp-con ... e-2018.pdf

En première approximation, ça peut donner une idée. Après, on voit que chez Olive devant le scanner, même si sont sol est délicat au départ, ça reste relativement longtemps sans se tasser (même s'il faut relativiser, son scanner étant sous une serre de protection).

Fred
clovis
Membre
Messages : 737
Inscription : 23 oct. 2016 07:54
Localisation : gard

Re: Scanner à racines.

Message par clovis » 11 janv. 2019 16:25

oui stef je fais partie de ceux la j'ai des terres très souples que je ne travaille pas .juste les 4 premierès années de plantation pour désherber , et par contre sur les autres parcelles limono -argileuses je ne travaille plus que chaque deux ans pour les raisons citées pus haut
l'homme jeune va beaucoup plus vite que l'homme agé, mais l'homme agé connait le chemin !
Avatar de l’utilisateur
tuber01
Membre
Messages : 3670
Inscription : 18 sept. 2011 08:31
Localisation : Ain - Bugey

Re: Scanner à racines.

Message par tuber01 » 11 janv. 2019 18:42

vous travaillez juste pour aérer la terre ?
mais le mycelium si il est là et puissant le fait très bien.

je croyais que le travail du sol était un travail sur le racinaire ...

Seb
la vie est trop compliquée pour avancer avec une pleine assurance
Avatar de l’utilisateur
Trufalou
Membre
Messages : 1108
Inscription : 12 août 2016 10:53
Localisation : Ardèche/Drôme

Re: Scanner à racines.

Message par Trufalou » 11 janv. 2019 19:21

Un truc qui pourrait être intéressant, c'est le test pénétro qu'on peut faire avec une simple barre de fer. On voit si le sol est meuble ou pas et à quelle profondeur on a une induration.
Il a fallu que je trouve un truc pour évaluer le compactage du sol suivant les truffières et suivre l'évolution des manips de décompactage avec mon "airpic " alors je me suis équipé d'un pénétromètre dit léger pour faire des mesures avant après 1,2, 3 mois avec les premières mesures on trouve très vite la semelle et sa profondeur :arrow:
Image

Image
jj24
Membre
Messages : 422
Inscription : 29 déc. 2018 18:54

Re: Scanner à racines.

Message par jj24 » 11 janv. 2019 20:19

Bonsoir,

Sur mon sol de "terre rouge" +ou- argileux, l'expérience que j'en retire, est qu'au-delà de 2 ans, même sur un brûlé 'virulent", le tassement commence à partir de la 3è, voire 4è année; surtout si des orages surviennent!
Je n'ai pas essayé au-delà de 3ans?
Je dirais que sur une truffière travaillée, la résistance du brûlé au tassement est limitée dans le temps, contrairement à un brûlé naturel, dont l'écosystème s'est créé de lui-même; sa propre méthode!
Au-delà de la qualité des truffes (profondeur), il y a aussi l'aspect renouvellement racinaire et nourritures qui peut profiter à un sol travaillé :!: :?:
Mais je connais des brûlés naturels qui produisent depuis plusieurs années sans travail (ni taille),
JJ24
Avatar de l’utilisateur
OLIVE81
Membre
Messages : 3363
Inscription : 02 oct. 2013 19:10
Localisation : Sud du Tarn - 81

Re: Scanner à racines.

Message par OLIVE81 » 19 janv. 2019 16:32

Bonjour,

Des nouvelles du monde souterrain… la zone du scanner a été ensemencée en surface… il faudra un peu de temps pour que la faune du sol redistribue les spores au niveau de la zone d'observation…

en attendant, voici quelques clichés de mycos formées ou en formation…
19-01C.jpg
19-01B.jpg
19-01A.jpg
…/...
Vous ne pouvez pas consulter les pièces jointes insérées à ce message.
Point n'est besoin d'espérer pour entreprendre ni de réussir pour persévérer.
Répondre