Localisation personnelle de la station météo

Pour discuter comme au bistrot notamment de ce qui ne touche pas trop la truffe.

Modérateurs : galistruffe, phil, uncinat55, jacques 37

melanotricastine
Membre
Messages : 423
Inscription : 26 nov. 2009 21:40
Localisation : Sud Richerenches station de Montelimar

Localisation personnelle de la station météo

Message par melanotricastine » 28 sept. 2019 08:53

Bonjour à tous,

Le facteur météo, et surtout pluviométrie est prépondérant pour pouvoir échanger sérieusement, de façon constructive entre nous.
Il y a trop de disparités dans nos climats, comment comparer les resultats d 'un collegue en ALsace, Tourraine, Dordogne, vallée du Rhone.
Nos résultats sont surtout liés à la pluviométrie qui fait réussite ou échec.

je vous invite donc à situer votre station météo dans votre profil.
Le site infoclimat.fr que j 'ai découvert cette semaine est puissant.
Le maillage est tres fin sur les stations, on peux retourner aux années 90.
Il y a un relevé journalier de pluviometrie, temperatures, soleil, vents, etc
Merci
Avatar de l’utilisateur
melano
Site Admin
Messages : 16383
Inscription : 03 janv. 2007 22:50
Localisation : Périgord noir

Re: Localisation personnelle de la station météo

Message par melano » 28 sept. 2019 09:03

Brive-Souillac pour moi même si c'est à 25 km et que cet été j'ai 50 mm de moins que ce qui est tombé sur cette station.

Les orages ça passe ou ça passe et j'ai de gros écart pour des parcelles distantes de 5 km. Alors 25...

Et il n'y a pas que l'eau qui compte beaucoup pour la truffe, on l'a vu cet été, les températures ont un impact conséquent.

Fred
melanotricastine
Membre
Messages : 423
Inscription : 26 nov. 2009 21:40
Localisation : Sud Richerenches station de Montelimar

Re: Localisation personnelle de la station météo

Message par melanotricastine » 28 sept. 2019 12:32

Salut Fred,
J'ai complété dans le profil.Lieu de plantation et station climatique représentative.
Quand il pleut pas sur 2 mois, il y a pas photo, c 'est zéro.
Mais quand on est dans la limite de la résistance ( sans apport d 'eau ) de la truffe, que tout ce joue finement à quelques jours prêt, il est essentiel d être précis. Bien sur qu'il faudra analyser avec d 'autres facteur, sol, température, humidité, vents, etc
Je reviendrais certainement dans le post que j 'avais lancé sur la résistance de la truffe/ sécherresse.
stef@
Membre
Messages : 2798
Inscription : 21 janv. 2008 14:41
Localisation : entre perigord noir et quercy

Re: Localisation personnelle de la station météo

Message par stef@ » 28 sept. 2019 13:19

Le collègue qui est à 1km de la station n'a même pas la même pluvio. Et entre moi et Fred a4km vol d'oiseau on n'a de grosse disparité.
Alors tout ça ça ne sert à rien, la seule chose qui compte c'est un pluvio dans sa truffière et d'avoir tout relevé.
Je parle même pas des températures
melanotricastine
Membre
Messages : 423
Inscription : 26 nov. 2009 21:40
Localisation : Sud Richerenches station de Montelimar

Re: Localisation personnelle de la station météo

Message par melanotricastine » 28 sept. 2019 19:43

Je ne partage pas ton point de vue Steph.
Sans échanges plus fins, on arrivera pas à savoir la résistance des truffes / sécherresses.
On comprend mieux les choses avec une comparaison accompagnée de commentaires pertinents.

La 1 étape est de situer comment et quand arroser
La 2 étape serait de mettre des sondes, valider et comprendre plus finement arrosage/ production.

La premiere étape, peu d entre nous y sont .
La deuxiéme, peu d entres nous en sont équipés
Je suis preneur d infos si l'un d'entre vous peux me situer la resistance de la truffe/ secherresse et me dire si la resistance est sur une droite ou une exponentielle!
Cela nous ferait faire un bond en avant .
J' ai cru comprendre qu'il y avait eu des experimentations avec une quinzaine de sondes posées chez des trufficulteurs il y a 2 ans.
Aurait on tout compris à l 'heure actuelle ce qui se trame dans le sol ?
Avatar de l’utilisateur
melano
Site Admin
Messages : 16383
Inscription : 03 janv. 2007 22:50
Localisation : Périgord noir

Re: Localisation personnelle de la station météo

Message par melano » 28 sept. 2019 20:42

J'ai installé des sondes chez moi cette année.

J'ai une parcelle d'un peu plus d'un hectare avec un plateau, la pente et le fond. Combien même tu connaîtrais la pluviomètre, tu serais incapable de savoir quoi que ce soit sur la résistance des truffes.

À 10 m près, tu as des sols qui gardent l'eau sur une durée double des autres. Cela ne fait pas un gradient de haut en bas. Cela varie en fonction du relief, de la présence de poches d'argiles, sans parler des variations entre le nord et le sud des arbres.

Pour résumer le haut et les terrasses au plus fort de l'été, avec paillage intégral voire double paillage, il faut amener de l'eau tous les 5 à 7 jours. Une dépression intermédiaire, c'est 12 jours. Le fond tient 15 à 18 jours. Le pré du haut, non travaillé, paillé avec 10 cm de castine, c'est entre 8 et 10 jours.

En gros, sur 300 m de distance, à pluviomètrie égale, j'ai 4 ou 5 régimes d'irrigation différents.

De plus, lorsque j'arrose, je tiens compte de la réserve utile du sol, si c'est côté sud ou côté nord, si le vent d'autan souffle, si de la pluie est annoncée....

Comment veux-tu que la station météo située à 25 km te soit de la moindre utilité ? Stef@ a raison, on ne peut pas se baser dessus. Au mieux, il faudrait avoir les courbes des sondes. Là on pourrait parler.

Il y a en effet un programme de recherche sur l'irrigation et son optimisation en France. Les espagnols ont déjà les résultats depuis 5 ans et en plus précis en fonction de l'âge des arbres.

On cherche toujours la limite pour sauver les truffes sans flinguer les mycos. On en est là pour le moment.

Les sondes ne sont pas obligatoires pour réussir mais cela oblige à creuser en permanence pour savoir où est l'humidité.

Le dessèchement n'est pas linéaire. Ça commence doucement à sécher puis d'un coup ça claque. Tu peux perdre ta récolte en deux jours si tu n'as pas anticipé ou si tu n'es pas réactif. L'été, on y passe parfois plusieurs fois par jour pour faire le bilan et décider d'arroser ou non. Il faut y être, gratter et surveiller.

Fred
melanotricastine
Membre
Messages : 423
Inscription : 26 nov. 2009 21:40
Localisation : Sud Richerenches station de Montelimar

Re: Localisation personnelle de la station météo

Message par melanotricastine » 29 sept. 2019 07:58

Bonjour Fred,
Avec tes éléments, avoir regarder le post sur les sondes que je suivais pas, je peux comprendre que vous avez une analyse autre avec Steph.
Moi je suis de l 'ancien monde, la méthode d'avant!
Je m 'en explique. L année derniere, j 'ai ressorti la méthode issue du gros bouquin " actes du V° congres international".
Methode de correlation entre 17 années de relevés pluviométriques mensuels et la quantité de truffes sortie.
Methode assez simple à comprendre quand tu as les relevés sous les yeux. Même lieu, mêmes trufficulteurs, mêmes méthodes.
Tu y colles la formule P= 2xT. P=3xT etc etc
Pour Aups, ça colle, il y a aussi les commentaires car pour 2 releves mensuels consécutives, tu peux avoir 40 jours sans eau. Donc faut aussi examiner les releves journaliers.
Un commentaire intérréssant sur Aups: Résistance à la sécherresse en sol sablonneux 45 jours, en sol argileux 30 jours !!
J ai découvert le site infoclimat.fr en début de semaine.
Je me suis amusé à faire une correlation entre les 4 meilleures années et les 4 années les plus mauvaises
de la production nationale 1990 à 2009. Le 3/4 de la production étant la vallée de Rhône, j 'ai pris la station de Montélimar en référence.
La méthode fonctionne , c 'est cohérent !30 jours de résistance à la séchèrresse environ.
J'ai rien inventé on va me dire !

Mais bon, pour tous ceux qui le savent pas et qu'ils veulent planter sans apport d 'eau, par les temps qui courent,
c 'est une donnée à pas oublier !!
Et pour ceux dont l apport d eau est limité, faudra jouer avec cette limite!
Celui qui a de l 'eau , un sol drainant, c 'est plus trop un soucis.
Surement que l avenir sera avec un pilotage avec des sondes. J ai bien compris qu'il y a aussi encore un bon bout de chemin avant de tout comprendre pour maitriser l'arrosage avec les sondes.
Et dans les sols non homogénes, il faut aussi differencier l 'apport suivant la zone, pas facile tout cela !!
Avatar de l’utilisateur
melano
Site Admin
Messages : 16383
Inscription : 03 janv. 2007 22:50
Localisation : Périgord noir

Re: Localisation personnelle de la station météo

Message par melano » 29 sept. 2019 08:41

Oui, 30 jours ou 40 jours sans eau et il y a des truffes, c'est dans les livres que ça marche. Dans la vraie vie, tu as déjà perdu 90 % des truffes.

Alors oui, il t'en reste 10 % qui te font un certain tonnage sur les marchés mais tu es à 10 % du potentiel.

On peut s'en satisfaire si effectivement on plante et on attend que ça arrive. C'est tout bénef.

Mais perso, lorsque j'investis des dizaines de milliers d'euros dans un projet, je l'exploite à fond. Je veux faire du 2008 tous les ans voire plus si affinités. :mrgreen:

Fais une expérience toute conne. Prends 5 de tes meilleurs producteurs et arrose les tous les 30 à 40 jours avec ta formule magique. Et prends en 5 autres, mets y de l'eau tous les 10 à 12 jours avec un paillage au moins au sud et fait le bilan au bout de 3 saisons. :lol:

5 arbres à arroser, ce n'est pas grand chose. Mais c'est sans doute assez pour percevoir les bienfaits de maintenir le sol toujours légèrement humide et frais sous les arbres.

Par contre, tu as interdiction de changer de méthode d'arrosage en cours de route sur les 5 arrosés tous les 30 jours. :mrgreen:

Fred
Répondre