Apport de spores localisé ou généralisé.

Le choix de l'essence, les techniques de plantation, la taille, le travail du sol, l'irrigarion , méthodes de rénovation...

Modérateurs : phil, uncinat55, jacques 37, galistruffe

Répondre
Avatar de l’utilisateur
OLIVE81
Membre
Messages : 3608
Inscription : 02 oct. 2013 19:10
Localisation : Sud du Tarn - 81
Contact :

Re: Apport de spores localisé ou généralisé.

Message par OLIVE81 »

Bonjour

C'est Vrai Seb faut revenir à des préoccupations plus terre à terre. Que se passe t-il quand une truffe saine qui n'est pas récoltée va au bout de son cycle ??? Elle se dégrade pour au final ne laisser à son emplacement qu'une poudre noire semblable à du café moulu.. les spores... vous avez tous probablement observé ça un jour non ?? Donc une partie des spores va migrer plus ou moins loin mais quand la truffe va au bout de son cycle, ce qui me semble être une condition utile à la bonne marche de la reproduction (sinon je vois pas l'intérêt d'avoir créé la maturité) la majeure partie reste à sa place et au final une infime partie réussit donner naissance à une autre génération... plus le stock de spores est important dans le rayon d'action du brûlé, plus les chances de rencontres le sont aussi, c'est bien pour ça que chez certains dont les truffières sont hautement productives et sur les arbres desquels la production est généralisée à l'ensemble du brûlé, les apports localisés n'amènent rien de plus car les spores sont partout de toute façon... pour moi c'est une histoire de contexte cultural... ce qui semble important c'est avant tout d'amener ou de laisser une semence de qualité.... après au fil du vieillissement du racinaire, il pourrait sembler utile de faire évoluer la méthode d'ensemencement... mais ça c'est peut-être un autre sujet.

olive
"Point n'est besoin d'espérer pour entreprendre ni de réussir pour persévérer."
https://www.facebook.com/JDTrufficulteur/
Avatar de l’utilisateur
melano
Site Admin
Messages : 17987
Inscription : 03 janv. 2007 22:50
Localisation : Périgord noir

Re: Apport de spores localisé ou généralisé.

Message par melano »

Il pleut à nouveau depuis hier soir. Le sol est gras de chez gras donc effectivement, ça patine. À la moindre averse, le premier centimètre des brûlés s'imbibe d'eau et devient imperméable aux odeurs. Tu passes sur les arbres, le chien sent rien. Tu insistes, il gratouille enfin et tu trouves une truffe super belle bien odorante mais dont l'odeur n'arrive pas en surface.

Depuis le 10 décembre, les jours sans pluie, on les compte sur les doigts de la main. De plus, la saison n'est bonne chez nous que chez les gens qui n'irriguent pas. Ils sont passés de 0 les 2 dernières années à une récolte an niveau du sud ouest (quelques kilos à l'hectare en moyenne). Chez les autres, c'est une année comme une autre avec juste des truffes plus grosses.

Pour en revenir au sujet, l'avantage d'un apport groupé, c'est que si on est sur une zone productive on est à peu près sûr de tomber sur une mère active. Si en plus la faune disperse, pas de raisons d'avoir peur.

Après, pour les génotypes et les souches, perso, je mets de tout et la nature de débrouille.

Fred
Avatar de l’utilisateur
tuber01
Membre
Messages : 4289
Inscription : 18 sept. 2011 08:31
Localisation : Ain - Bugey

Re: Apport de spores localisé ou généralisé.

Message par tuber01 »

je me rallie pour le moment à la conclusion d'Olive :)
si je peux la résumer ainsi :
- au début on met des spores "externes" (forcément) de partout pour multiplier les chances de déclencher qqch tout autour de l'arbre, la nature se débrouillera pour trier
- en production, on en laisse en place chaque année pour multiplier les chances de pérenniser ce que souhaite dame nature
- et enfin on se tient prêt à changer d'avis si on nous apporte de nouveaux éléments :)

Seb
contrairement au doute, seule la certitude rend fou
JJR
Membre
Messages : 614
Inscription : 07 mai 2017 20:56

Re: Apport de spores localisé ou généralisé.

Message par JJR »

Bonjour,

Autres bébêtes de dispersion: fourmis (qui digèrent la truffe sur leur chemin), lapins/lièvres (plusieurs chez moi, il y a 3 semaines, j'ai trouvé une truffe mangée au pied d'un pommier!), petits escargots blanc (le nom?); mes 2 chiens qui mangent et rejettent les morceaux (fèces), les merles, passereaux qui picorent et grattent sur les brûlés;

J'arrive d'un cavage (bien mouillé!) où le proprio avait aéré le sol, taillé; sous 2 arbres, les truffes (parfois des "patates") se touchaient (localisées N/O, entre 2 arbres); sous la mousse à chaque fois!
Pas d'apports fait;
JJR24
Avatar de l’utilisateur
melano
Site Admin
Messages : 17987
Inscription : 03 janv. 2007 22:50
Localisation : Périgord noir

Re: Apport de spores localisé ou généralisé.

Message par melano »

Et on n'a pas encore cité les plus redoutables mangeurs de champignons avec leurs extraordinaires tubes digestifs externes...

Fred
jean-jacques
Membre
Messages : 1415
Inscription : 29 août 2007 08:03
Localisation : ouest 04

Re: Apport de spores localisé ou généralisé.

Message par jean-jacques »

melano a écrit :Et on n'a pas encore cité les plus redoutables mangeurs de champignons avec leurs extraordinaires tubes digestifs externes...

Fred
?????
on attend la suite
salutations
galistruffe
Membre
Messages : 3201
Inscription : 07 janv. 2007 17:49

Re: Apport de spores localisé ou généralisé.

Message par galistruffe »

l endroit ou il y a le plus de spores aujourd'hui c est dans la station d'épuration de las végas .vous pensez qu on peu leur demander un rapatriement de la semence !! jerome
lubin 81
Membre
Messages : 1170
Inscription : 23 août 2013 13:09

Re: Apport de spores localisé ou généralisé.

Message par lubin 81 »

c'est que Jérôme.....ce doit être plus de la magnatum,que brumale ou mélano.,c'est ça qui est gênant
Lubin!
Avatar de l’utilisateur
OLIVE81
Membre
Messages : 3608
Inscription : 02 oct. 2013 19:10
Localisation : Sud du Tarn - 81
Contact :

Re: Apport de spores localisé ou généralisé.

Message par OLIVE81 »

Bon les deux c'est fini oui ??? C'est un forum sérieux ici ! :lol:

Olive
"Point n'est besoin d'espérer pour entreprendre ni de réussir pour persévérer."
https://www.facebook.com/JDTrufficulteur/
jean-jacques
Membre
Messages : 1415
Inscription : 29 août 2007 08:03
Localisation : ouest 04

Re: Apport de spores localisé ou généralisé.

Message par jean-jacques »

OLIVE81 a écrit :Bon les deux c'est fini oui ??? C'est un forum sérieux ici ! :lol:

Olive
Bonjour
ils sont sans doute en train de nous mettre sur la bonne voie
salutations
Michel37
Membre
Messages : 427
Inscription : 21 avr. 2016 10:05
Localisation : Est Touraine

Re: Apport de spores localisé ou généralisé.

Message par Michel37 »

Bonjour,

Peut-être Jean-Jacques, mais..on sort du sujet! :wink: :mrgreen:

Je pense que s'il est possible de faire un apport très précis, type sniper :mrgreen:, il faut bien connaître la distribution spatiale des racines au sein du brûlé et plus concrètement celles qui portent les mycho, tant est si bien, que ce soit celles-ci qui nous intéresse...

Après, ce qui pourrait être intéressant de faire sur un arbre qui pourrait potentiellement devenir un bon producteur (certains avec l'expérience ont la faculté de déceler les futurs bons producteurs), ou une parcelle vouée à la recherche, serait de placer des tiges en fer très fines et suffisamment longues (pour observer la profondeur à laquelle se situent les truffes) et de couleur différente, là où se situent les truffes..

Je m'explique, sur une saison de cavage, placer les tiges d'une certaine couleur aux emplacements des truffes, la saison suivante une couleur différente ect..

Ceci permettrait d'observer la distribution spatiales des truffes (ça implique d'avoir plusieurs diplômes de trufficulteur, de les laisser en terre (on en perd un :wink: ) mais c'est pas les diplômes qui font la réussite) au fil du temps.

J'écris ça et je me dis que pour le travail du sol, ça risque d'être compliqué... à moins que le GPS soit assez précis pour retenir d'une année sur l'autre les emplacements...

Pas simple, mais instructif peut-être :?: ou pas :?: :mrgreen:

ça me travail cette histoire, j'arrive pas à imaginer l'expérimentation que mène Lubin... et que Jérôme tente de nous faire deviner!

Bon allez, je vais me vider la tête en défaisant les cartons, bonne journée à tous.
Michel37.
Michel37
Membre
Messages : 427
Inscription : 21 avr. 2016 10:05
Localisation : Est Touraine

Re: Apport de spores localisé ou généralisé.

Message par Michel37 »

PS: ça fait un moment que j'ai pas vu de posts de Trufou, j'espère qu'il va bien. :roll:
Genévrier
Membre
Messages : 1007
Inscription : 23 janv. 2017 19:58
Localisation : Périgord Noir

Re: Apport de spores localisé ou généralisé.

Message par Genévrier »

Pas bête Michel, même avec un plan a l'échelle sur un cahier.
Je vais le faire !
Avatar de l’utilisateur
trufou
Membre
Messages : 4227
Inscription : 16 janv. 2007 22:39
Localisation : tarn et garonne

Re: Apport de spores localisé ou généralisé.

Message par trufou »

bonjour michel,
merci de te soucier !!!
tout va bien, je manifestais juste mon desaccord plutot tres mal vécu sur un un sujet , mais finalement je m ennuie et prefere participer a nouveau , youpi .
pour l instant je vais essayer d aller bosser entre les averses, je vous donnerais mon experience ce soir, malgré qu elle ne soit pas des plus flagrante .
trufou
J-P 37
Membre
Messages : 782
Inscription : 08 nov. 2011 17:12
Localisation : Ouest Touraine

Re: Apport de spores localisé ou généralisé.

Message par J-P 37 »

Laisser un témoin en plastique de couleur différente tous les ans pour l'emplacement des truffes cela se fait même avec un travail léger du sol à condition que les truffes ne se trouvent pas en surface bien sûr ou alors il ne faut pas tenir compte de ces dernières. Vous constaterez que les racines se ''déplaçant'' tous les ans les nouvelles truffes ne sont pas systématiquement aux emplacements des apports. De plus certains arbres produisent pas la même quantité de truffes tous les ans, certains même sautant une année, mais cela n'est pas nouveau.
Par contre le fait d'apporter des truffes ''externes'' sur les jeunes OK mais alors pourquoi comme le font certains, laisser leur premières truffes; pour moi cela n'est pas cohérent autant continuer à mettre un mélange de brisures de diverses truffes de la parcelle.
Répondre