proposition de loi contre le vol !

Le forum pour discuter de tout ce qui touche à la truffe en général.

Modérateurs : phil, uncinat55, jacques 37, galistruffe

Leromain84
Membre
Messages : 6782
Inscription : 05 nov. 2007 21:08
Localisation : VAISON LA ROMAINE

Message par Leromain84 »

Bien Mélano d'avoir mis en photo l'apareil .
En plus les miens sont dans un coffre blindé. Je les déplace tous les 15 jours de place.
en ce moment je ne prend que des corbeaux ! ou les fesses d'une nana qui a eu une envie préssante en passant sur la route bordant la truffière.:unsure::lol:
Adolu
le modele XLT +le coffre blindé + le cadena blindé + le cable sémenté et cadena pour fixer à l'arbre = 430 euros le tout
commande sur : www.piegephotographique.fr (site très serieux)
Acheté sur internet piège photographique dans le var.
Faut bien ramasser de truffes pour l'amortir ou disons les non volées paye l'appareil :D

Pour en revenir à l'affaire :
On ne sait rien comment le bonhomme est arrivé dans la truffière ?
A pieds de ST Paul Trois châteaux ?
Il ne devait pas être seul et l'autre à récupéré le toutou : il se murmure ?:lipssealed:
jm
Dernière modification par Leromain84 le 24 déc. 2010 21:05, modifié 1 fois.
VAUCLUSE PIEDS DU VENTOUX NORD
"quoique l'on dise ou que l'on fasse le cul du rabassier sentira toujours le thym"
Benoit
Membre
Messages : 1708
Inscription : 01 mars 2008 13:15
Localisation : Dordogne sud

Message par Benoit »

moi j'ai viré à 4 reprises ,un même individu qui venait ramasser mes petites jeunes morilles chez moi en passant au dessus d'une clôture.
la quatrième fois ,j'ai bloqué son véhicule avec le mien pendant plus d'une heure aprés avoir appelé les gendarmes avec mon téléphone portable .
j'étais extrêmement en colère ,par ces récidives et je ne l'ai débloqué qu'après qu'il est avoué aux gendarmes par téléphone que je l'avais pris en flagrant délit de vol chez moi
h84
Membre
Messages : 1735
Inscription : 01 déc. 2010 19:39

Message par h84 »

h 84 avant de revenir sur l 'exploitation j'ai fais 22 ans dans l'armé je sais qu'avant de se servir d'une arme il y a une enooorme marge...ps je n'ai pas peur de la confrontation mano a mano ils doivent le sentir ....
opti16
Membre
Messages : 573
Inscription : 08 juin 2009 15:12
Localisation : Charente

Message par opti16 »

Il ne faut traiter toutes les personnes qui vendent des truffes toutes les semaines
sans avoir de truffiers ,de voleurs.Je connais une personne possédant un"tres bon chien",qui
travaille samedi et dimanche dans des truffieres.Le dimanche soir,il a des truffes a vendre et des truffes non volèes.
h84
Membre
Messages : 1735
Inscription : 01 déc. 2010 19:39

Message par h84 »

ok mais les deux que j'ai coincé ;que ce soit le jeune avec son chien ou le (vieux)n'avaient pas l'air dans faire le commerce ;ce ne sont pratiquement que des brumales que je recoltes . ne me dites pas le contraire sinon le prochain que je coince il y a droit. je le plaque et au poste....
dakota.07
Membre
Messages : 145
Inscription : 24 déc. 2009 22:49

Message par dakota.07 »

excuse moi xav , mais j'ai lu le ps sur ton post plus haut ou tu dit ( arretez de me prendre pour un braco ou un voleur je n'en suis pas un ) , c'est pour ca que je me suis permis d'écrire mon petit mot , désolé
dakota.07
Membre
Messages : 145
Inscription : 24 déc. 2009 22:49

Message par dakota.07 »

et oui mélano je truffe sur les travers de l'ardeche , comme mon grand père le fesais puis ensuite mon père , et dans le coin ont truffe depuis des dizaines d'années sur du communal et les bois privées avec les accords verbale des proprios et tous ce passe parfaitement bien , allez dire au 3 anciens qui truffe dans le meme secteur 65/72/86 ans et qui ont usé des dizaines de paires de brodequins sans les caillous quils leur faut des baux signés dans les poches , je vous le dit c'est pas gagner!!! , remarque ont y croise pas grand monde dans nos caillous!!
Avatar de l’utilisateur
melano
Site Admin
Messages : 17772
Inscription : 03 janv. 2007 22:50
Localisation : Périgord noir

Message par melano »

Super Dakota,

tu vis ce que bien des gens aimerait pouvoir faire. Partir dans les bois avec son chien sans se soucier d'autre chose que de le faire travailler au mieux. Un espèce de rêve qui est bien délicat à réaliser par chez nous en Périgord car tout est privé et assez surveillé même si c'est loin d'être la guerre du sud-est.

Profites. ;)

Fred
Xav
Membre
Messages : 112
Inscription : 27 nov. 2010 19:38
Localisation : Vaucluse

Message par Xav »

opti16 a écrit :Il ne faut traiter toutes les personnes qui vendent des truffes toutes les semaines
sans avoir de truffiers ,de voleurs.Je connais une personne possédant un"tres bon chien",qui
travaille samedi et dimanche dans des truffieres.Le dimanche soir,il a des truffes a vendre et des truffes non volèes.
Oui je suis convaincu que c'est possible, mais pour avoir un bon chien il faut encore savoir ce que veut dire le verbe "aimer", je sais pas ce que tu en penses mais à en lire certains ici de la façon qu'ils parlent je ne voudrais pas dans ma 2ème vie être leur chien.
_Plus on sait moins on récolte !!!!
_Est-ce de ne plus croire aux miracles????
Xav
Membre
Messages : 112
Inscription : 27 nov. 2010 19:38
Localisation : Vaucluse

Message par Xav »

dakota.07 a écrit :excuse moi xav , mais j'ai lu le ps sur ton post plus haut ou tu dit ( arretez de me prendre pour un braco ou un voleur je n'en suis pas un ) , c'est pour ca que je me suis permis d'écrire mon petit mot , désolé
T'inquiètes pas Dakota, il n'y a pas de blème mais juste un défaut d'interprétation qui fait que l'on ne s'est pas bien compris.

Au plaisir
_Plus on sait moins on récolte !!!!
_Est-ce de ne plus croire aux miracles????
dakota.07
Membre
Messages : 145
Inscription : 24 déc. 2009 22:49

Message par dakota.07 »

et oui mélano ont a encore la chance de pouvoir le faire , mais fait 15km et traverse le rhone (tricastin) ou 4/5km et traverse l'ardeche (gard ) et tu est au far west , et les vols continurons toujours tans que les courtiers acheterons au voleurs !! . petite anecdote : quand ont ma volé une de mes chiennes en 2008 je l'est chercher partout ,et un gars ma dit "si tu veut connaitre les gars pas trop clairs va au rond point de bollene (autoroute ou a celui d'orange sud et tu verras les truffes qui passes de coffre a coffre au bord de la route " et la j'ai éffectivement vu des choses bizzares , et en suivant les vendeurs a 3 reprises , j'ai atteri trois fois chez des gens qui j'en suis certain n'ont pas le moindre carré de terre et vu les sacs qui etais échanger ca ne vennait pas du sauvage !! , et les acheteurs je les est vu trois heures apres a richerenches a 9h30 ils n'achetais plus ils avais leur taf!! , et j'ai retrouvé ma chienne qui avais été récupérée par la spa de piérrelatte le 20 fevrier dans un état déplorable donc elle n'avais pas été bien loin !!
margay
Membre
Messages : 27
Inscription : 20 déc. 2010 19:19
Localisation : cevennes

Message par margay »

y'a de vrais pouris, je connais un gars qui s'est fait empoisonner sa chienne dans sa truffiere. une dizaine d'arbres..... et ce par un braco!
Avatar de l’utilisateur
truffalou
Membre
Messages : 3642
Inscription : 17 janv. 2007 18:50
Localisation : Ardèche/Drôme

Message par truffalou »

* Communiqué de la FFT suite au drame de Grignan, dans la Drôme - le 27/12/2010

FEDERATION FRANCAISE DES TRUFFICULTEURS
7, bis, rue du Louvre
F ­ 75001 Paris
Téléphone 01 42 36 03 29
Site internet : fft-tuber.org


COMMUNIQUE

Paris, le 24 décembre 2010

Déplorant le drame de Grignan, la FFT appelle les trufficulteurs, exaspérés par les vols, à surmonter leur émotion et réitère ses demandes aux pouvoirs publics de protection des truffières.

Après le drame survenu sur une t ruffière à GRIGNAN dans la Drôme, la Fédération Française des Trufficulteurs (FFT) déplore la mort d'une personne qui plonge dans le désarroi les familles. Elle ne saurait porter d'appréciation sur un homicide dont les circonstances précises lui sont inconnues et dont la Justice est saisie.

Ce cas tragique s'inscrit malheureusement dans un contexte général marqué par un développement des vols, souvent en bandes organisées, bien loin des rapines anciennes, et qui alimentent l'exaspération des trufficulteurs. Ce fait est l¹occasion de rappeler que la cueillette sur les causses, les garrigues ou la lande n'est plus qu¹un mode marginal de récolte des truffes : l'essentiel de la récolte provient désormais de plantations coûteuses que les trufficulteurs doivent entr etenir de longues années avant le début de la production encore aléatoire. La vente des truffes constitue pour eux une nécessité économique.

Les vols organisés alimentent (avec des truffes immatures ou non identifiées) des marchés parfois parallèles souvent trop tôt en saison, d'où une altération de la qualité qui doit rester liée à la truffe, image qui est une des priorités de la FFT. Les trufficulteurs ont réagi en adaptant les truffières pour dissuader les voleurs (clôtures, équipements électroniques); dans des zones affectées par les vols, de nombreux trufficulteurs sont obligés d¹effectuer des surveillances nocturnes sur leurs truffières.

Au cours des deux dernières décennies, la Fédération franç ;aise des trufficulteurs a recherché avec les pouvoirs publics (1) (notamment avec la Gendarmerie et la Justice), les moyens de prévenir ces vols qui ont fait l'objet d' échanges internes comme lors du Congrès d¹Aix ­ en ­ Provence en 1999, ou de réunions spécialisées, mais sans résultats significatifs enrayant le phénomène.

En lien avec ses fédérations départementales et régionales qui tirent la sonnette d'alarme depuis des années sur ce sujet, la Fédération française a saisi les pouvoirs publics d¹une demande de constitution urgente d¹un groupe de travail destiné à rechercher quelles mesures permettraient dans les meilleurs délais d¹assurer de meilleures conditions de production et de récolte afin d¹éviter le reno uvellement de drames comme celui de Grignan.

La Fédération française des trufficulteurs est prête à formuler des propositions relatives notamment au renforcement des incriminations pour vols de truffes, mais aussi en matière de traçabilité des truffes commercialisées et d¹équipement des truffières. La dimension européenne du sujet doit aussi être traitée, en lien avec ce que font d¹autres Etats producteurs (Espagne, Italie et Hongrie).


(1) Le « Protocole Bussereau » conclu le 22 janvier 2007 entre l¹Etat et la
FFT comporte un article traitant du sujet :

Article 8 ­ Lutte contre les vols de truffes et les prédateurs animaux.
Outre le préjudice direct qu¹ils occasionnent du fait de la perte d¹une récolte mais aussi souvent celle s de plusieurs années, les vols de truffes peuvent aboutir à une destruction des plantations truffières et occasionner un préjudice accru pour qui entend replanter. En décourageant les plantations et les rénovations, ils vont contre l¹intérêt public qui s'attache à la relance de la production truffière. Les attaques contre des commerçants sont aussi contraire à cet intérêt.

Le Ministère de l'Agriculture et de la Pêche apporte son concours aux efforts de la profession pour lutter contre les prédateurs des truffières, dont les sangliers, ainsi qu¹aux vols de truffes. Une attention particulière est apportée dans les deux cas aux moyens de prévention comme à l'indemnisation des préjudices.
galistruffe
Membre
Messages : 3199
Inscription : 07 janv. 2007 17:49

Message par galistruffe »

bla bla .... jerome
Avatar de l’utilisateur
pancho
Membre
Messages : 4286
Inscription : 07 févr. 2010 21:04

Message par pancho »

bla bla et bla....pancho
Répondre