Haie truffière

Le choix de l'essence, les techniques de plantation, la taille, le travail du sol, l'irrigarion , méthodes de rénovation...

Modérateurs : galistruffe, phil, uncinat55, jacques 37

Répondre
Avatar du membre
bernard
Membre
Messages : 5379
Enregistré le : 08 déc. 2008 09:59
Localisation : Haut-Rhin Alsace

Message par bernard »

J'ai hérité l'année dernière une parcelle de terrain de 9 mètres de large et de 255 m de long, je ne peux guère y mettre plus d'une rangée. Je compte y planter à partir de la prochaine saison.

J'aimerai faire quelque chose d'inédit, un panachage d'essences variées avec myco mélano et uncinatum. Je souhaite essayer toutes les variétés ectomycorhiziennes en me basant toutefois sur le chêne vert et le charme.
Je souhaite vos avis sur les formes de panachage ainsi que les distances de plantation, mon idée est de planter assez serré quitte à éclaircir par la suite.

Merci pour vos suggestions.
bernard.
Dans la vie tout n'est qu'une histoire de dosage , encore faut-il avoir le courage d'oser doser !
Leromain84
Membre
Messages : 6764
Enregistré le : 05 nov. 2007 21:08
Localisation : VAISON LA ROMAINE

Message par Leromain84 »

Salut Bernard,
j'avais conseillé il y a 20 ans à un ami de planter des chênes vert à 1.5M comme une haie de cyprés à 2 M de sa limite de proprioté taillé assez étroit comme une haie, le résutat à été terrible, la hauteur est de 1.80 maintenant. Cet hiver mon neveu va refaire pareil, cela se taille avec un coupe haie électrique comme les cyprés , brise vue impécable et productive.
Dès 4 ans taille de formation tous les ans 5O cm d'épaisseur. Plan Agri, par contre cette année grosse attaque d'araignées rouge sur chêne vert qui produit un jaunissement et désséchement des branches : traitement avec bouilli bordelaise.
a+
jm
VAUCLUSE PIEDS DU VENTOUX NORD
"quoique l'on dise ou que l'on fasse le cul du rabassier sentira toujours le thym"
jacques 37
Membre
Messages : 4035
Enregistré le : 03 août 2007 16:24
Localisation : Nord Touraine

Message par jacques 37 »

bernard a écrit :J'ai hérité l'année dernière une parcelle de terrain de 9 mètres de large et de 255 m de long, je ne peux guère y mettre plus d'une rangée. Je compte y planter à partir de la prochaine saison.

J'aimerai faire quelque chose d'inédit, un panachage d'essences variées avec myco mélano et uncinatum. Je souhaite essayer toutes les variétés ectomycorhiziennes en me basant toutefois sur le chêne vert et le charme.
Je souhaite vos avis sur les formes de panachage ainsi que les distances de plantation, mon idée est de planter assez serré quitte à éclaircir par la suite.

Merci pour vos suggestions.
bernard.
Bonjour Bernard, et vous tous
Ton idée me plait bien, puisque j'ai moi même mis en application ce principe de haie. J'ai intégré dans cette plantation quelques tilleuls au travers des chênes verts, pubescents, chevelus, pédonculé et kermès. Par contre, je n'ai intégré qu'une mychorization, celle de mélano. J'hésite encore à intégrer une autre mychorize, sachant qu'elle existait naturellement sur ce terrain, malheureusement brumale et décelée sur des charmes !!!!
Pourquoi ne ferais tu pas sur cette haie, une alternance des 2mycho citées ci dessus. Maintenant concernant les essences, ton sol est il mieux adapté à tel ou tel nature d'arbres suivant l'endroit de la plantation ?
Voila pour quelques suggestions.
Pour jm, qu'entends tu par : "Le résultat a été terrible" ?
Jacques 37
Avatar du membre
bernard
Membre
Messages : 5379
Enregistré le : 08 déc. 2008 09:59
Localisation : Haut-Rhin Alsace

Message par bernard »

Bonjour et merci pour vos réponses.
Jean-Marie, c'est une haie de ce genre à laquelle je pense. Je veux panacher les essences pour être à l'abri soit de parasites ou maladie sur l'une ou l'autre espèces. Les chênes verts sont fragiles les premières années à cause du gel, les pubescents ont été envahi cette année par les chenilles prossessionnaires.

Jacques, je pensais bien à une alternance entre les deux myco, mais là je ne sais pas trop comment certainement pas un mélano + un uncinat, plutôt 3/3 ou 5/5 voir 10/10 ou bien plus, bien que sur toute la longueur je puisse essayer plusieurs formules.

Si j'ai envie de faire les deux, c'est parce que juste de l'autre coté de la route se trouvait ma plus belle truffière naturelle ( massacrée l'hiver dernier ) et à moins d'un km je trouve de la mélano autochtone.
L'intérêt est de faire les plants moi-même à partir de ces souches locales, qui donnent en général de meilleurs résultats dans ces cas-là.
bernard

Je pense que jm voulait dire "le résultat a été terrible" par le contraire de formule classique : pas terrible.
Dans la vie tout n'est qu'une histoire de dosage , encore faut-il avoir le courage d'oser doser !
Benoit
Membre
Messages : 1708
Enregistré le : 01 mars 2008 13:15
Localisation : Dordogne sud

Message par Benoit »

B'njour
dans ton profil ,ta région n'est pas mentionnée

si tu es dans une région à mélano ,pourquoi vouloir planter mélano et uncinatum en grande densité linéaire au ratio de 1/1

pourquoi pas 6 mélano pour 1 uncinatum ?

je me demande si l'uncinatum n'est pas déjà plus apte à coloniser naturellement les racines primo-mycorhizées par mélano
Si c'est la cas ,une alternance 1 mélano 1 uncinatum reviendrais à donner à l'uncinatum ,un territoire de conquête aux dépends de la mélano ?

est ce que qq1 sait si c'est le cas?

j'ai personnellement la crainte que la mélano soit programmée pour laisser sa place dans l'évolution du cortège fongique à la brumale , à l'aestivum ,ou mésentérique puis basidiomycète !!???
Leromain84
Membre
Messages : 6764
Enregistré le : 05 nov. 2007 21:08
Localisation : VAISON LA ROMAINE

Message par Leromain84 »

Salut Bernard,
A _8 ans la haie est rentrée en production avec de belle truffes :mélano. Presque tous produisent. Les racines se mycorisant plus rapidement entre les arbres des uns aux autres.
Le charme se taille très bien en haie j'en ai vu dans les alpes mélangé avec des épicéas, mais moi je ne mélangerais pas pour la facilité du travail de la taille et de l'entretien (feuilles) car la pousse n'est pas uniforme dans les 2 essences.
Par contre 2 variétés de truffes la brumale ou l'uncinat risquent de prendre le dessus sur la mélano je planterais ces variétés plutôt aux extrémités mais pas intercalées.
jm
VAUCLUSE PIEDS DU VENTOUX NORD
"quoique l'on dise ou que l'on fasse le cul du rabassier sentira toujours le thym"
Leromain84
Membre
Messages : 6764
Enregistré le : 05 nov. 2007 21:08
Localisation : VAISON LA ROMAINE

Message par Leromain84 »

Salut Benoit,
As-tu reçu mon petit colis
A+
jm ?
VAUCLUSE PIEDS DU VENTOUX NORD
"quoique l'on dise ou que l'on fasse le cul du rabassier sentira toujours le thym"
Avatar du membre
melano
Site Admin
Messages : 17484
Enregistré le : 03 janv. 2007 22:50
Localisation : Périgord noir

Message par melano »

Je pense que l'expérience mérite d'être tentée. Si c'est l'aestivum qui gagne effectivement, cela aura démontré son pouvoir contaminant supérieur.

Mais imaginons un instant que cela soit l'inverse. Dans le cortège fongique, l'aestivum est placée devant la mélano, comme si elle lui préparait le terrain.

Perso, je tente le coup cet hiver. Une haie le long d'un mur avec tous les 3 m un arbre myco mélano et un myco aestivum/uncinatum.

Il y aura des chênes verts, des charmes et des noisetiers maison après vérif de la myco. ;)

Image

Image

Fred
Benoit
Membre
Messages : 1708
Enregistré le : 01 mars 2008 13:15
Localisation : Dordogne sud

Message par Benoit »

Leromain84 a écrit :Salut Benoit,
As-tu reçu mon petit colis
A+
jm ?
oui merci ,j'ai bien reçu le colis en parfait état
grand merci
Benoit
Membre
Messages : 1708
Enregistré le : 01 mars 2008 13:15
Localisation : Dordogne sud

Message par Benoit »

melano a écrit :Je pense que l'expérience mérite d'être tentée. Si c'est l'aestivum qui gagne effectivement, cela aura démontré son pouvoir contaminant supérieur.

Mais imaginons un instant que cela soit l'inverse. Dans le cortège fongique, l'aestivum est placée devant la mélano, comme si elle lui préparait le terrain.

Perso, je tente le coup cet hiver. Une haie le long d'un mur avec tous les 3 m un arbre myco mélano et un myco aestivum/uncinatum.

Il y aura des chênes verts, des charmes et des noisetiers maison après vérif de la myco. ;)

http://www.grossestruffes.com/images/ge ... charme.jpg

http://www.grossestruffes.com/images/ge ... etiers.jpg

Fred
oui ,l'expérience est interressante

d'aprés Sourzat on trouve des mycorhizes d'aestivum devant le brulé dans le cortége fongique ,
mais dans la pratique ,un mycorhisation dense artificiellle de aestivum uncinatum laisse t elle réellement de sa propre place à une mycorhisation mélano diffusée par les racines d'un arbre voisin ?

la question demande expérimentation !

c'est différent d'une mycorhization de plants contenant majoritairement mélano et homéopathiquement aestivum (écotype aestivum )

autre expérience !!!!


nota bene ,ils sont bien beau tes pots et bien fière tes noisetiers
bravo

ps: il existe un document CTIFL TRUFFE n°10 de juillet 1988 sur l'analyse des myccorhizes
l'as tu ?
moi j'ai juste un extrait en photocopie
Modifié en dernier par Benoit le 05 sept. 2009 12:25, modifié 1 fois.
Avatar du membre
melano
Site Admin
Messages : 17484
Enregistré le : 03 janv. 2007 22:50
Localisation : Périgord noir

Message par melano »

Merci Benoit,

non, je n'ai pas ce document. Il serait très utile pour mettre au point la clé de détermination.

Fred
Benoit
Membre
Messages : 1708
Enregistré le : 01 mars 2008 13:15
Localisation : Dordogne sud

Message par Benoit »

melano a écrit :Merci Benoit,

non, je n'ai pas ce document. Il serait très utile pour mettre au point la clé de détermination.

Fred
ok
envoies moi un mail à
benoit.caignaert0431@orange.fr

j'essayerais de le démonter et le scanner pour te l'envoyer ,il me manque qqeSs page !
notamment la page 56
les photos vont être affreuses
opti16
Membre
Messages : 560
Enregistré le : 08 juin 2009 15:12
Localisation : Charente

Message par opti16 »

salut à tous,
Melano, un voisin m'a prêté le document CTIFL de 1988 .Pas assez calé pour le
mettre en ligne.Je peux photocopier le document et te l'envoyer (si oui, ton adresse sur mon adresse mail).
PS : je viens de faire une photocopie de la page 56 en qualité supérieure, ce n'est pas super mais sur le document CTIFL, ce n'est pas très net.
Avatar du membre
bernard
Membre
Messages : 5379
Enregistré le : 08 déc. 2008 09:59
Localisation : Haut-Rhin Alsace

Message par bernard »

Bonsoir à tous
Vos différentes interventions m'aident à me forger une idée de mon projet.
Si l'expérience vaut le coup d'être tentée, alors j'ai envie de la tenter !
Pas sur toute la longueur, mais par exemple sur les vingt ou trente premiers pieds : alterner un mélano - un uncinatum séparé d'environ 1,5m, après je ferai dans le genre 30 pieds de mélano - 30 pieds uncinatum. Au total cela fera tout de même 180 pieds environ de quoi m'occuper un peu.
Pour le panachage des essences, je pense un chêne vert et charme intercallé d'une essence différente : tilleul, chêne pubescent et cerris, pin noir, noisetier commun et de Bizance ainsi que du bouleau auquel je donnerais une petite préférence.
L'intérêt est de bien répertorier les myco, dans quatre ou cinq ans un contrôle des racines permettrait de voir les évolutions...
Dans la vie tout n'est qu'une histoire de dosage , encore faut-il avoir le courage d'oser doser !
Avatar du membre
bernard
Membre
Messages : 5379
Enregistré le : 08 déc. 2008 09:59
Localisation : Haut-Rhin Alsace

Message par bernard »

Benoit as-tu reçu mes graines de charme et de chêne chevelu ?
Dans la vie tout n'est qu'une histoire de dosage , encore faut-il avoir le courage d'oser doser !
Répondre