mycorhization sur le long terme

Pour discuter comme au bistrot notamment de ce qui ne touche pas trop la truffe.

Modérateurs : galistruffe, phil, uncinat55, jacques 37

melanotricastine
Membre
Messages : 430
Inscription : 26 nov. 2009 21:40
Localisation : Sud Richerenches station de Montelimar

mycorhization sur le long terme

Message par melanotricastine » 20 sept. 2019 08:09

Bonjour à tous,
Des sécheresses à répétition tous les étés. Nos arbres petits et grands qui passent en stress hydrique.
Peu , très peu de truffières irriguées.
Quelle va être l 'avenir de toutes ces plantations, la mycorhization va se maintenir , aller à la baisse ou se renforcer?
Avatar de l’utilisateur
melano
Site Admin
Messages : 16395
Inscription : 03 janv. 2007 22:50
Localisation : Périgord noir

Re: mycorhization sur le long terme

Message par melano » 20 sept. 2019 08:24

Bien compliqué de prévoir l'avenir mais la question est intéressante.

Une chose est sûre, c'est que le pas de temps des champignons et des racines n'est pas le notre.

Le statut mycorhizien d'un racine comporte des centaines de champignons différents.
L'arbre entretien le plus souvent avec soin son microbiote racinaire en libérant des substances pour le protéger, le nourrir.
L'arbre va sans doute orienter la présence des différentes espèces en fonction de ses besoins et du milieu.

La truffe mélano n'est absolument pas nécessaire pour lui pour vivre car il peut très bien la remplacer par d'autres champignons. Et sans doute très très vite (quelques semaines?). Mélano va subsister sur le racinaire mais dans des proportions très faibles incompatibles avec la fructification qui nous intéresse.

Tout le défi est de placer l'arbre dans une situation où mélano représente le meilleur outil pour lui pour subvenir à ses besoins. Auquel cas, il va la favoriser. Mélano est elle même capable d'inter agir avec l'arbre et son milieu pour le modifier à son profit.

On sait que ça marche de manière assez stéréotypée sur un système jeune en employant les méthodes dont on discute ici mais qu'inexorablement, lorsque le système vieillit, la production de mélano s'arrête remplacée ci par brumale, là par aestivum ou d'autres champignons.

Donc il y a deux niveaux de questionnement à avoir :
- sur plantation jeune quels seront les impacts des changements climatiques ?
- sur truffière âgée quel sera l'impact sur le cortège fongique vieillissant ?

Fred
Avatar de l’utilisateur
tuber01
Membre
Messages : 3745
Inscription : 18 sept. 2011 08:31
Localisation : Ain - Bugey

Re: mycorhization sur le long terme

Message par tuber01 » 20 sept. 2019 08:52

à priori du sec est plutôt favorable à mélano qu'à d'autres champignons.
mais surement jusqu'à un certain point ... où tout va crever !

Seb
la vie est trop compliquée pour avancer avec une pleine assurance
melanotricastine
Membre
Messages : 430
Inscription : 26 nov. 2009 21:40
Localisation : Sud Richerenches station de Montelimar

Re: mycorhization sur le long terme

Message par melanotricastine » 24 sept. 2019 07:59

Merci Fred pour avoir pris le temps de répondre.
APres une troisiéme année de sécherresse, difficile de faire le point si des arbres vont entrer en production .
Les plus vieux ont 10 ans. J'ai pris la peine d en arroser une soizantaine qui marquent l 'année derniere, des tonnes
d 'eau à charrier pour zéro résultat. J'ai pas renouveler l 'operation cette année vu le printemps peu favorable aux naissances.
Seule une année avec une pluviométrie favorable permettrait de faire le point.
L 'eau est devenu la clé du succés ou de l 'échec.
Si les sécheresses continues, je serais pas surpris de voir des arrachages de truffiéres dans quelques années.
Avatar de l’utilisateur
melano
Site Admin
Messages : 16395
Inscription : 03 janv. 2007 22:50
Localisation : Périgord noir

Re: mycorhization sur le long terme

Message par melano » 24 sept. 2019 08:27

Il existe des moyens d'économiser l'eau dans les coins où elle est rare. A l'aide de paillages, on limite l'élévation des températures et l'évaporation. Mais c'est beaucoup de manutention.

Fred
Avatar de l’utilisateur
Trufalou
Membre
Messages : 1166
Inscription : 12 août 2016 10:53
Localisation : Ardèche/Drôme

Re: mycorhization sur le long terme

Message par Trufalou » 24 sept. 2019 08:42

Bonjour melanotricastine,
Pardon d'être un peu inquisiteur , tu es sur quelles commune ,du tricastin je suppose, merci .

pour la pluie sur le sud est cela devient inquiétant surtout pour la truffe il faut résonner sur 2 ans
par exemple en 2018 il a plut à partir du 15 novembre et cela aura des répercussion sur la récolte 2019/20 ajouté à l'été caniculaire donc on est à peu près certains que cette saison sera encore plus mauvaise que 2018 même à l'irrigation.
Pour l’arrachage je ne sais pas mais des truffières à l'abandon oui et cela est bien parti :cry:
Avatar de l’utilisateur
l'inquiet84
Membre
Messages : 118
Inscription : 27 janv. 2019 07:17
Localisation : NORD VAUCLUSE

Re: mycorhization sur le long terme

Message par l'inquiet84 » 24 sept. 2019 08:47

melanotricastine,l'année dernière un arbre a ouvert pourtant sans apport d'eau.Je n'arrose que ceux qui font ou qui ont fait, car à la cuve je ne m'en sortirais pas .
Avatar de l’utilisateur
Trufalou
Membre
Messages : 1166
Inscription : 12 août 2016 10:53
Localisation : Ardèche/Drôme

Re: mycorhization sur le long terme

Message par Trufalou » 24 sept. 2019 08:56

Il existe des moyens d'économiser l'eau dans les coins où elle est rare. A l'aide de paillages, on limite l'élévation des températures et l'évaporation. Mais c'est beaucoup de manutention.

Fred
Je parle pour la vallée du Rhône ou le paillage n'apporte rien pour garder l’humidité du sol parce avec des période de 15 jours de mistral avec des température de 30° il faudrait chercher une matière efficace pour empêcher l’évaporation même l'effet ombrage disparait dur dur ( 7 mm ETP jour )

Heureusement le Rhône n'est pas loin mais pas pour tout le monde :D mais :twisted:
stef@
Membre
Messages : 2800
Inscription : 21 janv. 2008 14:41
Localisation : entre perigord noir et quercy

Re: mycorhization sur le long terme

Message par stef@ » 24 sept. 2019 09:37

Et surtout avec un vent 50km heure faut du courage pour maintenir les paillages en place 😰
Avatar de l’utilisateur
melano
Site Admin
Messages : 16395
Inscription : 03 janv. 2007 22:50
Localisation : Périgord noir

Re: mycorhization sur le long terme

Message par melano » 24 sept. 2019 09:39

Dans le sud-ouest, c'est vrai qu'on n'a pas le mistral. Toutefois, chez moi, entre le 20 juin et le 20 septembre, j'ai pris moins de 40 mm en trois mois. Et on a pris deux épisodes caniculaires avec des températures supérieures à 40 degrés.

Sous les paillages, j'ai des marques même au sud des arbres alors que sur des arbres non paillés et arrosés au même rythme que les autres, je n'ai pour le moment vu aucune marque (environ 75 arbres paillés et arrosés contre 130 non paillés mais arrosés).

Donc chez moi, le paillage ça marche. Les anciens ne coupaient pas des branches pour les mettre sur les places productives chez vous aussi?

Fred
Avatar de l’utilisateur
Trufalou
Membre
Messages : 1166
Inscription : 12 août 2016 10:53
Localisation : Ardèche/Drôme

Re: mycorhization sur le long terme

Message par Trufalou » 24 sept. 2019 10:02

Sous les paillages, j'ai des marques même au sud des arbres alors que sur des arbres non paillés et arrosés au même rythme que les autres, je n'ai pour le moment vu aucune marque (environ 75 arbres paillés et arrosés contre 130 non paillés mais arrosés).
Question que je me pose par rapport au paillage et aux photos que tu posts (il me semble que le paillage favorise la truffe de marque ) il y a avantage avoir des truffes de surface ou pas ?? je pense que non une truffe peu profonde risque deux fois voir plus de se faire attaquer par toute la faune et autres maladies qui gravite autour sans parler du gel pendant la longue période ( au moins 3 mois) de maturité
yann30
Membre
Messages : 45
Inscription : 08 avr. 2011 11:09
Localisation : gard

Re: mycorhization sur le long terme

Message par yann30 » 24 sept. 2019 10:09

Bonjour 👋.
C’est vrais que dans la vallée de Rhône c’est dur de faire un paillage. Moi j’ai opté avec le conseil d’un ancien de mettre des pierres calcaire plate pour garder la fraîcheur.... a voir!! Et quand pensez-vous ?
Avatar de l’utilisateur
melano
Site Admin
Messages : 16395
Inscription : 03 janv. 2007 22:50
Localisation : Périgord noir

Re: mycorhization sur le long terme

Message par melano » 24 sept. 2019 10:18

Dimanche, j'en sors 250 grammes, la moitié en surface, l'autre moitié de truffes très profondes dans le dur. Donc pour le moment, c'est autant les truffes profondes que celles du surface qui claquent.

Il n'est pas impossible que les paillages permettent de sauver les truffes de marques en effet très tôt en saison. Mais si j'en mène au bout 75%, dans le panier, elles comptent comme les autres. Certains préfèrent ne pas pailler et les perdent. Libre à eux de se permettre de perdre des truffes au premier coup de chaleur alors qu'il existe une solution pour les sauver.

Le paillage en ce moment vient en complément d'une protection d'une butte de terre qui permet elle aussi de protéger les truffes. Chaque fois que je vois une marque, j'ai mon seau avec ma mixture et je fais une protection à la truffe. Avec ce système, on en mène quand même beaucoup au bout.

Sous ces arbres, il y a aussi des truffes plus profondes qui passent inaperçues à la marque mais qui bénéficient aussi des effets bénéfiques du paillage. Mais cela demande un travail de tous les instants pour gérer les paillages. Je comprends que certains n'aient pas le temps de s'en occuper. Mais ça permet déjà d'avoir des truffes au sud ce qui sans paillage chez vous comme chez nous est quasi impossible à avoir. Et cela représente 30% de la surface de production en moins à minima.

Les paillages nous servent aussi l'hiver pour nous protéger du gel. On tient 5 jours à -5 avec simple couche et sans doute plus longtemps avec double couche. Mais j'espère ne pas avoir à le vérifier cette année.

Fred
Nico79
Membre
Messages : 28
Inscription : 14 mai 2018 20:29

Re: mycorhization sur le long terme

Message par Nico79 » 24 sept. 2019 11:15

Je tenais à dire que j’ai un arbre de deux ans et demi qui vient d’entrer en production (cp) sans paillage avec un arrosage de 10l tout les 10 15 jours,la truffe est au sud et se trouve à 5 cm de profondeur. Pourvu qu’elle aille au bout on verra bien.
Avatar de l’utilisateur
jackyb
Membre
Messages : 141
Inscription : 07 déc. 2016 13:08
Localisation : Gard

Re: mycorhization sur le long terme

Message par jackyb » 24 sept. 2019 12:17

ce jour ramasse d'une dizaine de truffes en train de virer a la foi sous paillage et non paillage. truffière arrosée. C'est encore plus compliquer d'essayer de comprendre le fonctionnement des truffières avec ces épisodes de canicules et de sécheresses.
Répondre