Évolution des potentiels matriciels de nos sols.

Sous forum du forum général où on va parler de toutes les expérimentations en cours chez les uns et chez les autres.

Modérateurs : phil, uncinat55, jacques 37, galistruffe

Répondre
Avatar du membre
trufou
Membre
Messages : 4088
Enregistré le : 16 janv. 2007 22:39
Localisation : tarn et garonne

Re: Évolution des potentiels matriciels de nos sols.

Message par trufou »

ok, merci,
je ne sais pas comment fonctionne les wetruff que j ai commandé .
est ce juste une lecture instantannée , est ce qu il faut recuperer les données et les regarder sur l ordi ?
je suis pas tres bon en informatique, j espere que c est facile .
trufou
Avatar du membre
melano
Site Admin
Messages : 17378
Enregistré le : 03 janv. 2007 22:50
Localisation : Périgord noir

Re: Évolution des potentiels matriciels de nos sols.

Message par melano »

C'est une lecture instantané. Tu connecte ta sonde et tu lis la valeur.

Fred
stef@
Membre
Messages : 3020
Enregistré le : 21 janv. 2008 14:41
Localisation : entre perigord noir et quercy

Re: Évolution des potentiels matriciels de nos sols.

Message par stef@ »

Et pour les enregistrer comme tu dois avoir un téléphone🤣, tu prends une photo et elle sera sauvegarder avec la date et l'heure 👍
Avatar du membre
trufou
Membre
Messages : 4088
Enregistré le : 16 janv. 2007 22:39
Localisation : tarn et garonne

Re: Évolution des potentiels matriciels de nos sols.

Message par trufou »

tres bien merci .
trufou
Avatar du membre
melano
Site Admin
Messages : 17378
Enregistré le : 03 janv. 2007 22:50
Localisation : Périgord noir

Re: Évolution des potentiels matriciels de nos sols.

Message par melano »

Bon ça y est, chez moi ça décroche. J'ai de nombreuses sondes qui indiquent des valeurs voisines ou supérieures à 4.

Si le temps sec se poursuit, il va falloir se poser la question du premier arrosage de la saison.

Fred
valjean
Membre
Messages : 201
Enregistré le : 21 déc. 2017 23:20
Localisation : drome nord

Re: Évolution des potentiels matriciels de nos sols.

Message par valjean »

Bonsoir
Bon ..moi j'attaque , pas de pluie en perspective , il va faire un peu chaud , les brulés sont actifs : c'est peut'etre le moment .
Dans les terres sableuses , sur la partie travaillée : ça pourrai tenir quelques jours , mais dans la bande enherbée c'est sec sur au moins 20cm
Perigordingue
Membre
Messages : 125
Enregistré le : 16 nov. 2018 21:02
Localisation : Périgord Noir

Re: Évolution des potentiels matriciels de nos sols.

Message par Perigordingue »

valjean a écrit :
04 avr. 2020 21:07
Bonsoir
Bon ..moi j'attaque , pas de pluie en perspective , il va faire un peu chaud , les brulés sont actifs : c'est peut'etre le moment .
Dans les terres sableuses , sur la partie travaillée : ça pourrai tenir quelques jours , mais dans la bande enherbée c'est sec sur au moins 20cm
Bonjour,
C’est curieux j’aurais pensé que l’humidité serait plus résistante dans les parties enherbées que dans celles travaillées!
David
bion
Membre
Messages : 4887
Enregistré le : 10 févr. 2013 20:21
Localisation : Bouches du Rhône centre

Re: Évolution des potentiels matriciels de nos sols.

Message par bion »

Bonsoir,

Non, l'herbe boit. On le voit bien sur la courbe jaune un peu plus haut dans le sujet, c'est la sonde témoin en zone non travaillée qui est enherbée

Michel.
Perigordingue
Membre
Messages : 125
Enregistré le : 16 nov. 2018 21:02
Localisation : Périgord Noir

Re: Évolution des potentiels matriciels de nos sols.

Message par Perigordingue »

OK, je comprends bien que l’herbe boit.
Est-ce que ce phénomène assèche autant le sol dans un sol argileux comme le mien ou est-il bien plus marqué dans les sols sablonneux ( comme le tien?). C’est ce que je pense.
Je viens de finir le travail du sol de mes 4 ans aujourd'hui. J’ai entretenu la zone déjà travaillée l’an dernier et j’ai aussi désherbe’ 20 cm de plus sur tout le pourtour.
Et bien , il m’a semblé ( mais ce n’est qu’un ressenti, sans chiffre à l’appui donné par des sondes, donc) que le sol était plus humide sous l’herbe que sous la zone déjà travaillée.
David
Avatar du membre
melano
Site Admin
Messages : 17378
Enregistré le : 03 janv. 2007 22:50
Localisation : Périgord noir

Re: Évolution des potentiels matriciels de nos sols.

Message par melano »

Mon témoin en non travaillé avec de l'herbe pas loin était à 4,32 tandis que la sonde dans le travaillé à 10 m sur un autre arbre était à 4,18.

Ça confirme la même chose. Le travail en plus casse les capillaires d'évaporation de l'eau.

Par contre, la perspective de ressortir les tuyaux et la cuve me fait comment dire... :roll:

Fred
jj24
Membre
Messages : 891
Enregistré le : 29 déc. 2018 18:54

Re: Évolution des potentiels matriciels de nos sols.

Message par jj24 »

Bonjour,

Jusqu'à preuve du contraire, face au vent/soleil, un sol nu s'évapore plus vite; les racines des herbes produisent du mucilage;
JJ24
Avatar du membre
melano
Site Admin
Messages : 17378
Enregistré le : 03 janv. 2007 22:50
Localisation : Périgord noir

Re: Évolution des potentiels matriciels de nos sols.

Message par melano »

Mais les végétaux pompent de l'eau du sol avec leurs racines. Donc au final match nul.
IMG_20200405_41337.jpg
La différence va se faire entre sol travaillé et sol non travaillé.

Fred
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.
jean-jacques
Membre
Messages : 1385
Enregistré le : 29 août 2007 08:03
Localisation : ouest 04

Re: Évolution des potentiels matriciels de nos sols.

Message par jean-jacques »

bonjour
pas de pluie significative depuis 1 mois, la chaleur arrive, pas de pluie annoncée
pour moi arrosage prévu pour demain :D
jj
Avatar du membre
fefe
Membre
Messages : 341
Enregistré le : 02 sept. 2019 19:59
Localisation : Aveyron

Re: Évolution des potentiels matriciels de nos sols.

Message par fefe »

Bonsoir pour moi j'ai arrosé le 1 avril est c'est pas un poisson 😁
valjean
Membre
Messages : 201
Enregistré le : 21 déc. 2017 23:20
Localisation : drome nord

Re: Évolution des potentiels matriciels de nos sols.

Message par valjean »

Bonsoir
En sol nu ( travaillé) , l'evapotranspiration est bloquée par la granulometrie de l' épaisseur de la partie meuble du sol .
Par contre si le sol nu n'est pas travaillé ( ex : des brulés non travaillés ) l'evapotranspiration est aussi importante que dans la zone enherbée . D'où l'interet d'ameublir le sol sur les brulés .
Répondre