Les outils pour travailler le sol.

Le choix de l'essence, les techniques de plantation, la taille, le travail du sol, l'irrigarion , méthodes de rénovation...

Modérateurs : galistruffe, phil, uncinat55, jacques 37

Répondre
Avatar de l’utilisateur
melano
Site Admin
Messages : 15304
Inscription : 03 janv. 2007 22:50
Localisation : Périgord noir

Message par melano » 02 févr. 2007 22:22

Bonjour,

à l'heure où il va bientôt falloir commencer à travailler le sol des plantation si ce n'est pas déjà fait, je vous propose de parler un peu des outils employés.

Image

Personellement, j'ai récupéré chez mon grand-père des outils autrefois employés pour travailler les truffières mais je ne connais pas leur rôle exact.

Il y en a un qui a deux dents très pointues. Elles pénètrent bien dans le sol et permettent un travail / griffage à environ 15 cm de profondeur. Je l'emploie pour griffer le sol mais je ne connais pas réellement son rôle ancestral.

Image

Il y en a un autre qui est toujours à deux dents mais celles-ci sont plates. Je m'en sers pour aérer le sol. Je l'enfonce sous les touffes d'herbes et je les soulèvent. Mais là encore, je ne connais pas son rôle premier.

Image

Et puis, il y a un outil modene à trois dents. Là, c'est assez large, ça va plus vite et plus profond. Je m'en sers pour le travail des lieux de futures plantations pour bien retourner la terre.

Image

Vous aussi, présentez nous vos outils favoris et leurs rôles.

Fred
Avatar de l’utilisateur
truffalou
Membre
Messages : 3642
Inscription : 17 janv. 2007 18:50
Localisation : Ardèche/Drôme

Message par truffalou » 05 févr. 2007 19:53

Image

Voici voilà un outil pour travailler les truffières, bricolé par moi-même; le cavage suffit bien à mes petit bras alors avec un 45 cv devant cela va vite.Je régle aussi bien la vitesse de rotation que la vitesse d'avancement ainsi que la profondeur , l'inclinaison des dents
Avatar de l’utilisateur
melano
Site Admin
Messages : 15304
Inscription : 03 janv. 2007 22:50
Localisation : Périgord noir

Message par melano » 05 févr. 2007 20:47

Très original. je me doutais bien qu'un ingénieux inventeur avait mis ça au point.

Tu travailles chaque arbre en tournant autour ou tu travailles les rangs les uns après les autres?

Fred
Avatar de l’utilisateur
truffalou
Membre
Messages : 3642
Inscription : 17 janv. 2007 18:50
Localisation : Ardèche/Drôme

Message par truffalou » 05 févr. 2007 23:19

Tout les ans entre rang fin mars 1 fois tous les 2 ans en travers (travail croisé)
jm16
Membre
Messages : 323
Inscription : 04 févr. 2007 10:50
Localisation : charente

Message par jm16 » 10 févr. 2007 09:57

Truffalou; pour ton outil fafrication maison, tu t'es servi d'une ossature de rotor? quelle est la duretée de l'acier des dents? est-ce que tu n'endomage pas les racines traçantes si tu passe trop prés des arbres?
Dernière modification par jm16 le 10 févr. 2007 14:09, modifié 1 fois.
galistruffe
Membre
Messages : 3143
Inscription : 07 janv. 2007 17:49

Message par galistruffe » 10 févr. 2007 18:07

c est tres bien la rotobéche , la difficultée c est que l outil est gros et peu maniable , les disque font le meme travail sauf si tu as trop de pierres .
Y a t il des gens qui font le travail avec des disques en sol profond ??
jerome
Avatar de l’utilisateur
truffalou
Membre
Messages : 3642
Inscription : 17 janv. 2007 18:50
Localisation : Ardèche/Drôme

Message par truffalou » 24 févr. 2007 12:49

Le travail que fait la rotobèche n'a rien avoir avec un rotovator ou une fraise , cela resemble plus à un travail manuel c'est des pelles articulées sur 3 axes pour moi remplacé par des dents de herse à moitié usées , pour jm16 il n'y a pas de rotor, la largeur et de 2 m et tracté par un MF 42 cv aucune racine ne peut être coupées
ci-joint photo des dents qui remplace les pellesImage
geode
Membre
Messages : 15
Inscription : 16 janv. 2007 15:40

Message par geode » 26 févr. 2007 11:58

Bonjour
J'utilise les disques (pulveriseur en x ), le travail est satisfaisant et l'on peut régler (dans une certaine mesure) la profondeur,cela permet aussi de "niveller le terrain" je l'utilise pour désherber à condition de prendre le terrain à temps,aprés un passage régulier de herse trainée permet de maintenir le terrain propre...Enfin si c'est cette option qui a été retenue.En térrain profond cela fait vraiment du bon travail.L'inconvénient tu l'as noté c'est quand on a trop de pierres ce qui est mon cas dans une partie de la parcelle.Dans ce cas le materiel souffre et le résultat est moins bon,même avec des calcaires friables,d'ailleurs j'ai un disque à remplacer.
alain
galistruffe
Membre
Messages : 3143
Inscription : 07 janv. 2007 17:49

Message par galistruffe » 26 févr. 2007 19:17

salut geode depuis combien de temps utilise tu les disques et ta truffiere est elle en production
jerome
geode
Membre
Messages : 15
Inscription : 16 janv. 2007 15:40

Message par geode » 27 févr. 2007 09:16

Bonjour

Dans le domaine de la truffe j'en suis encore à la maternelle,puisque "mes" truffieres n'ont que 2ans donc mon expérience est forcement réduite.Pour ce qui me concerne les disques sont utilisés principalement aujourd'hui pour contenir le developt de la végétations, car je n'est pas encore selectionné les zone de "non travail" qui elles seront broyées.Par contre chez des amis en production les disques sont principalement utilisés pour favorisér "l'aération" du sol dont la teneur en argile est plus importante (il faut par contre faire trés attention de prendre le terrain au bon moment) faire ce que l'on appel chez nous du gueret (je ne sais pas si cela s'ecrit de cette façon)On à constater que suivant le type de terrain,le travail des disques n'avait pas le même effet.Ma profondeur de travail ne dépasse pas 15cm car avec la présence de calcaire en surface et la vitesse d'avancement necessaire pour scalper et démotter (1er rapide) le disque ne porte jamais totalement.Chez ces mêmes amis ils lestent parfois le chassis supérieures des disques afin d'augmenter la profondeur de travail qui n'exede pas 20 à 25cm.Par contre je m'interroge sur l'incidence eventuelle sur les racines superficiels à ce sujet j'aimerais bien que tu me communiques tes hypotheses,car ici on ne semble pas faire le rapprochement.
bonne journée
galistruffe
Membre
Messages : 3143
Inscription : 07 janv. 2007 17:49

Message par galistruffe » 27 févr. 2007 18:54

a mon avis le disque est la meilleure chose dans les terrain non pierreux et assez profond .Je ne l ai jamais fait mais je pense que dans la future plantation que j instale ( 8,5 hectares )je ferais avec les disques car le piochage manuel est limitée par la force de l homme et l homme n en peu plus .l avantage de ce dernier est qu il retourne la terre sans trop la mélanger et sectionne toute les racines horizontale a moins de 15 a 20 cm ce que je fais a vec la pioche.j ai vue dans les charentes des résultat exeptionnel .Le passage du griffon traine beaucoup plus la terre et en plus il peigne beaucoup ,de racine au lieu de les casser ,mais bon franchement je n ai aucune expérience serieuse la dessus . jerome
jm16
Membre
Messages : 323
Inscription : 04 févr. 2007 10:50
Localisation : charente

Message par jm16 » 28 févr. 2007 06:30

En ce qui me concerne, j'utilise le cultivateur entre rangs et travers rangs,et travail manuel au bigot au pied des arbres 2 à 3 fois dans l'année mais ma plantation est encore trés jeune.
J'envisage d'enherbé l'entre rang à faible densité la 4 éme année et continuer le travail manuel en périphérie des arbres.
galistruffe
Membre
Messages : 3143
Inscription : 07 janv. 2007 17:49

Message par galistruffe » 28 févr. 2007 07:21

pour l enherbement , je pense qu il est preferable de le faire des le depart car les premieres année apres avoir travaillé le terrain il pousse beaucoup d herbe et il faut 3 ans pour que celle ci se régule seule aussi bien au niveaux de la variété que de la quantitée .quand tu dit que tu travaille au bigot 2 ou trois fois par ans je suppose que c est un travail superficiel que tu fais pour enlever l herbe ? jerome
adolu
Membre
Messages : 391
Inscription : 15 janv. 2007 09:37
Localisation : Midi Pyrénées( Sud Aveyron )

Message par adolu » 28 févr. 2007 10:03

bonjour; moi je travaille manuel au bigot au pied des arbres un metre a deux au tours;2 à 3 fois dans l'année mais ma plantation est encore trés jeune 3 ans travaille, surperficeillement et arrosage toutes les semaines 4 litres par arbre? pieds; ado
geode
Membre
Messages : 15
Inscription : 16 janv. 2007 15:40

Message par geode » 28 févr. 2007 10:04

Bonjour
Pour ma part j'ai enherbé à la fin de la premiere année avec des densités variables.Cela permet effectivement de réguler la concurrence et de limiter le devellopement de certaines comme, pour ce qui me concerne chardons liserons etc.Mon objectif est d'ici je pense quelques années d'avoir un équilibre entre ce qui aura été semé et le semis naturel que le vent nous apporte .La parcelle en question étant trés drainante,je n'envisage pas pour le moment d'opération d'aeration,mais j'y pense quand même et commence à rechercher du materiel type aeration gazon ou scarificateur au cas ou?Il me restera toujours la possibilité de passer le cultivateur ou les disques suivant les circonstances.Une précision avec les disques...Dés lors que les tendeurs sont au maxi le materiel est stable et permet de passer trés prés des arbres ce qui dans un choix de croiser les passages laisse peut de travail manuel à effectuer...Un problème dans le cas ou le veut eviter le devellpt des adventices,plusieures passages sont necessaires d'ou le risque de tassements, d'ou l'avantage de l'enherbement puique l'on n'a plus que cela contrôler,et moins de passage à réaliser.Il n'ya pas de solution miracle la nature du sol et les conditions météos guides les interventions.J'ai décider d'alterner en travaillant (60%)certaines allées sol moins profonds et roche mère superficiel et en gardant l'enherbement (70%)pour d'autres (sols profonds)
bonne journée
Répondre