Aire de répartition de la truffe de Bourgogne?

Le forum pour discuter de tout ce qui touche à la truffe en général.

Modérateurs : galistruffe, phil, uncinat55, jacques 37

Avatar de l’utilisateur
melano
Site Admin
Messages : 18750
Inscription : 03 janv. 2007 22:50
Localisation : Périgord noir

Message par melano »

Moi, je trouve qu'au contraire, ça clarifie les choses. Grace à ces études scientifiques, les choses sont claires. T uncinatum et T aestivum sont une seule et même espèce qui peut avoir différents écotypes.

Cela n'enlève absolument rien au gout sublime de l'écotype unci mais il va y avoir un travail de reconnaissance de ces particularités climatiques à faire en plus du travail d'uniformisation de la nomenclature.

Fred
steph06
Membre
Messages : 614
Inscription : 26 juin 2007 14:04
Localisation : Alpes Maritimes

Message par steph06 »

Salut,

Apparemment en cherchant un peu on trouve les confirmations à nos hypothèes d'il y a quelques semaines.
Je viens de planter 2 groupes de noisetiers myco uncinatum :
Un en condition Aestivum: soleil et sol assez caillouteux .
Un à quelques dizaines de metres à l'ombre tout l'hiver et relativement humide et "frais" l'été en bordure de ruisseau .
Au pire je mangerais des noisettes mais le résultat si il y a peu etre interressant.
Steph
jacques 37
Membre
Messages : 4038
Inscription : 03 août 2007 16:24
Localisation : Nord Touraine

Message par jacques 37 »

melano a écrit :Moi, je trouve qu'au contraire, ça clarifie les choses. Grace à ces études scientifiques, les choses sont claires. T uncinatum et T aestivum sont une seule et même espèce qui peut avoir différents écotypes.
Fred
Tu as tout a fait raison Fred. Mais les sceptiques de toute nature auront toujours l'objection des résultats d'études scientifiques. Et comme tu le dis le travail de reconnaissance en sera que plus interessant, ça promet des échanges passionnants et sans doute inépuisables..... Ca me fait envie de planter quelques arbres mycorhizé uncinatum ou aestivum, va savoir...
Jacques 37
Jacques 37
rabase
Membre
Messages : 1296
Inscription : 14 oct. 2007 18:25

Message par rabase »

melano a écrit :Moi, je trouve qu'au contraire, ça clarifie les choses. Grace à ces études scientifiques, les choses sont claires. T uncinatum et T aestivum sont une seule et même espèce qui peut avoir différents écotypes.

Cela n'enlève absolument rien au gout sublime de l'écotype unci mais il va y avoir un travail de reconnaissance de ces particularités climatiques à faire en plus du travail d'uniformisation de la nomenclature.

Fred
en ce qui me concerne les truffes aestivum que jai trouvées en juin juillet , dans l aude et en lisiére de bois ou de haies de chenes pedoncules sont de qualite gustative peu interessante gout herbace aille la chair gleba etait blanche et ressemblait a de la noix de coco, au nez pas d odeur specifique, peut etre n étaient elles pas a maturité tout en étant de belle taille souvent plus grosses que mélano pour ce que je trouve néanmoins, cependant si je veux michorysé certainsplants , il aurait fallu que j 'en conserve quelques exemplaires congelés,l'apport de terre ne suffisant pas et étant délicat s il on n'est pas chez soi et pas toujours efficace peut etre
chenetruffier
Membre
Messages : 113
Inscription : 08 janv. 2007 22:20
Localisation : saze
Contact :

Message par chenetruffier »

oui ! et puis c'est logique. Moi aussi , Jerôme, je trouve tes explications claires.
C'est vrai que l'on peut imaginer de transplanter une aestivum du causse aride vers un milieu plus boisé. Il faudrait alors ne pas l'isoler et prendre une motte de terre avec la truffe et son mycélium:+
alex
jm16
Membre
Messages : 323
Inscription : 04 févr. 2007 10:50
Localisation : charente

Message par jm16 »

phil a écrit :Bonsoir

Pour revenir sur les deux "espèces" aestivum et uncinatum, des scientifiques italiens ont planché sur le sujet pour essayer de déterminer s'il s'agissait de deux espèces distinctes ou tout simplement de deux morphotypes d'une même espèce :

Titre du papier : "Tuber aestivum and Tuber uncinatum : two morphotypes or two species ?"
Auteurs : Francesco Paolocci, Andrea Rubini, Claudia Riccioni, Fabiana Topini et Sergio Arcioni
Revue : FEMS Microbiology Letters, vol. 235, p.109-115 (2004)

Leurs conclusions sont sans appel. Voilà ce que l'on peut notamment lire dans ce papier : "T. uncinatum and T. aestivum belong to the same species ... Our findings suggest that ecological, rather than genetic causes may account for differences in sporal morphology, taste and smell between T. aestivum and T. uncinatum truffles." Ce que l'on peut traduire de la sorte : "T. uncinatum et T. aestivum appartiennent à la même espèce ... Les résultats de ce travail suggèrent que les différences observées au niveau de la morphologie des spores, du goût et de l'odeur sont d'origine écologique plutôt que génétique."
En clair, c'est la même truffe mais c'est l'écosystème qui fait la différence.

A+
Pour une fois j'approuve les italiens ( uniquement sur la truffe ) les derniéres aestivum que j'ai trouvé mi octobre, sont trés claires et trés parfumées ( gout de noisette ),et le milieu ou elle ont été cavées, est trés clair sur une pente trés calcaire; ce qui confirmerait que l'écotype uncinatum (générallement de couleur plustôt ocre) provient d'un milieu beaucoup plus fermé avec humus. Je vais faire moi aussi faire des essais de myco aestivum plantée en milieu fermé et inversement pour l'uncinatum; à voir dans quelues années!
JM
galistruffe
Membre
Messages : 3202
Inscription : 07 janv. 2007 17:49

Message par galistruffe »

enfin , comme je vous l avez dit au début de ce débat , nul besoin d etre scientifique pour voir que aestivum et uncinatum sont les meme truffes , il suffit de voyager pour le voir .Dans le sud de l italie dans la région de Molise il se creuse de la scorzone toute l année a condition bien sur qu il pleuve régulierement et on l appelle un coup aestivum , un coup uncinatum .Chez nous aussi entre les truffes d été de vaison et celle du chalet rénard 3 mois d ecart entre les récoltes et deux nom different pourtant meme truffe seul le biotope et les condition climatique change . Jerome
truffe
Membre
Messages : 91
Inscription : 19 nov. 2007 20:14
Localisation : Indre Et Loire, 37 Luynes

Message par truffe »

bonjour,
qui pourais mettre une carte de la zone de repartition de truffe de bourgogne car j'ai chercher sur le net mais aucun resultat alors si vous en avez trouvez une mettez la su le forum svp.
filipe

Message par filipe »

Salut truffe , j'ai trouvé ça sur un de mes bouquins .
filipe.
http://hiboox.com/lang-fr/resultat.php? ... pg&error=0
et ça sur un autre .
http://hiboox.com/lang-fr/resultat.php? ... jpg&error0#
Dernière modification par filipe le 25 nov. 2007 00:09, modifié 1 fois.
truffe
Membre
Messages : 91
Inscription : 19 nov. 2007 20:14
Localisation : Indre Et Loire, 37 Luynes

Message par truffe »

merci a toi filipe
:D
Avatar de l’utilisateur
melano
Site Admin
Messages : 18750
Inscription : 03 janv. 2007 22:50
Localisation : Périgord noir

Message par melano »

Bon, encore une trentaine d'uncinatum cet après-midi sous de vieux chênes sous une épaisse litière de feuilles. La chaire est bien marron, l'odeur discrète et enivrante.

La truffe de Bourgogne est bien présente en Périgord mais comme elle n'est pas très appréciée, les gens ne la cherchent pas et donc ne la trouvent pas.

Je vais suivre cette parcelle pour savoir si elle produit aussi des aestivums durant l'été. J'ai bien repéré la zone qui produit l'automne. On verra si elles y viennent aussi plus tôt en saison.

Fred
jm16
Membre
Messages : 323
Inscription : 04 févr. 2007 10:50
Localisation : charente

Message par jm16 »

melano a écrit :Bon, encore une trentaine d'uncinatum cet après-midi sous de vieux chênes sous une épaisse litière de feuilles. La chaire est bien marron, l'odeur discrète et enivrante.

La truffe de Bourgogne est bien présente en Périgord mais comme elle n'est pas très appréciée, les gens ne la cherchent pas et donc ne la trouvent pas.

Je vais suivre cette parcelle pour savoir si elle produit aussi des aestivums durant l'été. J'ai bien repéré la zone qui produit l'automne. On verra si elles y viennent aussi plus tôt en saison.

Fred
j'en cave aussi quelques une, mais en ce moment, il y a aussi de la mésentéricum qui a un peut le même aspect si la cavité n'est pas bien apparente, quand à l'odeur, la mesentéricum peut avoir une odeur agréable et inversement, l'uncinatum peut avoir une odeur trés forte bitumineuse.
JM
Avatar de l’utilisateur
melano
Site Admin
Messages : 18750
Inscription : 03 janv. 2007 22:50
Localisation : Périgord noir

Message par melano »

peux-tu être un peu plus précis dans la description du biotope stp, sol pauvre, plutôt profond, vieux pubescent rabougri ou plutôt assez haut?
Salut Genevrier,

les arbres sont assez vieux (40 à 50 cm de diamètre), alignés (anciennes truffières), assez haut (12 à 15 m), plantés à 5 X 5 dans la partie qui produit le plus. Le sol doit donc être assez profond vu la taille des arbres. En revanche, le sol est recouvert d'une épaisse couche de feuille et elles sont dessous.

Fred
cyrille
Membre
Messages : 10
Inscription : 14 févr. 2008 13:28

Message par cyrille »

une pettite information pour faire avancer votre debat sur uncinatum et aestivum
chez moi en bourgogne j ai des truffieres naturelles qui ne produisent qu en été donc de l aestivum et aucune truffe en octobre donc pas d uncinatum
et inverssement pas d eastivum sur les truffieres a uncinatum
mais parfois on trouve les deux c est a dire que l on peut cavé de fin aout a fevrier suivant les gelées sur une meme truffiere
c est a ne plus rien n y comprendre
pettite info auussi pour vos plantations penssé au liere en dessous l uncinatum s y plait a merveille c est un formidable couvert pour apporté l ombre et la fraicheur dont elle a besoin
Avatar de l’utilisateur
melano
Site Admin
Messages : 18750
Inscription : 03 janv. 2007 22:50
Localisation : Périgord noir

Message par melano »

Merci Cyrille de ces infos. Il va faloir creuser la question à partir de l'observation des spores par exemple qui semblent différentes.

Ici en Dordogne, jai encore trouvé deux uncinatum lundi aprem. Oh pas bien grosses mais pas de doutes, ça en était bien.

Je pense planter en sous-bois très dégagé des noisetiers et des charmes mycos par mes soins et quelques pins noirs si la dizaine de graine que j'ai veut bien germer.

Fred
Répondre