Eviter la contamination par la Brumale

Sous forum du forum général où on va parler de toutes les expérimentations en cours chez les uns et chez les autres.

Modérateurs : galistruffe, phil, uncinat55, jacques 37

dan
Membre
Messages : 703
Enregistré le : 02 janv. 2009 23:00
Localisation : Deux-Sèvres

Re: Eviter la contamination par la Brumale

Message par dan »

Bonsoir,
il est vrai que des terrines de pâté à la brumale, c'est à se taper le cul par terre.... :lol:
dan
J Gravier
Membre
Messages : 2508
Enregistré le : 14 déc. 2008 17:20

Re: Eviter la contamination par la Brumale

Message par J Gravier »

Bonjour à tous,

merci pour ce témoignage très intéressant H84, des exemples comme celui ci j'en ai plein d'autres.
Si on veut produire Brumale elle n'est pas plus facile à maitriser que mélano, il faut le sol qui lui convient.
On a donc deux cas possibles, soit le sol est propice au départ, soit il le devient dans le temps.
S'il est propice à brumale on peut produire à 3 ans exactement comme pour mélano, et cela même avec de très bons plants myco mélano à la base.
S'il est propice à mélano il va évoluer dans le temps, et tôt ou tard la production basculera sur d'autres champignons, ça peut être brumale mais ou aestivum comme tout autre chose.
Ce n'est qu'une question de temps, il y a des quantités de situations différentes, liée au sol, au climat, à l'irrigation.....
Chez moi j'ai vu plusieurs cas de figure, les plantations ont toujours produit exclusivement mélano au début, même avec des plants planteurs et peu d'arbres producteurs, au bout de 15/16 ans j'ai eu les première brumale et la disparition totale de mélano vers 18 ans, vers 20 ans j'ai eu aestivum.
J'ai arraché pour replanter, le sol n'avait pas changé.... à 3 ans j'avais brumale sur 70% des arbres, mais pas aestivum qui aurait pu apparaître de la même façon les années suivantes, là je pense que ce n'était pas un problème de sol, c'est le milieu qui avait changé.
Mon père a fait aussi la tentative brumale sur une parcelle ou le sol est très lourd et non drainant, il a mis des noisetiers, les plants ont été réalisés par marcottage et il a fait un apport de brumale, les arbres doivent avoir aujourd'hui 8/9 ans, il y a maintenant une très belle production.
Il a aussi tenté une plantation mélano sur un sol très argileux (argile jaunes et collante), ça n'a jamais rien produit, ni brumale, ni aestivum, par contre mélanogaster.....
Les conditions de sol et de milieu sont complexes, pour moi on ne peut pas maitriser, la seule solution est de s'adapter aux situations....

Joel

Joel
h84
Membre
Messages : 1735
Enregistré le : 01 déc. 2010 19:39

Re: Eviter la contamination par la Brumale

Message par h84 »

bonsoir joël , je dois dire que le sol ou j'ai planté mes cv a brumales est un sol qui "serre" assez compliqué a travailler ,et pour mes plants mélanos a 50 métres de là sol très souple un peut caillouteux ,bref j'en conclue qu'il faut un sol aéré .c'est avec regret que cette année je dois arracher ma rangé de vieux chênes qui me donnaient mes brumales ,plantée au milieu d'une vigne qui est "morte" ,ces chênes planté par mon grand père n'a produit que des brumales ,sauf un qui produisait deux ou trois belles mélano (entre 50 et 80 gr)................ :(
Leromain84
Membre
Messages : 6764
Enregistré le : 05 nov. 2007 21:08
Localisation : VAISON LA ROMAINE

Re: Eviter la contamination par la Brumale

Message par Leromain84 »

Joel h84
Bonjour à vous
Je travaille sur ce sujet qui me pationne depuis plusieurs années. Terre tres rouge .
Ayant arraché une partie de vieille truffière productrice de bru après melano, j'ai replanté des plants agri et robin no en cv pub et cystes. Renfort de spores à l aplantation et apport de spores et pièges à 5 ans.
Taillés à 1.5 m de haut et plantés à 2.5 m dans le rang et rangs espacés à 4 m.plus apport de calcaire lytho. Ou carbonate de calcium maintenant.

L'an passé une première truffe sous cv sous le plus beau avec un houppier bien fourni.
Cette année le même arbre deux nouvelles truffes de 20 gr et un nouveau un pub truffe de 20 gr aussi.
Ils ont eu trois arrosages cet été, un fin juillet et deux en août.
Le terrain comporte de l'argile 28 % je travaille le sol maintenant à la mini pelle et taille basse.
La brumale se développe là où la matière organique est importante et avec l ´argile et compact en millieu fermé.
Sur le reste de la parcelle non arrosée aucune brumale cette année mais qq petites mélanos sur les qq arbres qui reste productifs.
J'ai constaté que les pluies de mai sont très bénéfique pour les naissances de cette truffe .
Cette année je vais encore renforcer l'apport de spores et arroser cet été.
Mon principe est de ne pas forcer les arbres à pousser les 6 premières années par des arrosages intenpestifs.
Tres bons résultats sur une autre plantation sur cette façon de faire aussi je continue dans cette voie.
Philippe
Mets ton engrais organique des fraisiers à leurs pieds et tu aura de grosses brumales elles adorent et de la cendre en moindre quantité ça marche chez moi....
Comme tu dis le travail du sol profond pour melano est super cette années elles sont à 20 cm pour les plus belles.

Jm
VAUCLUSE PIEDS DU VENTOUX NORD
"quoique l'on dise ou que l'on fasse le cul du rabassier sentira toujours le thym"
rabase
Membre
Messages : 1290
Enregistré le : 14 oct. 2007 18:25

Re: Eviter la contamination par la Brumale

Message par rabase »

Mon expérience avec brumale
J'ai planté il y a vingt ans dans le jardin de mes parents une quinzaine d'arbres achetés a un sitevi cinq noisetiers et dix chênes verts en poquets pour les chênes verts , taillés ,arrosés pas très régulérement, herbe coupée, pas de production, car mal disposés trop d'ombrage, rien de bon, il y a six ans , production de brumale mais petites et mauvais gout ,herbacé, buis, déguelasse quand la brumale veut l'être, depuis , travail annuel du sol en mars, taille des arbres, tonte de l'herbe et apport de sac de terre de jardin et terreau plus apport de brumale plus vermiculite d'autres provenance du coup grossissement des truffes, qui poussent plus profondément et un gout acceptable pour la plupart, pas une récolte extraordinaire, environ un kilo chaque année, ca fait aussi travailler le chien.
Pour l'arrosage idem mélano sauf en septembre ou j'arrose davantage.
Je vais essayer ton idée de l'engrais pour fraisiers, merci si tu peux me donner les quantités a apporter
bastide
Membre
Messages : 168
Enregistré le : 22 janv. 2018 15:02
Localisation : bouches du rhone

Re: Eviter la contamination par la Brumale

Message par bastide »

bonsoir,
moi cette année des arbres produisant régulièrement depuis 15 ans de la mélano, ont totalement stoppé leurs production et par contre les arbres voisins ont commence a produire de la brumale. Je pense que c'est du a un excès d'arrosage !! J'ai arrosé 14 fois (au lieu de 4 a 5 fois en année normale) et cela a développé la brumale.
ATTENTION AUX EXCES D'EAU
Répondre