Histoire de truffes

Le forum pour discuter de tout ce qui touche à la truffe en général.

Modérateurs : galistruffe, phil, uncinat55, jacques 37

Avatar de l’utilisateur
latruffedesvosges
Membre
Messages : 275
Inscription : 06 oct. 2018 22:40
Localisation : Grand Est

Histoire de truffes

Message par latruffedesvosges » 09 oct. 2018 23:13

Les croyances ont la vie dure, rien de tel que de remettre la main sur des documents historiques pour y voir plus clair.

je vous propose de relater ici ou de déposer des documents anciens relatant "les histoires de truffes"

Voici un document qui me semble intéressant, il s'agit d'un courrier datant de 1891 d'une conserverie à Lambesc dans les Bouches du Rhones qui sollicite un caveur ou un courtier Haut Marnais de Richebourg pour savoir quels sont les cours de la truffe et si ils sont à sa convenance, il propose d' acheter une centaine de kilos...

Richebourg est un haut lieu de récolte en truffières naturelles en uncinatum (aucune plantations connues à cette époque dans ce secteur) à l'époque une soixantaines de caveur sont officiellement répertoriés dans cette commune.
Pièces jointes
richebourg.PNG
richebourg.PNG (115.63 Kio) Consulté 2835 fois
Si j'étais un arbre, je ne me laisserais pas abattre, mais je ne suis qu'un homme...
Ce n est pas parce que c'est sous vos pieds qu'il faut l 'écraser...
Regarde ton chien autant qu'il te regarde et tu en apprendra beaucoup... LTDV
Avatar de l’utilisateur
tuber01
Membre
Messages : 3668
Inscription : 18 sept. 2011 08:31
Localisation : Ain - Bugey

Re: Histoire de truffes

Message par tuber01 » 10 oct. 2018 06:03

Ôtez moi d'un doute, ils distinguaient mélano/unci à l'époque ou ils mélangeaient tout?
et quand on annonce un millier de tonne de truffe en début de XXe siecle, c'était quelles truffes en fait ?

Seb
la vie est trop compliquée pour avancer avec une pleine assurance
bion
Membre
Messages : 4341
Inscription : 10 févr. 2013 20:21
Localisation : Bouches du Rhône centre

Re: Histoire de truffes

Message par bion » 10 oct. 2018 07:03

Au vu de l'intitulé "Spécialités de truffes fraiches & conservées" non :mrgreen:


Michel.
Avatar de l’utilisateur
latruffedesvosges
Membre
Messages : 275
Inscription : 06 oct. 2018 22:40
Localisation : Grand Est

Re: Histoire de truffes

Message par latruffedesvosges » 10 oct. 2018 17:17

tuber01 a écrit :Ôtez moi d'un doute, ils distinguaient mélano/unci à l'époque ou ils mélangeaient tout?
et quand on annonce un millier de tonne de truffe en début de XXe siecle, c'était quelles truffes en fait ?

Seb
un extrait de la presse locale de l'époque "Union de la Haute Marne" en 1884

les environs de Richebourg particulièrement produisent des truffes excellentes, et bon nombre sont expédiées à Périgueux pour êtres confondues avec les plus belles espèces du Périgord, dont elles gagnent le parfum par le contact, ce qui permet de les vendre au même pris que leurs sœurs du midi.
Si j'étais un arbre, je ne me laisserais pas abattre, mais je ne suis qu'un homme...
Ce n est pas parce que c'est sous vos pieds qu'il faut l 'écraser...
Regarde ton chien autant qu'il te regarde et tu en apprendra beaucoup... LTDV
jean-jacques
Membre
Messages : 1325
Inscription : 29 août 2007 08:03
Localisation : ouest 04

Re: Histoire de truffes

Message par jean-jacques » 10 oct. 2018 17:19

Bonsoir
on va finir par tout savoir !!! :D :D
salutations
Avatar de l’utilisateur
latruffedesvosges
Membre
Messages : 275
Inscription : 06 oct. 2018 22:40
Localisation : Grand Est

Re: Histoire de truffes

Message par latruffedesvosges » 10 oct. 2018 17:25

jean-jacques a écrit :Bonsoir
on va finir par tout savoir !!! :D :D
salutations
intéressant non?
Si j'étais un arbre, je ne me laisserais pas abattre, mais je ne suis qu'un homme...
Ce n est pas parce que c'est sous vos pieds qu'il faut l 'écraser...
Regarde ton chien autant qu'il te regarde et tu en apprendra beaucoup... LTDV
Avatar de l’utilisateur
tuber01
Membre
Messages : 3668
Inscription : 18 sept. 2011 08:31
Localisation : Ain - Bugey

Re: Histoire de truffes

Message par tuber01 » 10 oct. 2018 19:17

oui très intéressant.
je me souviens avoir posé la question ici même il y a plusieurs années quand, voyant déjà comment les chiffres actuels sont constitués, je mettais en cause les chiffres qui remontent à 100 ou 150ans en disant que tout était surement mélangé... je ne remet pas en cause la tendance baissière bien sûr qu'on peut même observer à l'échelle d'une génération.
pour les anciens, tout ca était de "la truffe" (unci, brumale, mélano).

Seb
la vie est trop compliquée pour avancer avec une pleine assurance
Avatar de l’utilisateur
latruffedesvosges
Membre
Messages : 275
Inscription : 06 oct. 2018 22:40
Localisation : Grand Est

Re: Histoire de truffes

Message par latruffedesvosges » 10 oct. 2018 20:25

tuber01 a écrit :oui très intéressant.
je me souviens avoir posé la question ici même il y a plusieurs années quand, voyant déjà comment les chiffres actuels sont constitués, je mettais en cause les chiffres qui remontent à 100 ou 150ans en disant que tout était surement mélangé... je ne remet pas en cause la tendance baissière bien sûr qu'on peut même observer à l'échelle d'une génération.
pour les anciens, tout ca était de "la truffe" (unci, brumale, mélano).

Seb
je dirais que les chiffres de l'époques sont peut être plus fiables que ceux d'aujourd'hui, la truffe, économie souterraine si il en est :mrgreen: , il faut remettre dans le contexte de l'époque, au minimum un gade chasse ou forestier dans tous les villages, l'activité était bien plus réglementée qu'aujourd'hui, ou plutôt la refermentation était appliqué c'est différent. Pas d'internet ni de moyen de transport hyper rapide, bref les paysans de Richebourg avaient tous un permis de caver et passaient quasiment tous par ce courtier pour écouler leur marchandise. Du coup en deux génération de courtiers chez les Leblanc on a au moins des livres de compte. De nos jour, si j'ai demain deux kilos de truffe a vendre deux mails trois sms, je me débrouille seul et il sont déjà vendus avant d’êtres trouvés même...

La tendance baissière est flagrante dans l'est en tout cas, on a été jusqu’à oublié qu'on avait des truffes et qu'elle étaient récoltées. Il faut se rappeler a nouveau que ce n'étais contrairement à la mélano en rien de la truffe cultivé mais juste récoltée, une personne ou deux par familles connaissait les coins et avec 14-18 bon nombre de coins sont partis avec les morts. La conversion forestière aussi des taillis en futaie régulière a sans doute été préjudiciable. C'est somme toute assez récent la trufficulture et ce regain d’intérêt pour le produit dans le grand est.

Je pense aussi que les tonnages annoncés comptabilisait toutes les truffes.
Si j'étais un arbre, je ne me laisserais pas abattre, mais je ne suis qu'un homme...
Ce n est pas parce que c'est sous vos pieds qu'il faut l 'écraser...
Regarde ton chien autant qu'il te regarde et tu en apprendra beaucoup... LTDV
Avatar de l’utilisateur
latruffedesvosges
Membre
Messages : 275
Inscription : 06 oct. 2018 22:40
Localisation : Grand Est

Re: Histoire de truffes

Message par latruffedesvosges » 10 oct. 2018 20:34

cesar a écrit :Bonsoir à tous

La lettre est datée du mois de septembre déjà à cette époque ils commercialisaient l'uncinatum personnellement cela ne m'étonne pas et nous le faisons encore
ou alors ils avaient une technique pour garder trois mois des truffes fraîches 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8)
cela me fait mourir de rire. Le négationnisme trufficole. :D :D :D :D :D
Soyons indulgent en 1891 tu postais un courrier le 10 septembre dans le sud de la France la réponse redescendait pas avant le 30 à mon avis. Ce n'est pas une commande officielle, il demande le cours pour savoir si ça lui convient, on peut imaginer sans peine une récolte pour mi en octobre ce qui n'est pas une hérésie, d'autant que la truffe de bourgogne était largement consommée et pas uniquement pour les fêtes.
Si j'étais un arbre, je ne me laisserais pas abattre, mais je ne suis qu'un homme...
Ce n est pas parce que c'est sous vos pieds qu'il faut l 'écraser...
Regarde ton chien autant qu'il te regarde et tu en apprendra beaucoup... LTDV
Avatar de l’utilisateur
sanlag
Membre
Messages : 12
Inscription : 14 avr. 2011 18:44
Localisation : ardennes

Re: Histoire de truffes

Message par sanlag » 13 oct. 2018 11:26

la recette pour conserver les truffes la est la question nos anciens savaient faire
bion
Membre
Messages : 4341
Inscription : 10 févr. 2013 20:21
Localisation : Bouches du Rhône centre

Re: Histoire de truffes

Message par bion » 13 oct. 2018 12:03

Bonjour,

Je suis loin d'en être convaincu; je ne pense pas que les conserves de l'époque étaient de meilleure qualité que celle d'aujourd'hui.

Au contraire, l'on ne savait déjà au départ même pas ce que l'on achetait, Aestivum? mélano? brumale?

Aujourd'hui au moins il y a une règlementation....

Michel.
Avatar de l’utilisateur
latruffedesvosges
Membre
Messages : 275
Inscription : 06 oct. 2018 22:40
Localisation : Grand Est

Re: Histoire de truffes

Message par latruffedesvosges » 13 oct. 2018 12:12

Tu parles des acheteurs je suppose parce que pour moi le courtier savait très bien qu'il vendait de la bourgogne et l acheteur qu'il n'achetait pas de la mélano, on sait tous faire la différence rapidement au bout de quelques kilos, alors celui qui en brassait des centaines de kilos par an n'avait qu'une ignorance toute malhonnête.

En 1869 Chatin décrivait déjà de façon très précise la mélano, la brumale, la rufum, la bourgogne, la mésentérique....

pour moi, Il n y a pas pire ignorant que celui qui refuse de savoir

la réglementation, oui en effet elle existe, mais n’empêche pas les restaurateurs peu scrupuleux d'acheter des truffes immature ramassées à la pioche par des voleurs pas plus scrupuleux et de les revendre a grand prix en les arrosant d’arômes, ni de nous retrouver avec des spores venues de chines jusque dans nos sols, preuve s'il en fallait que même achetés par des pros (chez certains conserveurs n 'étant pas censés manipuler de la chinoise) certains lots de truffes servant à mycorhizer des plants contenait bien de l indicum.

Pour en revenir aux acheteurs, je suis moi même organisateur d'un marché même si il est très modeste, chaque année je vois venir vers moi des personnes me disant avoir manger de "la truffe" mais en avoir été déçus, de ne pas avoir identifier de gout particulier. Si je leur demande quelle truffe ils répondent "je ne sais pas elle était noire", la belle affaire :| noire dedans ou dehors, noire sur le menu, ils ne savent même pas, mélanosporum incinatum aestivum brumale mésenterique indicum tout ça c 'est du chinois :wink: , ca ne parle qu'aux initiés et malgré la réglementation les arnaques sont bien d'actualités.

Ce qui me rassure, néanmoins c'est que les années suivantes, ces mêmes personnes reviennent acheter des truffes en disant avoir appréciés et il en redemandent. Ont ne leur vend pas que des truffes, on leur donne des recettes et un peu de culture.
La réglementation n'est rien sans informations en réalité.
Si j'étais un arbre, je ne me laisserais pas abattre, mais je ne suis qu'un homme...
Ce n est pas parce que c'est sous vos pieds qu'il faut l 'écraser...
Regarde ton chien autant qu'il te regarde et tu en apprendra beaucoup... LTDV
Avatar de l’utilisateur
Trufalou
Membre
Messages : 1107
Inscription : 12 août 2016 10:53
Localisation : Ardèche/Drôme

Re: Histoire de truffes

Message par Trufalou » 13 oct. 2018 13:07

La réglementation n'est rien sans information en réalité
Je dirais même plus elle ne règle rien mais rassure seulement l'acheteur et même le trompe par un vocabulaire compris seulement par les initiés mais la qualité peut être tout aussi médiocre

Quand on voit le commerce réglementé des huiles truffées
Avatar de l’utilisateur
latruffedesvosges
Membre
Messages : 275
Inscription : 06 oct. 2018 22:40
Localisation : Grand Est

Re: Histoire de truffes

Message par latruffedesvosges » 13 oct. 2018 13:14

Trufalou a écrit :
La réglementation n'est rien sans information en réalité
Je dirais même plus elle ne règle rien mais rassure seulement l'acheteur et même le trompe par un vocabulaire compris seulement par les initiés mais la qualité peut être tout aussi médiocre

Quand on voit le commerce réglementé des huiles truffées
:arrow: :arrow: :arrow: idem au Leclerc du coin à l'approche des fêtes, on trouve de la truffe "pour les pauvres" la réglementation est respectée en effet tuber indicum est indiquée :|


comme quoi même les blaireaux se font avoir :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:
Si j'étais un arbre, je ne me laisserais pas abattre, mais je ne suis qu'un homme...
Ce n est pas parce que c'est sous vos pieds qu'il faut l 'écraser...
Regarde ton chien autant qu'il te regarde et tu en apprendra beaucoup... LTDV
Genévrier
Membre
Messages : 831
Inscription : 23 janv. 2017 19:58
Localisation : Périgord Noir

Re: Histoire de truffes

Message par Genévrier » 13 oct. 2018 19:36

Si l'on devait faire tout un foin parce qu'une Mélano du Vaucluse n'est pas une truffe du Périgord, on n'en sortirait plus, sont fous ces Belges ...
Répondre