#etmaintenantonfaitquoi (concurrence européenne)

Pour discuter comme au bistrot notamment de ce qui ne touche pas trop la truffe.

Modérateurs : galistruffe, phil, uncinat55, jacques 37

Avatar de l’utilisateur
melano
Site Admin
Messages : 15895
Inscription : 03 janv. 2007 22:50
Localisation : Périgord noir

Re: #etmaintenantonfaitquoi (concurrence européenne)

Message par melano » 05 févr. 2018 14:36

La prestation de Biteau est pas mal non plus.

https://m.youtube.com/watch?v=BVB9yn7KjRI

Fred
Avatar de l’utilisateur
Trufalou
Membre
Messages : 1023
Inscription : 12 août 2016 10:53
Localisation : Ardèche/Drôme

Re: #etmaintenantonfaitquoi (concurrence européenne)

Message par Trufalou » 05 févr. 2018 14:43

---------C'est du sophisme pour les personnes formataient par les média et la pensée unique " dans 20 ans les OGM
feront bien plus avancer l'agriculture que les hybrides " ( qui ont permis de réduire la famine de beaucoup de pays ) mais nos bien pensants biotique ça leur passent au_dessus de la casquette et idem pour notre électricité mais ceux regarde trop devant leur porte les yeux dans le guidon ne vont pas bien loin :P

Et pourtant voilà ou mon fils travaille actuellement si j'avais eu des œillères il ne serait pas là ! :!:

" Et bien c’est simple, je m’occupe « d’éducation à
l’environnement et au développement durable », c’est à dire d’éner-
gie, de plantes, de climat, d’animaux, de déchets... Cela me permet
de côtoyer les mordus des crapauds, les zinzins des oiseaux, les fa-
nas du bio et les adeptes du zéro déchet. Cela me permet également
de bosser avec des jeux, des schémas et des images pour sensibiliser
tous les public à faire attention à la planète... Bref, des domaines que
j’ai un peu mis de côté depuis le temps où je faisais des sorties zones
humides à Aurillac ou à Marseille, mais... c’est extra de revenir bosser
sur ces problématiques locales." Alexis

J Gravier
Membre
Messages : 2441
Inscription : 14 déc. 2008 17:20

Re: #etmaintenantonfaitquoi (concurrence européenne)

Message par J Gravier » 05 févr. 2018 21:16

Bonsoir à tous,

Michel, il y a effectivement un mouvement agricole qui tend vers une agriculture véritablement durable, ça concerne peu de gens pour l'instant, ça occupe un certain nombre de chercheurs dans le monde entier et en particulier dans les pays sous développés, les résultats sont concrets à tous les niveaux.
Concrets car la recherche démontre que de nouvelles façons de cultiver sont possibles, par des analyses, des mesures et de l'expérimentation sur le terrain..... concret car des agriculteurs engagé dans cette démarche obtiennent de très bon résultats, en particulier sur la qualité de la production.
Seulement voilà, ces façons de cultiver sont encore en cours de développement, elles ne sont pas encore enseignées, or le parcours est très technique et très long.... il faudra du temps pour que ce type d'agriculture s'impose, il y aura beaucoup de résistance de la part de la profession, comme de la part de l'agro-industrie.
Je me permet d'en parler car j'ai un exemple concret à coté des chez moi, un agriculteur installé depuis peu, fils d'agriculteur mais ingénieur dans un autre domaine, il a bien calculé son truc..... le CA est là et c'est ça le principal, car pour qu'un nouveau système fasse son trou il faut qu'il permette à celui qui le met en place d'en vivre ou encore mieux d'améliorer son revenu, c'est pas compliqué....

Truffalou, ton raisonnement aurait été tout à fait recevable dans les années 50/70, il y avait à cette époque une énorme majorité de scientifiques pour penser que la science arriverait au bout de tous les problèmes, donc on avait pas à cette époque la sensation de prendre un risque en développant le nucléaire, l'agro industrie ou tout autre chose.... il y aurait forcement une résolution pour tous les problèmes.
50 ans plus tard les scientifiques doutent de tout, ils doutent parce qu'ils ont compris que la complexité des choses est telle qu'une bonne partie des mystères de la vie nous resteront inaccessibles car tout dépend de tout,et que dans ces conditions on a la maitrise de rien, ça va de l'astrophysique à la génétique, en passant par la biologie et la physique de la matière.
Et puis surtout, les scientifiques continuent à croire en la science même s'ils en ont sondé les limites, ils échangent entre eux, or il y a des chercheurs qui sont aujourd'hui en "alerte maximale" et qui échangent avec leur collègues.
Ils échangent sur des observations concrètes qui déjà laisse entrevoir ce qui nous attend si le monde continue à évoluer dans la même direction.
On est passé en 50 ans d'une science qui se croit toute puissante à une science qui constate les dégâts.... et qui après avoir fustigé les opposants au "progrès", brandit aujourd'hui le "principe de précaution".... elle fait le constat des ses erreurs...
Ca n'a rien d'écolo, c'est tout simplement un constat...... on ne verra jamais le tout OGM, les scientifiques seront les premier à s'y opposer, sauf ceux bien évidement qui ont vendu leur âme au diable, mais de ces humains là on en a connu à toutes les époques et dans tous les domaines, c'est tout simplement humain, rien de nouveau sous le soleil.

Joel
JJR
Membre
Messages : 614
Inscription : 07 mai 2017 20:56

Re: #etmaintenantonfaitquoi (concurrence européenne)

Message par JJR » 05 févr. 2018 21:39

Bonsoir,

Perso, je rejoins ces avis!
https://www.google.fr/url?sa=t&rct=j&q= ... KVSdP9S2eD
https://www.google.fr/url?sa=t&rct=j&q= ... 94FKvnf1yQ

Pour le lien de Michel 37:
1) Le fond noir où on ne voit pas le public, (invité, et qui paye environ 6000 dollars! D'après les liens ci-dessus); c'est sensé être une association à but non lucratif!
2) Dans une vraie conférence, il y a échanges avec le public! Que l'on peut voir! (enrichissements mutuels);
Ce n'est pas le cas ici!
3) Dès les 1ers mots, il affirme sans citer de sources!
4) Il "joue" sur les émotions, ente autre de la mémoire collective; où, pendant la 2ème guerre mondiale, effectivement, trouver à manger était très difficile!!
5) "...le no 6,déjà..." "...le no 1 on l'a oublié..." "la croissance, ça s'appelle..." !!!
En réalité, du 1 au 5, ces nos sont utilisés depuis longtemps pour les tél. fixes! (05, chez moi par ex.);
6) "...en séquestrant le carbone qui est rare...( ce n'est pas une question de rareté! c'est l’évolution du système planétaire qui a prit des milliards/millions d'années! ça nous permet de respirer!
Source je pense, fiable: https://www.google.fr/url?sa=t&rct=j&q= ... HmHuzC2fSQ
7) Pourquoi ne parle t-il pas de l'atmosphère du sol!? (qui se sert aussi du co2);
8) ..."un autre secret..." (sous-entendu d'un cadeau qu'il nous fait!?)
9) Un coque recyclable pour l'iphone, OK! Quid des métaux rares utilisés et difficile à recycler (voir sur le net par ex lithium);

OK! L'objectif me semble être le recyclage, ou bien est-ce un moyen? Aucune proposition concrète n'en ressort! ... à moins de consommer :lol: :lol:
JJR24
Avatar de l’utilisateur
melano
Site Admin
Messages : 15895
Inscription : 03 janv. 2007 22:50
Localisation : Périgord noir

Re: #etmaintenantonfaitquoi (concurrence européenne)

Message par melano » 05 févr. 2018 22:09

Il n'y a pas que les scientifiques qui se préoccupent de l'avenir. Certains paysans aussi. Ils forment des groupes très dynamiques, travaillant en réseau et font progresser les choses en faisant des expériences chez eux.

Cela donne des résultats spectaculaires sur les sols vivants, l'agroforesterie ou les semences paysannes.

Dans le sud ouest, on a un peu groupe dynamique sur ce thème et les variétés testées sont prometteuses à plus d'un titre.

Des variétés ogm ou des variétés paysannes libres de droit, je ne parierai pas ma paie sur les premiers dans l'avenir.

Fred
stef@
Membre
Messages : 2626
Inscription : 21 janv. 2008 14:41
Localisation : entre perigord noir et quercy

Re: #etmaintenantonfaitquoi (concurrence européenne)

Message par stef@ » 05 févr. 2018 22:32

Je sais pas Fred,
Dans la santé par exemple, modifier un gène pour soigner peu être une vrai réponse a un problème.
Dans les plantes c'est pareils, ils arrivent à faire des trucs qui résiste à la sécheresse, qui non plus besoin de traitements phytos....
J'ai pas d'avis mais je pense pas qu'ils vont laisser ça de côté.
Stef
Avatar de l’utilisateur
melano
Site Admin
Messages : 15895
Inscription : 03 janv. 2007 22:50
Localisation : Périgord noir

Re: #etmaintenantonfaitquoi (concurrence européenne)

Message par melano » 05 févr. 2018 22:37

Ben nous aussi avec des variétés population sur des sols vivants ça résiste aux sécheresses et aux maladies. Et en plus c'est gratuit. :mrgreen:

On verra bien.

Fred
Avatar de l’utilisateur
Trufalou
Membre
Messages : 1023
Inscription : 12 août 2016 10:53
Localisation : Ardèche/Drôme

Re: #etmaintenantonfaitquoi (concurrence européenne)

Message par Trufalou » 05 févr. 2018 23:28

..... on ne verra jamais le tout OGM
Joël
Je ne pense pas avoir décliné un raisonnement mais plutôt une simple constatation mais bien sur que non qu'il n'y aura pas que des variétés OGM demain comme il n'y a pas que de variétés hybrides aujourd'hui
un exemple la seconde espèce la plus cultivée au monde une céréale le blé n'a pratiquement pas de variété hybride et la surface et dérisoire 3 % en France

Le rendement moyen à l'hectare est multiplié par cinquante dans la seconde partie du XXe siècle,
source Arvalis
J Gravier
Membre
Messages : 2441
Inscription : 14 déc. 2008 17:20

Re: #etmaintenantonfaitquoi (concurrence européenne)

Message par J Gravier » 06 févr. 2018 07:16

Michel

Konrad Schreiber est ingénieur agronome, plutôt que de l'écouter dans un show grand public il faut s'intéresser à son travail. On trouve de multiples vidéos sur le net et en particulier de nombreux échanges avec des agriculteurs (formations filmées).
Pour moi ce qu'il expose est d'une grande importance pour la compréhension de nos sols en trufficulture, c'est par ce coté que j'ai abordé le bonhomme.... du concret.

Joel
J Gravier
Membre
Messages : 2441
Inscription : 14 déc. 2008 17:20

Re: #etmaintenantonfaitquoi (concurrence européenne)

Message par J Gravier » 06 févr. 2018 08:08

Trufalou,

bien sur, mais les rendements sont très dépendants de la qualité des sols et les amendements ont un cout.
Il faut trouver le juste équilibre entre la variété utilisée et les conditions de culture locale.
On a fait la course aux rendements pendant plus de 100 ans, ça avait un sens, aujourd'hui avec la mécanisation on peut multiplier les hectares, on ne manquera pas de bras..... pour peu que les intrants soient au minima il est possible de maintenir une marge nette.
Il y a deux ans j'ai visité un céréalier dans l'est, 600 hectares de céréales + quelques hectares d'uncinatum :wink: , un jeune agriculteur.
Quand il s'est installé il a acheté du gros matériel, tracteur avec GPS.... etc.... il avait 200 hectares, et puis il a fait ses calculs, son matériel était utilisé 15 jours par an, alors il a trouvé deux associés en GAEC pour économiser sur ce poste.
ils sont passé à 600 hectares.... il a refait ses calculs, le matériel était toujours sous utilisé....
Il a tout vendu et ne fait lui même plus que les traitements phyto avec du "petit" matériel, il veut garder la main sur ce poste, les années pas compliquées il arrive à ne faire qu'un seul traitement à 1/2 dose....pour les intrants c'est pareil, le minimum, il a très bien compris que le GPS lui faisait mettre "la dose" là ou l'année précédente le rendement était faible, et que ça ne servait à rien parce que ça venait du sol et de sa configuration.
Il dit très bien gagner sa vie, avec beaucoup moins de travail et de soucis qu'avec son propre matériel .... au final il fait plus de compta, de gestion d'entreprise et de patrimoine que d'agriculture, il a largement le temps de se consacrer à ses truffières.

Joel
Avatar de l’utilisateur
melano
Site Admin
Messages : 15895
Inscription : 03 janv. 2007 22:50
Localisation : Périgord noir

Re: #etmaintenantonfaitquoi (concurrence européenne)

Message par melano » 06 févr. 2018 08:36

Des exemples comme celui ci, il y en a de très détaillés dans la chaîne vidéo de l'association la vache heureuse crée par Konrad S. Je vous mets le lien c'est la chaîne ver de terre production.

https://m.youtube.com/channel/UCUaPiJJ2wH9CpuPN4zEB3nA

Et je vous en avais déjà parlé il y a aussi la chaîne maraîchage sur sol vivant qui est une mine d'or.

https://m.youtube.com/channel/UCX3HmIM-cbbDaODziYQ_asg

Cet hiver, j'ai regardé un peu les terres par chez moi. Il y a encore quelques irréductibles qui ont fait un labour d'automne sans remettre de couvert. Avec 300 mm de pluie depuis mi décembre, ils ont perdus une fraction importante de leur sol. Même ceux qui ont fait des céréales ont eu du ruissellement car elles n'avaient pas encore thallé.

En revanche, on voit de plus en plus de couverts soit en ray grass qui sera ensilé, soit en féverole. Comme quoi le message passe petit à petit sur la couverture des sols. Prochaine étape, l'arrêt du travail du sol et la fourniture d'un maximum de carbone pour reconstituer les stocks de matière organique.

Fred
JJR
Membre
Messages : 614
Inscription : 07 mai 2017 20:56

Re: #etmaintenantonfaitquoi (concurrence européenne)

Message par JJR » 06 févr. 2018 10:14

Bonjour,

A propos de sécheresse, si certains n'avaient pas supprimer les mycos d'origine de plantes! (maïs, céréales...),on n'aurait pas besoin d'arroser autant!
J'ai apprécié aussi les vidéos de Mr K. S.! Mais, si je puis dire: que vient-il faire dans cette galère (TDX)?
JJR24
Avatar de l’utilisateur
melano
Site Admin
Messages : 15895
Inscription : 03 janv. 2007 22:50
Localisation : Périgord noir

Re: #etmaintenantonfaitquoi (concurrence européenne)

Message par melano » 06 févr. 2018 11:01

Ce sont les engrais qui suppriment les mycos. Si coup, avec engrais on ne s'est pas occupé de sélectionner des plantes capables de s'associer aux champignons.

Fred
Genévrier
Membre
Messages : 831
Inscription : 23 janv. 2017 19:58
Localisation : Périgord Noir

Re: #etmaintenantonfaitquoi (concurrence européenne)

Message par Genévrier » 06 févr. 2018 11:25

Paraîtrait que le pire, c'est le mais, un désastre pour l'eau, certaines variétés de blé sont beaucoup plus économes en eau ...
Avatar de l’utilisateur
melano
Site Admin
Messages : 15895
Inscription : 03 janv. 2007 22:50
Localisation : Périgord noir

Re: #etmaintenantonfaitquoi (concurrence européenne)

Message par melano » 06 févr. 2018 11:38

C'est surtout une question de période de végétation. Le blé est semé le plus souvent en hiver. Il pousse au printemps et a besoin d'eau jusqu'en juin. Ensuite, on le récolte. Si coup, pas besoin de l'arroser car en général on ne manque pas d'eau au printemps.

Le mais lui a besoin d'eau en juillet et en août. Pile poil quand nous rivières sont à l'etiage d'où des problèmes.

Fred
Répondre