Le Brûlé : Apparition, dynamique et entretien.

Le choix de l'essence, les techniques de plantation, la taille, le travail du sol, l'irrigarion , méthodes de rénovation...

Modérateurs : galistruffe, phil, uncinat55, jacques 37

Répondre
Avatar de l’utilisateur
OLIVE81
Membre
Messages : 3393
Inscription : 02 oct. 2013 19:10
Localisation : Sud du Tarn - 81

Le Brûlé : Apparition, dynamique et entretien.

Message par OLIVE81 » 01 déc. 2014 16:44

Bonjour à tous :-)

J'ai passé un long moment à arpenter pages après pages toutes les rubriques du Forum avant d'ouvrir ce Spot. J'aimerais faire un grand point sur la vie du Brûlé. Bien évidemment des discussions sur les brûlés reviennent ça et là dans divers sujets, mais les spots traitants exclusivement de cette question ne sont pas légions et ont tous pour point commun d'être relativement anciens. Or le brûlé est tout de même la principale manifestation (du moins la plus visible) de la bonne implantation de la truffe et à ce titre, les connaissances que l'on en a pourraient faire l'objet d'une "mise à jour".

Quand on est nouveau planteur, l'apparition du brûlé constitue le seul indice tangible que l'on ait, d'un début d'activité du champignon. Nous sommes nombreux sur le forum à nous être lancés dans cette grande aventure de la Trufficulture et à attendre des résultats. De ce point de vue, l'apparition de brûlés constitue une "mini" victoire : preuve que les décisions mise en œuvre pour concrétiser le projet de plantation truffière ont aboutit à un début d'installation du champignon.

Les questions qui me viennent à l'esprit et que je souhaiterais approfondir sont les suivantes :

Comment détecter les premiers signes d'apparition de brûlés quand on pratique un travail du sol et un désherbage relativement rigoureux autour des plants ?

Sous quels délais et à quelles conditions peut on espérer voir apparaître une production après arrivée des brûlés ?

Quelles sont les précautions à prendre où les pratiques à faire évoluer pour arriver à une production après apparition du brûlé ?

Comment contenir le brûlé sans prendre le risque de pénaliser la production ?

.... et des questions diverses sur la flore et la faune du brûlé que, je l'espère, nous aurons l'occasion d'approfondir plus tard ;-)

... je sais c'est un peu généraliste comme question .... mais j'espère que vous comprendrez ma démarche : le but est de faire un point et d'approfondir ensuite au grès de la discussion comme toujours :-).

Merci de vos retours.

Olive
Point n'est besoin d'espérer pour entreprendre ni de réussir pour persévérer.
Avatar de l’utilisateur
pancho
Membre
Messages : 4098
Inscription : 07 févr. 2010 21:04

Re: Le Brûlé : Apparition, dynamique et entretien.

Message par pancho » 01 déc. 2014 17:24

Bonsoir Olive ,
d abord tous les brûlés ne sont pas producteurs ,
analyses des brûlés pour savoir quel champignon c est installé ,
les miens au bout de 4 ans ,
1ère truffe a 5 ans ,
si tu as un terrain pour ,
sur mon griffon j ai une charrue qui coupe plus profond que les autres ,
Olive je suis un peu bourru ,hihihi sa c 'est pour chez moi .
J-P 37
Membre
Messages : 782
Inscription : 08 nov. 2011 17:12
Localisation : Ouest Touraine

Re: Le Brûlé : Apparition, dynamique et entretien.

Message par J-P 37 » 01 déc. 2014 17:40

Bonjour

C'est vrai qu'avec un travail du sol dès la plantation il n'est pas évident de voir les premiers brûlés. Dès la 4 ème ou 5 ème année je laissait l'herbe pousser après l'été justement pour voir si l'herbe était touché ou pas. La première et la deuxième année j'ai eu des truffes sous des arbres sans pratiquement de brûlé ou du moins très herbeux.
Comme il a été dit à plusieurs reprises j'ai également de jolis brûlés mais sans truffe, mais je n'ai pas assez de recul mes arbres n'ont pas encore dix ans.
JP 37
bion
Membre
Messages : 4384
Inscription : 10 févr. 2013 20:21
Localisation : Bouches du Rhône centre

Re: Le Brûlé : Apparition, dynamique et entretien.

Message par bion » 01 déc. 2014 18:50

Bonjour,

Il y a un signe indicateur de l'activité mycélienne autre que le brulé, c'est la souplesse du sol.

Michel.
galistruffe
Membre
Messages : 3153
Inscription : 07 janv. 2007 17:49

Re: Le Brûlé : Apparition, dynamique et entretien.

Message par galistruffe » 01 déc. 2014 19:43

un indice , l herbe dans le brulé change de couleur et vire au rouge .jerome
galistruffe
Membre
Messages : 3153
Inscription : 07 janv. 2007 17:49

Re: Le Brûlé : Apparition, dynamique et entretien.

Message par galistruffe » 01 déc. 2014 19:45

si tu as super bien travaillé la production arrive avant le brulé ou du moins avant que tu vois vraiment le brulé .jerome
galistruffe
Membre
Messages : 3153
Inscription : 07 janv. 2007 17:49

Re: Le Brûlé : Apparition, dynamique et entretien.

Message par galistruffe » 01 déc. 2014 19:45

les brulés les plus virulent ne sont pas du a mélano ;jerome
galistruffe
Membre
Messages : 3153
Inscription : 07 janv. 2007 17:49

Re: Le Brûlé : Apparition, dynamique et entretien.

Message par galistruffe » 01 déc. 2014 19:48

la progression du brulé suivant le chevelue racinaire , le seul moyen que nous avons trouvé a le contenir est la hauteur de l arbre .jerome
galistruffe
Membre
Messages : 3153
Inscription : 07 janv. 2007 17:49

Re: Le Brûlé : Apparition, dynamique et entretien.

Message par galistruffe » 01 déc. 2014 19:50

faciliter l apparition du brulé par quelque moyen qu il soit est meilleur que l inactivité .jerome
galistruffe
Membre
Messages : 3153
Inscription : 07 janv. 2007 17:49

Re: Le Brûlé : Apparition, dynamique et entretien.

Message par galistruffe » 01 déc. 2014 19:50

..........jerome
Avatar de l’utilisateur
pancho
Membre
Messages : 4098
Inscription : 07 févr. 2010 21:04

Re: Le Brûlé : Apparition, dynamique et entretien.

Message par pancho » 01 déc. 2014 19:58

c est dans l 'ordre jerome ?
Leromain84
Membre
Messages : 6658
Inscription : 05 nov. 2007 21:08
Localisation : VAISON LA ROMAINE

Re: Le Brûlé : Apparition, dynamique et entretien.

Message par Leromain84 » 01 déc. 2014 20:19

galistruffe
un brulé stérile n'est-il pas du à un problème de sexualité comme je le pense. N'a t-il pas qu'un seul maiting + ou - ?
jm
VAUCLUSE PIEDS DU VENTOUX NORD
"quoique l'on dise ou que l'on fasse le cul du rabassier sentira toujours le thym"
Avatar de l’utilisateur
melano
Site Admin
Messages : 16348
Inscription : 03 janv. 2007 22:50
Localisation : Périgord noir

Re: Le Brûlé : Apparition, dynamique et entretien.

Message par melano » 01 déc. 2014 20:42

Les brûlés sont souvent très virulents en sol superficiel alors qu'en sol profond, ils sont moins évidents à voir.

Chez moi, comme c'est travaillé, ils se devinent plus qu'ils ne sautent aux yeux. Je le devine le plus souvent parce que les rares plantes présentes sous l'arbre sont naines ou seulement présentes au nord de l'arbre. Là, c'est très bon signe.

La meilleure façon de les voir est de comparer avec un arbre qui ne brûle pas.

Fred
J Gravier
Membre
Messages : 2463
Inscription : 14 déc. 2008 17:20

Re: Le Brûlé : Apparition, dynamique et entretien.

Message par J Gravier » 01 déc. 2014 20:48

Bonsoir à tous,

voici un super brulé sur un arbre super producteur de 9 ans.... mais ce n'est pas un brulé mélano, c'est un brulé pisolithe:
Image

joel
J Gravier
Membre
Messages : 2463
Inscription : 14 déc. 2008 17:20

Re: Le Brûlé : Apparition, dynamique et entretien.

Message par J Gravier » 01 déc. 2014 20:52

idem mais scléroderme:
Image
Répondre