Présentation des nouveaux.

Pour discuter comme au bistrot notamment de ce qui ne touche pas trop la truffe.

Modérateurs : galistruffe, phil, uncinat55, jacques 37

Avatar de l’utilisateur
Briffes
Membre
Messages : 11
Inscription : 21 janv. 2019 15:59
Localisation : Suisse(vaud)

Re: Présentation des nouveaux.

Message par Briffes » 22 janv. 2019 10:26

Merci tuber 01.

Alors en Suisse aucune autorisation nécessaire mais shuuut😊.
Même si C est une portion de forêt privée ttes personnes à le droit de cueillir ou ramasser des champigons (ttes sortes confondues) en respectant bien évidemment les lieux.
De plus en plus se lancent dans la trufficulture depuis une dizaine d'années mais C est encore très minim par rapport à la France. La pépinière de Genolier produit des arbres mychozés et je crois qu il y a même des subventions pour lancer des truffières. Pas mal d article intéressant sur le net et la truffe suisse qui n en est qu à ses débuts 😊
Avatar de l’utilisateur
melano
Site Admin
Messages : 15691
Inscription : 03 janv. 2007 22:50
Localisation : Périgord noir

Re: Présentation des nouveaux.

Message par melano » 22 janv. 2019 11:03

Le fait que les gens puissent rentrer chez toi pour prélever les champignons légalement ne va pas encourager les vocations dans le domaine de la trufficulture.

Je m'imagine bien investir de fortes sommes d'argent pour faire une forêt jardinée productrice et au moment de la récolte voir débarquer tous les caveurs et leurs chiens pour ramasser les truffes.

Que faut-il faire pour protéger ses truffières? Clôturer?

Bienvenu sur notre forum.

Fred
Avatar de l’utilisateur
Briffes
Membre
Messages : 11
Inscription : 21 janv. 2019 15:59
Localisation : Suisse(vaud)

Re: Présentation des nouveaux.

Message par Briffes » 22 janv. 2019 11:42

Alors je suis pas trop au courant, mais le peu d info que j ai pu voir, les truffières sont pas mal implantés en terrains agricoles ou à côté de terrains viticoles à proximité des exploitants donc certainement que C est considéré comme propriété privé avec interdiction d entrer et la je ne pense pas que des bracos viennent. Par contre si c est une parcelle en plein cœur de la forêt la c est une autre loi il me semble et la pas de possibilité d interdit la cueillette.
Maintenant je ne pense pas qu I'm y en ai qui réussissent à vivre de la truffe en Suisse c est plutôt un loisir qu un commerce.
erreka64
Nouveau membre
Messages : 6
Inscription : 24 janv. 2019 13:40

Re: Présentation des nouveaux.

Message par erreka64 » 24 janv. 2019 14:56

Bonjour à tous

Je suis manu 34 ans papa de deux enfants. J'habite au pays basque où je suis professeur de surf pour le club de Biarritz. Je suis passionné de pêche à la mouche, randonnée, de nature et de champignon. J'ai toujours ramassé les champignons depuis tout petit, mes parents professeur de biologie m'ayant initié.
J'ai toujours était attiré par la truffe, sans avoir personne dans mon entourage pour apprendre, et c'est donc quelque chose que j'ai observé à travers quelques bouquins, sans vraiment pouvoir assouvir cette passion. Mes parents avaient plantés quelques chênes truffiers il y a bien longtemps, mais un peu délaissé pour les fleurs ( mes parents étant passionnés d’orchidées ) il n'y a jamais eu de truffes ou alors pas trouvées ( pas de chien), et petit je n'y prêtais pas vraiment attention.
Depuis quelques années je me suis relancé dans la recherche d'infos, et je suis tombé sur le forum, vraiment très fournis, avec une bonne ambiance et des gens passionnés.
Petit à petit un projet mûri, arriver à produire quelques truffes au pays basque.
Avec mes recherches, mes connaissances je n'ai trouvé absolument aucune info sur la truffe, que cela soit sauvage ou en plantation ( réussi ou juste en tentative). Quelques échos dans le piémont, des "on dits" dans le Béarn, mais absolument pas vérifiables avec les gens que je connais sur place...
En cause une zone à priori peu propice à la production, climat océanique, trop de pluie, pas asez de soleil, peu de zone calcaire, sol acide ( paradis des chêne pédonculé et des cèpes ), sol compactes et argileux...
Les chênes verts ( non introduits) les plus proches sont sur la cote sud du pays basque ( zumaia par exemple...) et dans certaines vallée du pays basque sud coté atlantique, ou alors à coté de pampelune ( environ 1h30 depuis biarritz), et au sud avec de vastes plantations de chêne truffiers et un climat totalement différent, aucune incidence océanique.
Sur la zone m'intéressant, bassin des Nives, bidouze, ou nivelle du pays basque nord, je suis en pleine recherche des zones qui pourraient valoir le coup de tenter.
J'ai la possibilité sur le terrain d'un ami, je dois aller voir la zone en fin de semaine, mais je suis à la recherche pour l'achat d'un terrain également.
Ici le climat a vraiment changé sur 20 dernières années, les pluies sont moins continues , plus violentes mais moins longues, l’ensoleillement plus important, des saisons décalées mais avec plus d'amplitude...et des pluies souvent l'été qui sont un plus à priori.
Pour compenser le manque d’ensoleillement , un terrain plein sud me parait obligatoire.
Certaines vallées perpendiculaires à l'océan abrite un microclimat atténuant le régime océanique, une piste de plus, un terrain légèrement pentu afin d'aider au drainage lors de semaine entière de pluie qui pourraient être néfaste au printemps. Des sols peu compactes ( beaucoup ont été tassé par les élevages ) Et il faut les zones géologiques les plus propices.
Malgré tout cela je ne désespère pas de trouver quelques choses, je vais contacter afin de discuter une asso basque pour les jeunes agriculteurs, qui s'occupe de trouver et préserver des constructions (des promoteurs ) les terrains, et voir comment se projet est ressenti.
Sur le future terrain j'aimerai avoir un double projet, avec un peu de permaculture dans une zone, des noisetiers truffiers en mélano ou uncinatum à définir ( si les chênes peuvent s'adapter j'aimerai aussi), et quelques plantes aromatiques autour. Il n'y a dans ce projet aucun objectif pécuniaire, uniquement de la passion, une envie d’être proche de la terre et de partager cela avec ma famille, mes amis.
Merci de m'avoir lu, je vais continuer à lire un maximum pour éviter de poser des questions dont les réponses sont déjà dans le forum afin de faire évoluer mes connaissances. Je ne suis qu'aux prémices et c'est passionnant :).
A bientôt
Manu
Avatar de l’utilisateur
melano
Site Admin
Messages : 15691
Inscription : 03 janv. 2007 22:50
Localisation : Périgord noir

Re: Présentation des nouveaux.

Message par melano » 24 janv. 2019 17:20

Bienvenu Manu,

Trouve toi la carte géologique du coin. Cherche des sols équilibrés, assez riches en sable et drainant.

Le pH n'est pas forcément un problème car il se rectifie par apport de calcaire.

Bon courage pour tes recherches.

Fred
erreka64
Nouveau membre
Messages : 6
Inscription : 24 janv. 2019 13:40

Re: Présentation des nouveaux.

Message par erreka64 » 24 janv. 2019 21:29

Merci Fred
Oui c'est ce que je fais , mais pas facile d'interpréter , j'utilise la carte en bas du PDF de ce lien http://infoterre.brgm.fr/rapports/RP-55408-FR.pdf, il y a la légende , mais c'est tellement compliqué, que je ne sais même plus ce que je cherche. J'ai quand même identifié clairement des zones, qui comme par hasard abrite des vignes aux alentours.
Mon problème c'est que je ne sais pas trop quoi chercher tellement la légendes est compliqué ,et aussi es ce une carte utile que j'utilise ? On peut trouver des sols riches en sable et drainant grâce à cette carte ? j'ai trouvé dans une zone que je pensais bonne:
une zone " 56 ": Riss / alluvions , galets et graviers , sables et limons...
A coté : "255" : keuper/ marnes bariolées, argiles gypsifères, calcaire et dolomies, cargneules,
et encore à coté :"253" Rhetien hettangien / brèche, dolomie calcareuse et localement tuff.
Le tout coupé un peu de l'incidence océanique, des zones plein sud légèrement pentues, et pas mal de vignes où zone de paturage sans arbre.
Comment savoir si un sol est structuré, riches en sable et drainant sur une carte ? je cherche aussi sur le forum en tapant géologie dans la recherche , si il y a un fil particulier un peu comme celui la viewtopic.php?f=6&t=2544&p=54891&hilit= ... ols#p54891
Qu'en penses tu ?
Merci :)
Avatar de l’utilisateur
melano
Site Admin
Messages : 15691
Inscription : 03 janv. 2007 22:50
Localisation : Périgord noir

Re: Présentation des nouveaux.

Message par melano » 24 janv. 2019 21:39

La carte géologique va t'aider à répéter les couches géologiques propices.

Marnes, argiles ==> pas bons
Dolomies = excellent
Tuffs en général bon
Alluvions en général c'est bon
Cargneule = très bon
Brèche tout dépend de la nature du ciment.

Après tu ne pourras pas faire l'économie d'aller sur le terrain, à l'échelle de la parcelle pour voir les caractéristiques du sol. Car ça varie très vite.

Tu pourras voir la texture et évaluer la structure. Des deux, c'est la structure la plus importante.

Fred
erreka64
Nouveau membre
Messages : 6
Inscription : 24 janv. 2019 13:40

Re: Présentation des nouveaux.

Message par erreka64 » 24 janv. 2019 21:52

Merci pour ton retour
Quand on a ca "255" : keuper/ marnes bariolées, argiles gypsifères, calcaire et dolomies, cargneules ( le tout dans la meme couleur sur la carte ) : je dois en penser quoi? on a des marnes et argiles ( pas bon ) mais aussi dolomies et cargneules, cela veut dire quoi que sur un même terrain cela alterne ? c'est pour ca que je me perdais...
Promis j’arrête les questions après :). Et une fois une zone repèrée le plus dur sera de trouver un terrain dans cette zone et ça c'est pas gagné. Quoi que mon ami a 2 hectares non loin de la zone...alors sait on jamais et moi je demande pas grand chose.
Que penses tu du climat de nos Nives que tu connais bien aussi pour la peche 😉?
Avatar de l’utilisateur
melano
Site Admin
Messages : 15691
Inscription : 03 janv. 2007 22:50
Localisation : Périgord noir

Re: Présentation des nouveaux.

Message par melano » 24 janv. 2019 22:23

Notre soucis, c'est que ces successions des couches souvent peu épaisses sont cachées à notre vue par les sols et la végétation. Donc c'est compliqué de savoir sur quelle roche mère on est.

Il faut alors trouver des affleurements style virage de route. Et là encore, il faut quelques connaissances géologiques. En plus, les Dolomies ne font pas effervescence à l'acide comme les autres calcaires.

L'autre solution repose sur la socio phytologie. Il y a des associations de plantes indicatrices des milieux favorables pour mélano. Et d'autres qui indiquent des sols avec trop d'eau.

L'ennemi de la truffe c'est le manque d'eau et le gel. Le climat des Nives ne semble pas rédhibitoire bien au contraire. En Italie certaines zones productrices voient tomber 1200 mm par an. Mais il ne faut pas que l'eau reste. Il faut à tout prix que ça sèche vite derrière.

Tu vas bien trouver ça.

Fred
erreka64
Nouveau membre
Messages : 6
Inscription : 24 janv. 2019 13:40

Re: Présentation des nouveaux.

Message par erreka64 » 25 janv. 2019 07:54

Merci fred, content de voir que ce projet n'est pas qu'une utopie au pays basque.
En prenant le temps de trouver le bon endroit, en connaissant bien mon sol, en réfléchissant au essence, la manière de procéder ... le projet n'est pas fou.
Hier soir du coup j'ai vraiment bataillé et j'ai réussi à me servir de la vrai carte BRGM, http://infoterre.brgm.fr/viewer/MainTileForward.do#, j'ai superposé tous les endroits susceptibles, en allant sur google heart, et vraiment les zones trouvées sont différentes, on voit que les sols sont différents, pas de chêne, on voit des cailloux blancs, et presque sur tous des vignes cépages irouleguy...ca ne trompe pas. Mon ami qui a son grand terrain n'est qu'à une 100m d' une zone Muschelkalk : calcaire dolomitique. La bande n'est pas bien grande, et les autres zones n'ont plus, mais il y en a ...
Penses tu qu'il puisse y avoir des truffières sauvage?
Bonne journée.
Avatar de l’utilisateur
melano
Site Admin
Messages : 15691
Inscription : 03 janv. 2007 22:50
Localisation : Périgord noir

Re: Présentation des nouveaux.

Message par melano » 25 janv. 2019 08:00

Oui. Avant d'arriver chez moi, la truffe qui s'était réfugiée en Espagne lors de la dernière aire glaciaire est passée par chez toi.

Donc dans tes cailloux blancs, il y en a très probablement.

Tu es très prêt du but. Va sur le terrain, fais des photo on te donnera notre avis.

Fred
Renlo
Membre
Messages : 539
Inscription : 25 nov. 2009 08:31

Re: Présentation des nouveaux.

Message par Renlo » 25 janv. 2019 10:10

On m'a rapporté qu'il se serait trouvé des truffes vers St-Jean Pied de Port il y a fort longtemps.
Renlo
dan
Membre
Messages : 612
Inscription : 02 janv. 2009 23:00
Localisation : Deux-Sèvres

Re: Présentation des nouveaux.

Message par dan » 25 janv. 2019 10:41

Trouvées au cochon......forcément.. :lol:
dan
Avatar de l’utilisateur
bernard
Membre
Messages : 4872
Inscription : 08 déc. 2008 09:59
Localisation : Haut-Rhin Alsace

Re: Présentation des nouveaux.

Message par bernard » 25 janv. 2019 12:16

dan a écrit :
25 janv. 2019 10:41
Trouvées au cochon......forcément.. :lol:
dan
ChAPEAU, il fallait y penser !
Dans la vie tout n'est qu'une histoire de dosage , encore faut-il avoir le courage d'oser doser !
erreka64
Nouveau membre
Messages : 6
Inscription : 24 janv. 2019 13:40

Re: Présentation des nouveaux.

Message par erreka64 » 25 janv. 2019 12:45

Super tout ça , jeudi prochain si le temps le permet je vais aller faire un tour sur tous les terrains pressentis, et faire quelques photos, regarder l'exposition en plein hiver avec le soleil bas, la pente, essayer de voir un peu la structure du sol, mais si il y a des vignes ça sent bon quand même...le plus dur encore une fois va être de trouver le terrain à acheter si jamais je trouve quelque chose de bien, car au pays basque l'agriculture est très présente, aucun terrain n'est à l'abandon, si ce n'est quelques bois, mais impossible à défricher ( arbres centenaires...) et ce n'est pas ce que je veux (défricher, il y a tellement de zone sans arbre en paturage ou autre), car pour moi dans ces zones ils sont primordiaux ( les bois ) pour l'écosystème... Alors il va falloir trouver des contacts, cadastre ami sur places...La recherche s'annonce passionnante.
Merci Renlo pour ton intervention , c'est bien la première fois que j'entends parler de truffe sur le pays basque et j'en suis super content, rien trouvé sur le net, sur les livres ( après peut être sur des ouvrages en basque coté sud ou
carrément ouvrage en espagnole je n'ai pas tout fait loin de la, mais truffe n'existe pas en basque... ) et avec les anciens que je connais rien non plus.
Si il y a eu cet échos c'est certainement pas pour rien. Il fait plus chaud qu'avant, moins de pluie continue, mais pas de sécheresse violente, et des gelés rares, donc si il y en a eu il doit en rester, sur les zones qui n'ont pas été construites. ( j'ai trouvé une jolie zone mais entièrement construites :( ). Vous pensez à melano ? je vais regarder si je ne vois pas quelques brûlés sait on jamais, si c'est uncinatum ca sera plus compliqué...car je n'ai pas de cochon non plus :) haha.

Merci pour les échanges
A bientôt
Manu
Répondre