densité de plantation

Le choix de l'essence, les techniques de plantation, la taille, le travail du sol, l'irrigarion , méthodes de rénovation...

Modérateurs : galistruffe, phil, uncinat55, jacques 37

Avatar du membre
latruffedesvosges
Membre
Messages : 390
Enregistré le : 06 oct. 2018 22:40
Localisation : Grand Est

Re: densité de plantation

Message par latruffedesvosges »

tuber01 a écrit :
15 janv. 2020 14:16
aucun arbre ne pousse avec des racines en cercles concentriques, surtout les chênes, donc les lignes sont dans nos tetes :)

Seb
sauf si le travail mécanisé du sol induit un développement racinaire différent... :roll:
Si j'étais un arbre, je ne me laisserai pas abattre, mais je ne suis qu'un homme...
Ce n est pas parce que c'est sous vos pieds qu'il faut l 'écraser...
Regarde ton chien autant qu'il te regarde et tu en apprendra beaucoup... LTDV
jj24
Membre
Messages : 735
Enregistré le : 29 déc. 2018 18:54

Re: densité de plantation

Message par jj24 »

Bonsoir,

Latruffedesvosges et Seb, je suis d'accord avec Vous!

J'ai 2 cv dont les brûlés se chevauchent depuis plusieurs années; les racines encore plus longtemps!
Une haie de charmes (+ou- 20 ans) dont les brûlés "travaillent ensemble", dont 1 qui ne brûle pas, et ne produit pas;
Pour avoir déjà fait l'erreur! Je ne le couperais pas!

Mon avis: Les racines relativement, "s'adaptent" au travail du sol, dans le sens où elles "mémorisent" le passage de l'outil, surtout si ce travail reste identique année après année;
JJ24
bion
Membre
Messages : 4668
Enregistré le : 10 févr. 2013 20:21
Localisation : Bouches du Rhône centre

Re: densité de plantation

Message par bion »

Bonsoir,
jj24 a écrit :
15 janv. 2020 19:01
Les racines relativement, "s'adaptent" au travail du sol, dans le sens où elles "mémorisent" le passage de l'outil
C'est un avantage, pas un inconvénient. C'est pour cela que l'on travaille le sol....
latruffedesvosges a écrit :
15 janv. 2020 13:11
On fait maintenant du "jardinage" (futaie jardinée) et de la gestion par bouquets ou part trouées à certains endroits.
Oui, j'ai une parcelle d'oliviers qui a été planté comme cela par un esthète fâché avec les lignes droites et le mètre.
C'est original......mais quand je dois y passer le gyro, j'y passe deux heures pour 2000 m² :(

latruffedesvosges a écrit :
15 janv. 2020 13:11
même si cela semble s'imposer d'office à nos cerveaux reptiliens...
Tu veux plutôt dire "cerveau cortical" siège de la pensée et de la logique; le cerveau reptilien est celui de l'instinct et des réflexes.

Michel.
jj24
Membre
Messages : 735
Enregistré le : 29 déc. 2018 18:54

Re: densité de plantation

Message par jj24 »

Bonjour,

Oui! Bion, c'est un avantage, surtout quand ce sont les radicelles qui sont cassées/coupées...
JJ24
Avatar du membre
latruffedesvosges
Membre
Messages : 390
Enregistré le : 06 oct. 2018 22:40
Localisation : Grand Est

Re: densité de plantation

Message par latruffedesvosges »

bion a écrit :
15 janv. 2020 22:51
latruffedesvosges a écrit :
15 janv. 2020 13:11
même si cela semble s'imposer d'office à nos cerveaux reptiliens...
Tu veux plutôt dire "cerveau cortical" siège de la pensée et de la logique; le cerveau reptilien est celui de l'instinct et des réflexes.

Michel.
Non non je confirme bien j 'ai utilisé le mot reptilien volontairement, on fait des ligne par réflexe, pas forcément après réflexion... Je te le concède bien volontiers, c'est bien plus simple à mécaniser.... mais à grands coup de rotative et de Chisel on disperse la Brumale, on homogénéise les sols, on les déstructures et la microfaune j en parle même pas, mais bon ça fait propre, trop propre peut être...

A l 'occasion d une formation au Montât, j'avais loué un Gite dans l 'arrière pays pour la semaine, j'avais pris mon chien et j'ai été caver à trois reprise avec des anciens rencontrés au hasard de mes discussions. De ces belles et mémorables rencontres, J ai retenu ceci;

:arrow: :arrow: :arrow: il m ont raconté étant jeunes avoir travailler les brûlés et s'il dépassaient trop large, certain m ont avoué recevoir des coup de fourches derrière les oreilles, ensuite ils devaient couper les genévriers qu'ils posaient sur les brûlés qu'ils avaient travailler. Ça avait trois vocations, un genre de paillage, entretenir les parcelles et empêcher les moutons qu'ils lâchaient ensuite de piétiner le sol travaillé. Les moutons eux aussi apportaient leurs contribution par leur déjections propices au développement de la microfaune. A cette époque, c’était sans doute une habitude voir un réflexe de procéder ainsi, mais ça venait d'une réflexion ou de constats fondés.

Force est de constater, chiffres à l 'appui que malgré des plants non certifiés, ils produisaient de la truffes. :idea:

Aujourd’hui sur ce secteur quasiment plu de pâturages ovins, une gestion systématique aux outils tractés qui finit d'anéantir les quelques arbres producteurs survivants...

Je conclue par une question Le déclin de production ne coïncide t il pas avec l’avènement des tracteurs et des engins agricoles censé rationaliser le travail et avec la disparition du pastoralisme?
Si j'étais un arbre, je ne me laisserai pas abattre, mais je ne suis qu'un homme...
Ce n est pas parce que c'est sous vos pieds qu'il faut l 'écraser...
Regarde ton chien autant qu'il te regarde et tu en apprendra beaucoup... LTDV
bion
Membre
Messages : 4668
Enregistré le : 10 févr. 2013 20:21
Localisation : Bouches du Rhône centre

Re: densité de plantation

Message par bion »

Bonjour,
latruffedesvosges a écrit :
16 janv. 2020 21:19
on fait des ligne par réflexe, pas forcément après réflexion.
Je n'ai pas du tout la même analyse; travailler en ligne ne peut être un simple réflexe, c'est obligatoirement issu de la logique, du calcul, du raisonnement.
latruffedesvosges a écrit :
16 janv. 2020 21:19
une gestion systématique aux outils tractés qui finit d'anéantir les quelques arbres producteurs survivants...
Voilà un postulat contestable, du simple fait des résultats de certaines parcelles mécanisées.
latruffedesvosges a écrit :
16 janv. 2020 21:19
Aujourd’hui sur ce secteur quasiment plu de pâturages ovins

Ce n'est pas du coté des tracteurs qu'il faut regarder, mais de ce qui a remplacé les pâturages, sauf exception, mélano ne pousse pas au milieu des forêts.
Et il y en a aujourd'hui en France 6 millions d'hectares de plus qu'en 1912......

Michel.
Avatar du membre
latruffedesvosges
Membre
Messages : 390
Enregistré le : 06 oct. 2018 22:40
Localisation : Grand Est

Re: densité de plantation

Message par latruffedesvosges »

Michel,

si réflexion il y avait vraiment pourquoi ne parle t on que de ligne de a x b et qu on n'arrive pas a envisager d autres schémas?

je sais ou pousse mélano et je suis forestier à la base...

je suis bien d'accord avec cette façon de voir les choses aussi pour ce qui est de l évolution des surfaces forestières, pour autant je ne suis pas aller caver en forêt avec ces anciens, mais bien dans des truffière très ouvertes et mécanisées à outrance, on a trouvé quelques truffes mais très peu au dire de ces personnes comparativement à ce qu'ils ont connu. Tous m ont également relatés l 'évolution, voir la colonisation de brumale sur ces parcelles (sans apport d'eaux)

Après je relate ce que j'ai vu et entendu, il n 'y a sans doute pas une seule vérité tant les contextes et conditions sationnelles sont variables.

Ma réflexion de base était juste de dire que plutôt que de planter des rangées d'arbres, on peut aussi voir les choses différemment et planter des bouquets d'arbres. Et aussi que l on maîtrise mal et n imagine pas les conséquences de nos actions mécaniques linéaires sur les évolutions racinaires.

Ca demande certes une gestion différente et des outils adaptés, la mini pelle et la déclinaison d'outils qui peuvent s y adapter.

Enfin nous sommes au moins d'accord sur ce point, le pastoralisme recule, la foret avance. :wink:
Si j'étais un arbre, je ne me laisserai pas abattre, mais je ne suis qu'un homme...
Ce n est pas parce que c'est sous vos pieds qu'il faut l 'écraser...
Regarde ton chien autant qu'il te regarde et tu en apprendra beaucoup... LTDV
Avatar du membre
trufou
Membre
Messages : 3961
Enregistré le : 16 janv. 2007 22:39
Localisation : tarn et garonne

Re: densité de plantation

Message par trufou »

bonsoir,pour illustrer la distance 7 x 3, qui a mon gout est ingerable :
voici mes chenes au printemps 2018, 13 ans, de gros efforts de tailles , peu de recolte .
debut 2018 093 (Small).JPG
par manque de temps et decouragement, un an apres, sans taille ,ni travail du sol, ca donne cela :
IMG_4499 (Small).JPG
et bien sur, encore moins de recolte .
donc, reflechissez au 3 metres a 15 ans et au dela .....
trufou
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.
Avatar du membre
fefe
Membre
Messages : 306
Enregistré le : 02 sept. 2019 19:59
Localisation : Aveyron

Re: densité de plantation

Message par fefe »

Salut truffou pourtant en 2018 ta plantation est magnifique tu les a planté tous la même année ?c'est bizarre qu'il ni est pas de bonne récolte avec ton travail du sol ,ta taille ...
Avatar du membre
pancho
Membre
Messages : 4242
Enregistré le : 07 févr. 2010 21:04

Re: densité de plantation

Message par pancho »

Trufou ,pour la taille t'as pas un lamier ?, après il ne te reste qu'a éclaircir le milieu de l'arbre a la main pour ta prochaine plantation peut être .
pancho
Avatar du membre
fefe
Membre
Messages : 306
Enregistré le : 02 sept. 2019 19:59
Localisation : Aveyron

Re: densité de plantation

Message par fefe »

Trufou moi j'ai planté 6×4 je trouve que ça va bien bon les plus vieux ont 7ans mais terrain pas trop poussent
melanotricastine
Membre
Messages : 509
Enregistré le : 26 nov. 2009 21:40
Localisation : Sud Richerenches station de Montelimar

Re: densité de plantation

Message par melanotricastine »

Bonsoir Truffou,
On a pas tous les mêmes sols ce qui fait que les vitesses de pousse ne sont pas les m^mes ( j 'ai du moins de 2% de Mo )
A voir tes photos, je vois un sol poussant!
Et si tu compare les pépis
Sur une parcelle homogène j 'ai des t...x qui poussent moins vite que des r..n
Sur une autre homogène, des i...f qui poussent moins vite que des r...n
Puis faut aussi parler de climat qui chez nous calme les ardeurs !
Avatar du membre
jackyb
Membre
Messages : 206
Enregistré le : 07 déc. 2016 13:08
Localisation : Gard

Re: densité de plantation

Message par jackyb »

Tu les a beaucoup arrosé truffou entre ces deux années
Avatar du membre
melano
Site Admin
Messages : 17077
Enregistré le : 03 janv. 2007 22:50
Localisation : Périgord noir

Re: densité de plantation

Message par melano »

Impressionnant les brûlés en 2018. Ça a carbonisé la ligne. Et même encore ça brûle grave. C'est pas possible que ça donne pas.

Tu as testé les pièges ?

Fred
Avatar du membre
trufou
Membre
Messages : 3961
Enregistré le : 16 janv. 2007 22:39
Localisation : tarn et garonne

Re: densité de plantation

Message par trufou »

bonjour,
plants controlé , d origines petit pepinieriste .
oui sol poussant, argileux 35% , taux de MO faible 1.5 %, tendance a se recompacter en entée d hiver .
arrosage normal en 2018, tardif et modéré en 2019
jusqu en 2018, lamier dessus et cotés en octobre, et effectivement interieur/dessous au taille haie en mars .
pas de taille fin 2018, ni debut 2019
travail du sol avec un vibro deporté amelioré, sol obtenu bien souple, peut etre trop ou trop homogene .
les arbres ont explosés surtout cette année .
ombre portée trop importante, sol qui se rechauffe tard .
trufou
Répondre