Évolution des potentiels matriciels de nos sols.

Sous forum du forum général où on va parler de toutes les expérimentations en cours chez les uns et chez les autres.

Modérateurs : galistruffe, phil, uncinat55, jacques 37

Avatar de l’utilisateur
OLIVE81
Membre
Messages : 3297
Inscription : 02 oct. 2013 19:10
Localisation : Sud du Tarn - 81

Re: Évolution des potentiels matriciels de nos sols.

Message par OLIVE81 » 25 juin 2019 08:12

stef@ a écrit :
25 juin 2019 07:27
Sonde à 8 cm non pailler 3,1
Sonde a18cm Pailler 2,3
Va pas falloir jouer tres longtemps sans les paillages.
Dimanche vu les températures c'est parti pour l'arrosage
+1... même probablement avant... le pire est prévu pour jeudi et vendredi... donc soit j'arrose dès jeudi soir, soit dernière limite samedi matin.

Olive
Point n'est besoin d'espérer pour entreprendre ni de réussir pour persévérer.
stef@
Membre
Messages : 2626
Inscription : 21 janv. 2008 14:41
Localisation : entre perigord noir et quercy

Re: Évolution des potentiels matriciels de nos sols.

Message par stef@ » 25 juin 2019 08:21

Hormis cette sonde tous sont pailler voir double pailler depuis 2 jours.
Dimanche sera ma limite
Avatar de l’utilisateur
tuber01
Membre
Messages : 3564
Inscription : 18 sept. 2011 08:31
Localisation : Ain - Bugey

Re: Évolution des potentiels matriciels de nos sols.

Message par tuber01 » 25 juin 2019 09:00

à mon avis tant qu'on est au stade des naissances, ca peut attendre ce week end pour arroser. par contre, une fois que c'est lancé il ne faudra plus s'arreter

Seb
la vie est trop compliquée pour avancer avec une pleine assurance
Avatar de l’utilisateur
melano
Site Admin
Messages : 15887
Inscription : 03 janv. 2007 22:50
Localisation : Périgord noir

Re: Évolution des potentiels matriciels de nos sols.

Message par melano » 25 juin 2019 09:09

Oui tout à fait. Surtout sur sols lourds où c'est encore bien mouillé. On a de la chance dans notre malheur, c'est que les arbres ont de l'eau. Ils ne devrait donc pas trop souffrir.

Après, il y a le problème des températures. J'ai rien tondu, j'ai laissé toutes les feuilles sur la plupart des parcelles. Au final, avec les branches basses et le soleil au zénith, il n'y a que peu de terre qui voit le soleil.

Mais mes brûlés ne sont pas bien débordants non plus.

Fred
Avatar de l’utilisateur
melano
Site Admin
Messages : 15887
Inscription : 03 janv. 2007 22:50
Localisation : Périgord noir

Re: Évolution des potentiels matriciels de nos sols.

Message par melano » 26 juin 2019 09:55

Bon ça y est, on est dans le dur. J'ai deux parcelles qui n'ont pas pris d'eau vendredi dernier et les chiffres s'affolent. Je suis à 3,8 de pF sur les deux.

Avec 36 à 40 prévus pour les deux jours à venir, il va falloir reprendre les arrosoirs. :mrgreen:

Fred
jj24
Membre
Messages : 339
Inscription : 29 déc. 2018 18:54

Re: Évolution des potentiels matriciels de nos sols.

Message par jj24 » 26 juin 2019 10:20

Bonjour,

"...Mais mes brûlés ne sont pas bien débordants non plus..."
Chez moi aussi Fred, je pense que les naissances ne sont pas terminées; le climat s'y prêtant bien!
(du moins avant les grosses chaleurs);
JJ24
bastide
Membre
Messages : 125
Inscription : 22 janv. 2018 15:02
Localisation : rognes

Re: Évolution des potentiels matriciels de nos sols.

Message par bastide » 27 juin 2019 07:43

bonjour,
En ce qui concerne les température du sol a 12 cm je suis passé en moyenne de 25 d° le21/06 a 30 d° le25/06. Cela sent pas bon!!
A l'ombre on perd 2 a 3 d°
Connaissez vous les conséquence sur les truffettes et les températures limites?
Existe t il des études la dessus?
Olivier
Avatar de l’utilisateur
melano
Site Admin
Messages : 15887
Inscription : 03 janv. 2007 22:50
Localisation : Périgord noir

Re: Évolution des potentiels matriciels de nos sols.

Message par melano » 27 juin 2019 09:39

Les conséquences à mon avis sont la mort de la truffette.

Imagine un champignon gros comme une lentille placé à 30 degrés sur plusieurs jours. Il va survivre quelques temps s'il y a de l'eau puis, il va cuire.

C'est pour ça que sans paillage, on n'a pas de truffes au sud des arbres.

Ici aussi 30 degrés à 10 cm sans paillages et 24 degrés sous paillage épais.

pF = 4,13 hier soir sur une parcelle de castine. J'attaque l'arrosage au tuyau et à la cuve mais il fait déjà 31 degrés. Quelques charmes ont les feuilles grillées suite au coup de chaleur d'hier. J'ose pas imaginer ce soir.

Fred
hanc07
Membre
Messages : 766
Inscription : 15 déc. 2012 08:26
Localisation : Ardèche

Re: Évolution des potentiels matriciels de nos sols.

Message par hanc07 » 27 juin 2019 18:44

Bonsoir,

Pour avoir des truffes au sud, il faut pailler.
Une expé l'a prouvé et de manière générale un arbre paillé donne plus de truffes.
Excès de température et humidité plus importante?

Pour nous de toute façon on est gagnant de pailler.
Arrosage prévu début de semaine pour les sols drainants et WE suivant pour les autres.

Didier
Avatar de l’utilisateur
melano
Site Admin
Messages : 15887
Inscription : 03 janv. 2007 22:50
Localisation : Périgord noir

Re: Évolution des potentiels matriciels de nos sols.

Message par melano » 27 juin 2019 21:26

Une expé l'a prouvé et de manière générale un arbre paillé donne plus de truffes
.

Très intéressant. Tu as des références biblio qu'on regarde cette expérience.

Car ils y a sûrement des données sur le matériau utilisé et ça c'est intéressant.

Fred
J Gravier
Membre
Messages : 2439
Inscription : 14 déc. 2008 17:20

Re: Évolution des potentiels matriciels de nos sols.

Message par J Gravier » 28 juin 2019 06:32

Bonjour à tous,

Fred, ce sont les premiers résultats de culturtruffe sur les paillages de l'année dernière, j'ai vu ça aussi mais les résultats ne sont pas égaux partout, pour la publication il faudra attendre de voir si les résultats de cette année confirment…..

joel
Avatar de l’utilisateur
melano
Site Admin
Messages : 15887
Inscription : 03 janv. 2007 22:50
Localisation : Périgord noir

Re: Évolution des potentiels matriciels de nos sols.

Message par melano » 28 juin 2019 12:00

OK, merci Joël. J'avais bien vu les courbes de l'impact du paillage sur l'évolution du pF mais je ne savais pas qu'elles avaient été corrélées avec une production de truffes plus importante.

Des nouvelles de mes sondes. La sonde à 4,37 hier soir est redescendue à 2,34 après arrosage.

Mais ce matin elle est déjà à 2,75. C'est décidément un sol très particulier ces castines.

Fred
Avatar de l’utilisateur
tuber01
Membre
Messages : 3564
Inscription : 18 sept. 2011 08:31
Localisation : Ain - Bugey

Re: Évolution des potentiels matriciels de nos sols.

Message par tuber01 » 28 juin 2019 12:16

salut Fred,

c'est une sonde à 10cm je suppose? combien du as mis de litres/m2 pour avoir ce résultat ?
car hier par exemple pour ma part avec 80l sur moins de 10m2 et bien ca descend très peu.
bon, je voulais surtout faire baisser la température , mais le jour où il faudra vraiment arroser je me pose la question de la quantité optimale...

Seb
la vie est trop compliquée pour avancer avec une pleine assurance
Avatar de l’utilisateur
melano
Site Admin
Messages : 15887
Inscription : 03 janv. 2007 22:50
Localisation : Périgord noir

Re: Évolution des potentiels matriciels de nos sols.

Message par melano » 28 juin 2019 12:40

J'arrose au tuyau donc impossible pour moi de savoir. Mais quand je divise les 600 L de la cuve par le nombre d'arbres arrosés, j'ai une approximation.

Sur les 6 ans je suis passé de 4 à 2,4 avec environ 20 mm.

Et sur les 3 ans, j'ai du envoyer 30 mm car le but c'est que la chaleur ne stoppe pas la pousse en cours.

C'est dans cette configuration que c'est passé de plus de 4 à 2,34 puis 2,75 dans la nuit. Je fais un dernier voyage après la sieste, je reprendrai une mesure.

Pas impossible que ça soit un sol perché avec un pF haut en permanence. Sans doute les meilleurs sols pour la trufficulture mais gourmand en eau.

Fred
Avatar de l’utilisateur
tuber01
Membre
Messages : 3564
Inscription : 18 sept. 2011 08:31
Localisation : Ain - Bugey

Re: Évolution des potentiels matriciels de nos sols.

Message par tuber01 » 28 juin 2019 14:01

melano a écrit : un sol perché avec un pF haut en permanence.
cette phrase devrait en titiller plus d'un :)

Seb
la vie est trop compliquée pour avancer avec une pleine assurance
Répondre