Coronavirus

Pour discuter comme au bistrot notamment de ce qui ne touche pas trop la truffe.

Modérateurs : galistruffe, phil, uncinat55, jacques 37

Avatar de l’utilisateur
bernard
Membre
Messages : 5597
Inscription : 08 déc. 2008 09:59
Localisation : Haut-Rhin Alsace

Re: Coronavirus

Message par bernard »

En Afrique l'article ne mentionne absolument l'utilisation massive de l'artémisia l'équivalent de la chloroquine.
Dans la vie tout n'est qu'une histoire de dosage , encore faut-il avoir le courage d'oser doser !
Avatar de l’utilisateur
bernard
Membre
Messages : 5597
Inscription : 08 déc. 2008 09:59
Localisation : Haut-Rhin Alsace

Re: Coronavirus

Message par bernard »

Un reportage sur une télé allemande (avec traduction) au sujet des vaccins, à méditer...
Je suis désolé j'ai du mal à insérer le lien je vais demander de l'aide un peu plus tard.
Dans la vie tout n'est qu'une histoire de dosage , encore faut-il avoir le courage d'oser doser !
Avatar de l’utilisateur
phil
Membre
Messages : 1829
Inscription : 20 avr. 2007 13:25
Localisation : Quercy blanc - Sud Lot

Re: Coronavirus

Message par phil »

Salut,
On en parlait déjà avant l’été de ce médicament fabriqué par la biotech nantaise Xenothera :
https://mobile.francetvinfo.fr/sante/ma ... 97841.html
Et bien ils annoncent maintenant qu’ils l’ont testé sur 15 patients ... 15 patients en 6 mois ... Mais rassurez vous très bientôt ils vont le tester sur 400 patients. Ben voyons ... maintenant que l’épidémie recule c’est le bon moment. Mais pourquoi tout est si lent en France ? :?: Et ne me dites pas que c’est parce qu’on prend plus de précautions que les autres. Franchement en période de pandémie avec 30000 personnes hospitalisées à flux tendu dont 4500 en soins intensifs, ne me dites pas qu’il n’y aurait pas de volontaires pour tester ce médicament. Mais bon c’est la France, la 7eme compagnie, tout ça tout ça...
phil
Avatar de l’utilisateur
phil
Membre
Messages : 1829
Inscription : 20 avr. 2007 13:25
Localisation : Quercy blanc - Sud Lot

Re: Coronavirus

Message par phil »

La comparaison avec l’Allemagne est cruelle ... C’est une biotech allemande (BioNTech) qui est à l’origine du 1er vaccin qui sera mis sur le marché. La France côté vaccin ce sera peut être fin 2021 au mieux. Pour le vaccin de BioNTech il faut des congelos qui descendent à -80°C. Qui les fabrique ? En Europe c’est la société allemande Binder. En France on n’a plus de fabricants de congélateurs. Il faut aussi des fioles en verre par millions et qui résistent au froid intense pour le stockage en congelo du vaccin. Qui fabrique des fioles en verre borosilicate ? Une société allemande (Schott) évidemment. En France ? Bon il y a la société SGD Pharma qui fait des fioles. Mais c’est plus une multinationale qu’une firme française. Et je ne crois pas que SGD Pharma fasse les fioles borosilicates qui résistent au froid ...
L’Allemagne maîtrise toute la chaîne. Nous on va une fois de plus dépendre de l’étranger pour nos approvisionnements. Et les fioles et les congelos ce sera peut être comme les respirateurs au printemps... Y en aura peut être pas pour tout le monde.
phil
Avatar de l’utilisateur
Batavus
Membre
Messages : 791
Inscription : 30 déc. 2017 17:21
Localisation : Sud du Lot, Quercy Blanc
Contact :

Re: Coronavirus

Message par Batavus »

et oui... tout le monde à fui ou fait faillite ici...
Je cave donc je suis :wink:
Jan
Leromain84
Membre
Messages : 6868
Inscription : 05 nov. 2007 21:08
Localisation : VAISON LA ROMAINE

Re: Coronavirus

Message par Leromain84 »

À tous
C'est la fabrication qui pose problème
Comme pour celui de la grippe ça fait déjà un mois qui j'attends sur une liste à ma pharmacie et pas sûr que j'en aurais un , peut être en janvier.
C'est grave.
Jm
VAUCLUSE PIEDS DU VENTOUX NORD
"quoique l'on dise ou que l'on fasse le cul du rabassier sentira toujours le thym"
Avatar de l’utilisateur
jeanmidu24
Membre
Messages : 3604
Inscription : 31 oct. 2008 14:58
Localisation : perigord vert (paussac)

Re: Coronavirus

Message par jeanmidu24 »

Oui Jean-marie , c'est ce que je disais il y a déjà quelques jours.
On est à la rue.
Les stocks stratégiques de l'état c'est du pipeau.
On a pas assez de vaccins c'est tout.
Comme on a pas assez de masques ffp2, de surblouses, de gants, de médicaments, ..etc
Jeanmi,
lubin 81
Membre
Messages : 1230
Inscription : 23 août 2013 13:09

Re: Coronavirus

Message par lubin 81 »

Triste constat,de la situation de la France,dans le domaine de la santé ! de plus en plus le doute s'installe,que l'on soit capable d'être à la hauteur des autres pays .
Lubin
Leromain84
Membre
Messages : 6868
Inscription : 05 nov. 2007 21:08
Localisation : VAISON LA ROMAINE

Re: Coronavirus

Message par Leromain84 »

Ma Vision des choses .
La priorité des vaccins doit être pour le corps médical puis les fonctionnaires de l'état et communal.
Puis les retraités + de 65 ans et personnes à risques.
Puis les travailleurs en activités.
Pour les autres on prend des précautions en attendant.
Jm
VAUCLUSE PIEDS DU VENTOUX NORD
"quoique l'on dise ou que l'on fasse le cul du rabassier sentira toujours le thym"
Renlo
Membre
Messages : 656
Inscription : 25 nov. 2009 08:31

Re: Coronavirus

Message par Renlo »

https://www.google.com/url?sa=t&source= ... fR&ampcf=1
Une autre péripétie ubuesque de la haute administration française. La faute à qui ?
Et il faut rien dire, espèce de complotiste que je suis !
Renlo
Avatar de l’utilisateur
phil
Membre
Messages : 1829
Inscription : 20 avr. 2007 13:25
Localisation : Quercy blanc - Sud Lot

Re: Coronavirus

Message par phil »

Les gars de Montpellier qui ont développé ce test salivaire, ils doivent être dégoûtés et à juste titre. Avec ce genre de blocage ubuesque je comprends que les scientifiques en aient marre et se barrent dans d’autres pays où on leur donne de meilleures conditions de travail et une plus grande reconnaissance (et de meilleurs salaires au passage).
Pas besoin de faire appel à un quelconque complotisme Renlo, la lourdeur des administrations françaises suffit. Ça va être dur de changer tout ça. C’est dans notre culture, la centralisation étatique, le « Jacobinisme » ... ça nous tue. Alors qu’il y a autant de talents ici qu’ailleurs, et parfois même plus qu’ailleurs. Mais ces talents partent parfois sous d’autres cieux. Il n’y qu’a voir du côté des vaccins Covid. Le second vaccin sur le point d’être commercialisé a été développé par la biotech Moderna. Et qui est le président fondateur de Moderna ? Un français ! Stéphane Bancel. Il a bossé pour le labo français BioMerieux mais il s’est barré aux USA pour fonder sa biotech. Pourquoi ? Sa réponse est qu’en France il n’aurait pas été soutenu financièrement car son projet de biotech était jugé trop risqué... Tout est dit. Aujourd’hui il est milliardaire mais surtout sa boite est 100% US. Et le vaccin Moderna ce sont les citoyens US qui en auront la primeur. Il nous restera qq miettes.
phil
Avatar de l’utilisateur
melano
Site Admin
Messages : 18746
Inscription : 03 janv. 2007 22:50
Localisation : Périgord noir

Re: Coronavirus

Message par melano »

Je vois qu'aux prochaines élections pour la députation, on ne va pas manquer de candidatures pour réformer efficacement notre pays. :mrgreen:

Il faudrait aussi regarder tous les étudiants, chercheurs, médecins étrangers pour qui la France est un eldorado.

Fred
Avatar de l’utilisateur
phil
Membre
Messages : 1829
Inscription : 20 avr. 2007 13:25
Localisation : Quercy blanc - Sud Lot

Re: Coronavirus

Message par phil »

Détrompe toi Fred, sur le plan scientifique nous n’attirons plus personne, en tout cas pas les meilleurs. Les seuls étudiants étrangers qui veulent venir chez nous sont issus des pays du tiers monde ou de pays émergents. Même les meilleurs étudiants chinois ou indiens ne viennent pas chez nous, ce sont les seconds couteaux que nous accueillons. Quand aux chercheurs c’est la même musique. Il n’y à qu’a voir les conditions proposées à un enseignant chercheur au Canada par exemple par rapport à un prof d’université chez nous. Au niveau salaire on est ridicule. Pour les médecins c’est à peu près le même topo, ils viennent d’Europe de l’Est ou des pays émergents. Aucun scientifique allemand, anglais, canadien, US, japonais, ni même chinois ne peut sérieusement envisager de venir bosser en France sauf à y perdre gros financièrement (sans parler des conditions de travail et des moyens mis à sa disposition).
phil
Avatar de l’utilisateur
bernard
Membre
Messages : 5597
Inscription : 08 déc. 2008 09:59
Localisation : Haut-Rhin Alsace

Re: Coronavirus

Message par bernard »

Bonsoir à tous. Je vous dois des excuses, je voulais vous envoyer hier une vidéo. Ce n'était pas un lien mais une pièce jointe bien trop lourde donc impossible à transmettre.
Dans la vie tout n'est qu'une histoire de dosage , encore faut-il avoir le courage d'oser doser !
Avatar de l’utilisateur
bernard
Membre
Messages : 5597
Inscription : 08 déc. 2008 09:59
Localisation : Haut-Rhin Alsace

Re: Coronavirus

Message par bernard »

UN ARTICLE MEDIAPART D'AUJOURD'HUI.

Berlin prêt à vacciner dans trois semaines
28 novembre 2020 Par Thomas Schnee

Depuis la fin octobre, l’Allemagne se prépare à la plus grande campagne de vaccination de son histoire. Les Länder se sont lancés dans la mise en place de centaines de centres. Se faire vacciner ne sera pas obligatoire, et l’optimisme est de rigueur.
Berlin (Allemagne).– « Ma mission est d’installer les six centres de vaccination berlinois d’ici à la mi-décembre, avec une capacité d’accueil globale d’environ 20 000 personnes par jour. On a du pain sur la planche, mais on va y arriver ! », assure Albrecht Broemme, un géant tranquille et souriant, campé dans les couloirs d’un hôpital d’urgence pour patients du Covid-19, installé en avril dernier dans l’une des grandes halles du parc des expositions berlinois ICC. C’est là qu’il a placé son quartier général.

Albrecht Broemme dans son QG berlinois, une halle d'exposition transformée en hôpital. © TS Albrecht Broemme dans son QG berlinois, une halle d'exposition transformée en hôpital. © TS
« Les lieux sont trouvés. Il y aura un centre à l’ICC, deux autres dans les aéroports fermés de Tegel et Tempelhoff, un au Vélodrome, un dans la Berlin Arena et enfin un dans la patinoire Erika-Heß, où nous devons faire fondre la glace, construire un sol et installer des cloisons », précise ce dernier. Rappelé de sa retraite pour l’occasion, Albrecht Broemme était auparavant chef des pompiers de Berlin, avant de devenir président de l’Agence fédérale pour l’aide technique en cas de catastrophe (THW). Malgré les obstacles qui se présentent, son expérience lui permet de conserver un certain recul : « C’est quand même moins difficile que quand il nous a fallu construire sept camps pour 35 000 réfugiés dans le nord de l’Irak », glisse-t-il au passage.

À la mi-novembre, la chancelière allemande Angela Merkel et son ministre de la santé Jens Spahn ont tour à tour déclaré que les vaccinations démarreraient fin décembre ou début janvier. Et cette semaine, Stefan De Keersmaecker, porte-parole de l’UE pour la santé, a annoncé que la Commission table sur une autorisation des vaccins pour la seconde moitié de décembre. « Il me semble difficile d’expliquer aux Allemands qu’il y a un vaccin mais que nous n’avons pas encore les infrastructures nécessaires », commente le ministre Spahn, dont les services estiment que la vaccination de deux tiers de la population serait idéale pour maîtriser enfin le virus.

Depuis la fin du mois d’octobre, l’Allemagne se prépare à la plus grande campagne de vaccination de son histoire. Dès le 6 novembre, elle a réactualisé les modalités de sa stratégie nationale de vaccination. Trois jours plus tard, le Conseil fédéral pour l’éthique a prononcé ses recommandations sur la priorisation des groupes à vacciner. D’abord les plus âgés (+ de 75 ans) et les personnes à risque, mais aussi les personnels soignants, les pompiers, les policiers ou encore les enseignants. Enfin, le 19 novembre, la loi sur la lutte contre les pandémies a été amendée, aussi pour faciliter la répartition des tâches et responsabilités de la vaccination.

« Se faire vacciner ne sera pas obligatoire. Mais tout le monde recevra une invitation », assure M. Broemme, dont le staff a calculé qu’il faudra compter une heure par personne et par visite : « Injecter, c’est deux minutes. Il y aura aussi un peu de paperasserie. C’est surtout la circulation dans le centre qui prendra du temps. Les risques de contagion nous obligent, par exemple, à créer des parcours à sens unique. » Le fonctionnement des centres suppose bien sûr la présence d’un personnel qualifié qui reste encore à trouver, à raison de 250 personnes par centre : « Le groupe hospitalier Vivantes va proposer une partie de ses effectifs. Nous avons par ailleurs près de 300 volontaires, médecins et infirmiers en exercice ou à la retraite, qui se sont déjà signalés. Pour vacciner, la motivation est forte », précise le logisticien, qui se déclare confiant malgré la pénurie bien connue de main-d’œuvre dans ce secteur.

Au niveau national, le niveau de préparation est très variable. Le Land de Rhénanie du Nord-Westphalie, avec 18 millions d’habitants, le plus peuplé d’Allemagne, prévoit 53 centres, la Bavière 30 centres, etc. À Ulm, dans le Bade-Wurtemberg, certains centres existent déjà et ont même commencé les répétitions avec des figurants. En Saxe-Anhalt, en revanche, le gouvernement du Land n’a publié que cette semaine la liste des villes qui accueilleront l’un des 14 centres de la région et tout est à faire. Quant à Berlin, les travaux ont commencé à la fin de la semaine.

Lire aussi

Efficacité, prix, risques... la course effrénée aux vaccins contre le Covid-19 Par Donatien Huet et Rozenn Le Saint
Lucie Guimier: «A travers le mouvement anti-vaccins s’exprime une défiance envers l’Etat» Par Caroline Coq-Chodorge
La France délaisse la course au vaccin contre le Covid-19 Par Rozenn Le Saint
Face aux multinationales pharmaceutiques, «il faut arrêter le robinet à monopole» Par Rouguyata Sall

L’État fédéral, via le ministère de la santé, va se charger d’acheminer les vaccins dans près de 27 centres régionaux, des lieux tenus secrets et protégés par l’armée. Par la suite, des prestataires privés supervisés par la Croix-Rouge, la Bundeswehr ou l’ONG des Johanniter répartiront les précieuses caisses entre les centres. Pour Han Teutel, président de la Fédération allemande de l’industrie pharmaceutique (VFA), les réseaux logistiques et les technologies sont là : « Le transport des vaccins ne devrait pas poser de problèmes majeurs », dit-il. Chez Lufthansa Cargo, le chef du développement industriel, Thorsten Braun, évoque tout de même les défis techniques liés aux volumes à transporter : « Le vaccin germano-américain de BioNTech/Pfizer doit être conservé à − 80 °C. Nous savons le faire, mais nous allons avoir besoin d’énormes quantités de neige carbonique pour y parvenir. C’est pour cela que nous avons monté une task force qui planche sur ce genre de questions depuis des semaines, en collaboration avec les entreprises de logistiques et de la pharmacie. »

« Nous n’allons pas vacciner l’Allemagne en quelques semaines », rappelle aussi Albrecht Broemme. Au début, l’Allemagne devrait être essentiellement approvisionnée avec le vaccin de BioNTech/Pfizer. « Mais cela arrivera progressivement. À ma connaissance, la première livraison berlinoise a un volume de 90 000 doses, de quoi vacciner 45 000 personnes [le vaccin comporte une première injection et un rappel deux semaines plus tard – ndlr]. Nous comptons sur une période d’environ trois mois pour que tout se mette en place mais aussi pour que d’autres vaccins arrivent sur le marché et que certains cabinets médicaux assurent les rappels », conclut le logisticien berlinois, qui reconnaît consacrer pas mal de temps à communiquer dans le but de convaincre ses concitoyens que le vaccin est la meilleure des solutions face au Covid-19.
Dans la vie tout n'est qu'une histoire de dosage , encore faut-il avoir le courage d'oser doser !
Répondre