Identification d'un chêne (pédonculé ou pubescent ?)

Le choix de l'essence, les techniques de plantation, la taille, le travail du sol, l'irrigarion , méthodes de rénovation...

Modérateurs : galistruffe, phil, uncinat55, jacques 37

Répondre
antoine piazza
Nouveau membre
Messages : 8
Inscription : 29 déc. 2018 20:19

Identification d'un chêne (pédonculé ou pubescent ?)

Message par antoine piazza » 22 févr. 2019 19:09

Bonjour,

Dans un terrain voisin de ma maison (Argentine, donc hémisphère sud = l'automne arrive), il y a un grand chêne noyé dans la végétation (d'où la difficulté de le photographier).

N'étant pas vraiment calé dans l'identification des arbres, je me demande s'il s'agit d'un chêne pubescent ou d'un chêne pédonculé.

J'ai déterré aussi une pousse, et photographié une petite branche tombée au sol.

Bien cordialement,

Antoine
chene3.jpg
chene2.jpg
chene1.jpg
Vous ne pouvez pas consulter les pièces jointes insérées à ce message.
antoine piazza
Nouveau membre
Messages : 8
Inscription : 29 déc. 2018 20:19

Re: Identification d'un chêne (pédonculé ou pubescent ?)

Message par antoine piazza » 22 févr. 2019 19:10

Deux photos de plus
chene4.jpg
chene5.jpg
Vous ne pouvez pas consulter les pièces jointes insérées à ce message.
monteilmaxime
Membre
Messages : 790
Inscription : 23 déc. 2015 10:10
Localisation : charente

Re: Identification d'un chêne (pédonculé ou pubescent ?)

Message par monteilmaxime » 22 févr. 2019 19:18

punaise c la jungle chez toi, ca ressemble aux chenes pubescent de chez nous en tous cas, par contre l'environnement autour pas du tous, il a du tomber de la poche de cortès celui la.
jj24
Membre
Messages : 489
Inscription : 29 déc. 2018 18:54

Re: Identification d'un chêne (pédonculé ou pubescent ?)

Message par jj24 » 22 févr. 2019 22:07

Bonsoir,

Feuilles d1 chêne pubescent:
https://upload.wikimedia.org/wikipedia/ ... es_kz2.jpg

Feuilles d'1 chêne pédonculé:
https://upload.wikimedia.org/wikipedia/ ... ur_031.jpg
JJ24
Avatar de l’utilisateur
melano
Site Admin
Messages : 16396
Inscription : 03 janv. 2007 22:50
Localisation : Périgord noir

Re: Identification d'un chêne (pédonculé ou pubescent ?)

Message par melano » 22 févr. 2019 22:09

Pour identifier, il faut aussi regarder les glands. Mais bon courage. Il existe de nombreuses espèces et d'innombrables hybrides.

Fred
Avatar de l’utilisateur
Leforestier
Membre
Messages : 315
Inscription : 31 oct. 2015 11:25
Localisation : Saumurois

Re: Identification d'un chêne (pédonculé ou pubescent ?)

Message par Leforestier » 22 févr. 2019 22:54

La forme de la feuille avec deux "oreillettes" à la base , un pédoncule réduit en longueur et une écorce tres fractionnée en losanges me font penser plus à un pédonculé ( de la famille ). Le critère d'un long pédoncule pour l'attache du gland serait le caractère plus déterminant .
Bernard
Ne craigniez pas d'être lents , craignez seulement d'être à l'arrêt !
bion
Membre
Messages : 4410
Inscription : 10 févr. 2013 20:21
Localisation : Bouches du Rhône centre

Re: Identification d'un chêne (pédonculé ou pubescent ?)

Message par bion » 23 févr. 2019 07:44

Bonjour,

Il n'y a pas l'air d'avoir de problème de sècheresse, pourquoi ne pas implanter ton projet trufficole ici?

Michel.
antoine piazza
Nouveau membre
Messages : 8
Inscription : 29 déc. 2018 20:19

Re: Identification d'un chêne (pédonculé ou pubescent ?)

Message par antoine piazza » 03 mars 2019 20:09

Merci pour les renseignements.

Re: Bion/Michel

Effectivement, aucun problème de sécheresse dans la province de Buenos Aires, le problème se situe plutôt au niveau des épisodes de pluie et de la hauteur des nappes phréatiques. Il arrive parfois qu'il pleuve pendant 10/12/15 jours, et ce sont de très grosses pluies, et les terrains ici sont désespérément plats (environnés par la pampa argentine). Les nappes phréatiques sont parfois très hautes aussi. Difficile de généraliser mais vers chez moi, les terrains sont assez lourds et argileux. Bref, un mélange peu recommandé.

De plus, je suis un peu lassé de la province de Buenos Aires (15 ans que j'y vis) : des étés très chauds et humides, des hivers humides (mais au moins ça ne gêle pas).
Répondre