Retour d'expérience plantation sur sol inadapté.

Le forum pour discuter de tout ce qui touche à la truffe en général.

Modérateurs : galistruffe, phil, uncinat55, jacques 37

J Gravier
Membre
Messages : 2379
Inscription : 14 déc. 2008 17:20

Re: Retour d'expérience plantation sur sol inadapté.

Message par J Gravier » 01 déc. 2018 09:22

D'après ce que j'ai trouvé sur le sujet :

composition des ocres; kaolinite qui est le support argileux essentiel , goethite contenant du fer


joel
Renlo
Membre
Messages : 529
Inscription : 25 nov. 2009 08:31

Re: Retour d'expérience plantation sur sol inadapté.

Message par Renlo » 01 déc. 2018 09:58

On peut aussi ajouter que les sables siliceux sont les constituants prédominants des roches molassiques de la Drôme des Collines ou de la région de Roccafluvionne...
Renlo
galistruffe
Membre
Messages : 3137
Inscription : 07 janv. 2007 17:49

Re: Retour d'expérience plantation sur sol inadapté.

Message par galistruffe » 01 déc. 2018 19:12

non renlo c est pas du tout la meme chose .les sols que tu sites nous les appelons safre car en plus du sable de silice ils contiennent beaucoup de calcaire et toujours au moins 15 % d'argile .j ai des sables silicieux , il y a 4 carrierres a moins de 5 kg de chez moi et on ne trouve la truffes ou plutôt on ne trouvais la truffe qu en bordure de ces zones a la rencontre des roche calcaire jamais dans la silice pure .d ailleurs pour ceux qui connaisse ma maison est construite pile a la limite de ces sols .jerome
galistruffe
Membre
Messages : 3137
Inscription : 07 janv. 2007 17:49

Re: Retour d'expérience plantation sur sol inadapté.

Message par galistruffe » 01 déc. 2018 19:13

la kaolinite peu s apparenter au mica je crois que l on se sert pour faire la vermiculite
Avatar de l’utilisateur
OLIVE81
Membre
Messages : 3113
Inscription : 02 oct. 2013 19:10
Localisation : Sud du Tarn - 81

Re: Retour d'expérience plantation sur sol inadapté.

Message par OLIVE81 » 01 déc. 2018 21:20

Bonsoir,

A priori ce sont deux argiles différentes d'après ce que je comprends des définitions de Wiki…

https://fr.wikipedia.org/wiki/Vermiculite
https://fr.wikipedia.org/wiki/Kaolinite

Joël j'ai moi aussi fait appel à un savant mélange de sables (calcaires et siliceux) et de matière organique compostée (avec fort rendement en matière sèche) par contre sur mon terrain où je suis confronté aux même types de problèmes que ceux que tu développe plus haut, je pense refaire une session d'apports avec un produit plus caillouteux … du gravillon en fait très certainement dans un fourchet granulométrique comprise entre 5 mm et 1,5 cm… le problème du sable sicileux ou de la silice pure c'est qu'ils poussent à l'irrigation permanente car en été la surface du sol au niveau de laquelle la concentration est importante s'assèche très vite… du coup je voudrais augmenter la granulométrie du sol en augmentant sensiblement la proportion de petits cailloux tout en conservant entre ces cailloux un liant plus fin qui conservera plus longtemps l'humidité. Je pense que ça pourrait me permettre d'augmenter sensiblement la qualité des truffes qui actuellement ont tendance à souffrir d'un contraste trop grand entre la période humide et la période sèche… contraste que le sable fin n'a pas totalement gommé… en fait je pense que sans le sable mon terrain n'aurait probablement jamais produit mais ça a déplacé le problème.

Olive
Point n'est besoin d'espérer pour entreprendre ni de réussir pour persévérer.
J Gravier
Membre
Messages : 2379
Inscription : 14 déc. 2008 17:20

Re: Retour d'expérience plantation sur sol inadapté.

Message par J Gravier » 02 déc. 2018 06:50

Bonjour à tous,

c'est clair Jérôme, autour des carrières de Beboin le sol n'est pas exclusivement composé de sable de silice, sur les quelques petites zones ou il n'y a que du sable on trouve de la bruyère…… quelques châtaigniers rabougris et des giroles. Rien a voir avec le safre du nord de la drome et qu'on retrouve par petites zones dans les monts du Vaucluse.
On a aussi ces sables siliceux chez toi bien sur, avec les carrières de Mornas, du coté de Gordes/Roussillon/Rustrel, mais là ou on trouve des truffes il y a aussi de l'argile et parfois même du cailloutis calcaire.


Joel
Renlo
Membre
Messages : 529
Inscription : 25 nov. 2009 08:31

Re: Retour d'expérience plantation sur sol inadapté.

Message par Renlo » 02 déc. 2018 07:38

Dans ces sols, le calcaire et l'argile proviennent du ciment qui lie les sables pour constituer la roche gréseuse souvent très variable dans son faciès selon les endroits...j'ai bien parlé de constituants prédominants, les mots ont un sens qui devrait éviter la polémique.
Et il me paraît évident que l'on ne récolte pas des truffes dans des sables siliceux purs!
Ce qui m'intéresse, c'est pourquoi ces sables, si abondants dans d'excellents sols truffiers (pour ne pas dire les meilleurs), favoriseraient la brumale?
Je conviens que j'aurais dû formuler directement cette question.
Renlo
J Gravier
Membre
Messages : 2379
Inscription : 14 déc. 2008 17:20

Re: Retour d'expérience plantation sur sol inadapté.

Message par J Gravier » 02 déc. 2018 08:13

Je pense qu'il favorise brumale quand le PH est très bas pour un "sol truffier" (PH 6.5/7), qui plus est avec l'irrigation qui lessive le calcaire….. par contre au pied du Ventoux, à proximité des carrières, c'est l'inverse qui se produit, la pression brumale est minime…. pourquoi ? présence de cailloutis calcaire ? eau de ruissellement calcaire ?
Certains sols ressemblent aux argiles rouges avec pierres et sables calcaires présents à l'est de Carpentras, mais avec en plus une forte composante en sable de silice…..ce sont les meilleurs.


joel
Avatar de l’utilisateur
OLIVE81
Membre
Messages : 3113
Inscription : 02 oct. 2013 19:10
Localisation : Sud du Tarn - 81

Re: Retour d'expérience plantation sur sol inadapté.

Message par OLIVE81 » 04 févr. 2019 21:51

Bonjour,

Un premier résultat à vous soumettre en ce qui concerne, la modification d'un sol très inadapté.

La situation initiale :
Avant apports et travail.jpg
Avant apports et travail.jpg (128.61 Kio) Consulté 238 fois
Fin octobre 2018 : début de la préparation de sol en vue de l'établissement d'une truffière expérimentale en sol non calcaire. Labour dans les deux sens au vibroculteur, apport de chaux éteinte (25TO/Ha) et de castine 0/20 (150TO/Ha) sur les rangs.
3 rangs de 28 m x 2,50 m qui seront plantés après contrôle analytique.

Le premier prélèvement de contrôle à eu lieu mi janvier, prélèvements multiples effectués sur les 3 rangs dans l'horizon 0-15 cm. Depuis le mois d'octobre, des labours d'homogénéisation de plus en plus profonds ont été pratiqués à chaque fois que le temps le permettait. Voici donc les résultats de cette première analyse de contrôle.
Après apports et travail.jpg
Après apports et travail.jpg (140.97 Kio) Consulté 238 fois
Côté pH, Calcaire et texture, les objectifs sont atteints. Ce qui est étonnant c'est la hausse soudaine du taux de matière organique… je mets ça sur le compte de l'incorporation de l'herbe et de la mousse qui se trouvaient en surface avant le début des travaux, compte-tenu du fait que je n'ai pas fait d'apports directs de MO. Le travail du sol à certainement eu aussi un rôle d'homogénéisation des couches de surface, pour mémoire il s'agit d'un lopin de terre, tenu propre par des tontes mais en prairie depuis 30 ans. Nous sommes 3 mois après les apports. La plantation est prévue pour l'automne prochain et une nouvelle analyse sera réalisée avant l'été, en vue d'éventuelles corrections.

Olive
Point n'est besoin d'espérer pour entreprendre ni de réussir pour persévérer.
Avatar de l’utilisateur
pancho
Membre
Messages : 3733
Inscription : 07 févr. 2010 21:04

Re: Retour d'expérience plantation sur sol inadapté.

Message par pancho » 04 févr. 2019 22:11

Bonsoir olive 81 ,ce serais intéressant de savoir le montant en euros par hc pour tout se changement ,juste la préparation avant plantation ( apports ,labours ,etc etc . Bravo pour ton travail .
pancho
bion
Membre
Messages : 3908
Inscription : 10 févr. 2013 20:21
Localisation : Bouches du Rhône

Re: Retour d'expérience plantation sur sol inadapté.

Message par bion » 05 févr. 2019 00:19

Bonsoir,

Je ne comprend pas l'évolution de la granulométrie, elle est logique quand on regarde les extrêmes, il y a moins d'argile, et plus de sables grossiers.

Par contre quand on regarde tous les constituants, les limons fin et grossiers ont augmentés, mais les sables fins sont passés de 15 à 5%.....

L'apport devait avec ces résultats être composé de limon fin, grossiers, et de sables grossiers principalement, sans sables fins?

Michel.
Avatar de l’utilisateur
melano
Site Admin
Messages : 14874
Inscription : 03 janv. 2007 22:50
Localisation : Périgord noir

Re: Retour d'expérience plantation sur sol inadapté.

Message par melano » 05 févr. 2019 07:23

On ne prélève jamais deux fois le même échantillon au même endroit par définition. C'est sans doute pourquoi il ne faut pas trop regarder dans le détail.

L'évolution est spectaculaire.

Fred
jj24
Membre
Messages : 139
Inscription : 29 déc. 2018 18:54

Re: Retour d'expérience plantation sur sol inadapté.

Message par jj24 » 05 févr. 2019 07:36

Bonjour,

Ce changement de sol représente quelle épaisseur de terre?
JJ24
Avatar de l’utilisateur
OLIVE81
Membre
Messages : 3113
Inscription : 02 oct. 2013 19:10
Localisation : Sud du Tarn - 81

Re: Retour d'expérience plantation sur sol inadapté.

Message par OLIVE81 » 05 févr. 2019 15:33

Alors...

Pancho : le coût on y pense même pas si on devait le ramener à l'échelle d'une exploitation... comme l'a indiqué Joël en abordant son cas... on est dans l'expérimental... tout ça s'accommode donc assez mal des considérations financières.

Michel : il y a comme dit fred l'effet prélèvement auquel il faut ajouter que le chamboulement des 30 premiers centimètres aura certainement changé les équilibres, le premier prélèvement ayant été réalisé, avant même le labour et puis enfin, il faut se souvenir qu'il s'agit d'une proportion par rapport à un volume de terre donné... donc si tu fais un apport et que tu amène plus de sables grossiers... la proportion de sables grossiers augmente et celle de sables fins diminue pour un même volume d'échantillon... et il en va de même pour tous les autres constituants... on considère que l'échantillon représente 100% du volume... toute modification de texture par des apports divers et variés va induire soit une baisse soit une hausse de la proportion des différentes particules mesurées.

JJR : ce changement de sol est pour l'horizon 0-15 cm à ce stade. L'objectif est de modifier jusqu'à 30 cm de profondeur, mais pour ça il faudra probablement une autre session d'apports et encore de nombreux passages de cultivateur pour faire descendre les matières ajoutées.... en outre il n'est valable que pour la largeur des rangs traités soit 2.5 m... le tout est de savoir et de comprendre ce qui va se passer quand le racinaire des arbres va sortir de la zone amendée que ce soit dans la largeur comme dans la profondeur. J'ai prévu d'utiliser des essences à racines dites superficielles et si possible pas trop traçantes... autant que faire se peut...

Ce que je retiens en premier lieu est que quand on se lance là dedans, on idéalise bien souvent beaucoup trop la notion de "sol calcaire" alors qu'on s'aperçoit que si on hésite pas trop, de toutes les variables qui constituent un sol truffier, c'est probablement la plus facile à ajuster... mais là j'invente rien, les Australiens et les Neo-zélandais l'avaient déjà démontré à grande échelle. J'attire aussi l'attention, pour ceux qui seraient tenté d'utiliser ce produit, sur l'impact d'une chaux éteinte sur le pH... pour moi ce produit ne soit être utilisé que dans le cas d'une recomposition du sol ou bien alors à dose homéopathique sous peine de créer un choc trop important.

Olive
Point n'est besoin d'espérer pour entreprendre ni de réussir pour persévérer.
hanc07
Membre
Messages : 733
Inscription : 15 déc. 2012 08:26
Localisation : Ardèche

Re: Retour d'expérience plantation sur sol inadapté.

Message par hanc07 » 05 févr. 2019 16:28

Bonjour,
merci pour ce retour d'expérience. Les résultats sont très intéressants et la méthode elle aussi.
Je suis aussi de l'avis de ne pas mélanger le sol sur plus de 30 cm.
Le risque sera avec le temps, la pluie et l'arrosage le lessivage de ton calcaire actif!
Pour ceci je pense bénéfique de garde plus de sable calcaire sur les premiers 10 cm de sol.

Pour la matière organique, même en laissant l'herbe tondue à mon avis la valeur va rapidement baisser.
Un apport de composte de fumier de mouton sera alors une solution pour la stabiliser.
On ne connaîtrait pas l'analyse de ton sol d'origine et l'on verrait que la dernière analyse, on dirait tous vas y plante!

Par contre ton exemple n'est pas a conseiller à un novice car le risque est trop pour qu'il se trompe.
Didier
Répondre