analyse de sol

Le choix de l'essence, les techniques de plantation, la taille, le travail du sol, l'irrigarion , méthodes de rénovation...

Modérateurs : galistruffe, phil, uncinat55, jacques 37

Répondre
bog
Membre
Messages : 81
Enregistré le : 16 déc. 2007 18:11
Localisation : charente

Message par bog »

Bonjour,
voici des résultats d analyse de sol pour une futur plantation MELANO
qu ' en pensez vous ?

RESULTATS ANALYTIQUES
- ANALYSES GRANULOMETRIQUES (Texture)
Argile ………………………………p.1000 197
Limons fins ………………………… p.1000 86
Limons grossiers …………………p.1000 55
Sables fins ………………………… p.1000 131
Sables grossiers …………………p.1000 494
- CAPACITE DE RETENTION EN EAU
Humidité équivalente à 1000 g p.1000 17

Calcaire Appréciations
total Valeurs seuilsp.1000 Résultats Sol Insuffisant inférieur à 10 ; jai 4
PH 8,1
MO 36,9
azote 1,8
C/N 12,3
PHOSPHORE 0,9
POTASE 0,12
MAGNESIE 0,10
CAO 5,05
MERCI CORDIALEMENT
bOG
cm
Membre
Messages : 514
Enregistré le : 06 nov. 2007 07:40

Message par cm »

bog a écrit :Bonjour,
voici des résultats d analyse de sol pour une futur plantation MELANO
qu ' en pensez vous ?


bOG
Bsr Bog,
Et bien que tu aurais mieux fait de nous payer un bon repas car PERSONNE ne connaissant quels sont les critères d'un sol qui permettent d'avoir des truffes, celui ou celle qui te donnera un avis sera un pur rigolo.CM
cm
Membre
Messages : 514
Enregistré le : 06 nov. 2007 07:40

Message par cm »

cesar a écrit :bonsoir a tous


aller je vais passer pour le rigolo de l'equipe !!!

quel est le precédent cultural de ta parcelle ?
quelle action as tu eu sur ton sol avant l'analyse ?
y a-t'il des pierres sur la parcelle ?
quelle est l' activité biologique de ton sol ?


César
Et avec ces renseignements César tu pourras dire si son terrain est bon pour la truffe? Je crois que même Raimu il va se tordre de rire.CM
filipe

Message par filipe »

César on sera deux rigolos, mais bon ...

Salut bog,
je rejoints un peu Maurice sur ce coup là , pour savoir si un sol à un bon potentiel " truffier" (je sais Maurice, je sais ) il faut qu'il est une structure grumeleuse pour permettre à l'eau et à l'air de bien circuler, après un gros orage s'il n'y à pas de flaques c'est un bon début et qu'il est une bonne activité biologique. Demande aux anciens de ton village si dans le temps il y avait des truffières dans le coin . Et puis dit toi que si tu ne plantes pas tu n'auras jamais de truffes .
filipe
bog
Membre
Messages : 81
Enregistré le : 16 déc. 2007 18:11
Localisation : charente

Message par bog »

merci pour vos réponses
la parcelle est en friche depuis une dizaine d année, ronce,chêne pubescent et vert,sont présents
Il y a aucun travaux fait su la parcelle depuis
Quelle que cailloux présent, terre grumeleuse a tendance sablonneuse
Cordialement
bog
cm
Membre
Messages : 514
Enregistré le : 06 nov. 2007 07:40

Message par cm »

bog a écrit :merci pour vos réponses
a tendance sablonneuse
Cordialement
bog
Bjr Bog,
ta terre n'est pas à tendance sablonneuse elle est sablonneuse puisqu'elle a 62.5% de sable.
La structure est bien proportionnée *MAIS* est-ce que cela suffit pour avoir des truffes et bien NON car tu as plein d'hectares avec ces proportions et où il n'y a pas de truffes, en tout cas si tu ne plantes pas tu sauras jamais si tu peux ou non avoir des truffes.CM
cm
Membre
Messages : 514
Enregistré le : 06 nov. 2007 07:40

Message par cm »

cesar a écrit :Salut Maurice

Peut être ! mais cela me fera comprendre un point de détail car tu vois le sol est un grand estomac (ça tombe bien tu parles toujours de bouffe) qui digère selon ce qu'il mange, où il se porte bien ou il est malade et si il est malade il faut le guérir.



En parlant de système cultural, on attend toujours les tiens (ce n'est pas du confidentiel défense

César
Bjr César,
pour guérir il faudrait savoir quel est le mal qui est *nuisible* à la truffe et à ma connaissance *personne* ne sait ce qui est bon ou pas bon pour la truffe et dans ces conditions je ne vois pas comment peut-on apporter un remède.
Deux , le système cultural? Et bien la seule chose que je ne préconise pas c'est de travailler avec un tracteur car si tu as la *malchance* d'avoir des géastres (géaster) la fameuse étoile, et bien en griffonant avec ton tracteur tu en mets partout et adieu les truffes (c'est valable pour tous concurents de la melano, brumale aestivum,etc.)
D'autre part comme ton sol change tres souvent ( sur 1 hectare tu peux avoir 7 à 8 sols différents) si vous avez le livre de Gaby vous le voyez bien, chez moi sur une route qui vient d'etre creusée il y a 11 sols differents suà peine 100 mètres, alors comment peut-on appliquer un système cultural? Tu vois César tout ce qui est écrit par des pros du stylo à bille mais certainement pas de la truffe est INADAPTABLE à cause de ces changements de sol.
J'espère avoir lever le secret défense.CM
jacques 37
Membre
Messages : 4035
Enregistré le : 03 août 2007 16:24
Localisation : Nord Touraine

Message par jacques 37 »

cm a écrit :Bjr César,
J'espère avoir lever le secret défense.CM
Bonjour CM.
Si toutefois quelqu'un pouvait détenir une vérité sur la truffe, qu'en serait il de nos rêves ??? C'est sans doute pour cela que la science est toujours en phase de recherche dans beaucoup de domaines complexes. Il en est de même pour la truffe. Mais qu'arrivera t-il lorsque l'on aura "trouvé" le mystère de l'élaboration de ce diamant noir ??? Mais encore une fois ce qui nous intéresse c'est de confronter nos expériences quel que soit nos illusions souvent perdues puisque non affirmées....
Jacques 37
Jacques 37
cm
Membre
Messages : 514
Enregistré le : 06 nov. 2007 07:40

Message par cm »

cesar a écrit :bonjour CM

si tu t'es penché sur les analyses que j'ai transmis (j'ai réussi a
mètre les photos sur le forum comme quoi il ressort toujours quelque chose
de positif) tu peux te rendre compte que la même structure de sol il y a
un différence d'aération:
de matière organique:
d'activité biologique :
et la présence anormale de cuivre dans la première
désolé mais le cuivre est un puissant fongicide et comme je veux faire pousser des champignons ça tombe mal
le comble de mal chance une concentration de 80Mg/kg de cuivre dans le sol tu n'as plus de vers de terre
et que ces chères bebete recherchées par tous
concentrent de 5 a dix fois les doses mesurées lorsque ces dernières sont
comprises entre 0.001 et 0.01Mg/gk
debut du siecle deux tonnes de vers de terre a l'hectare on est passeé a
quelques centaines de kg

bien sur que l'on sait pas tout sur la truffe que le sol n'est qu'une composante de la réussite et que beaucoup d'autres facteurs sont déterminants.

Ma démarche toute personnelle et de retrouver un sol vierge intact qui a été le support de l'âge d'or de la trufficulture

je prends les retours d'expérience de personne qui ont réussi mais
j'écoute aussi ce qui on échoué pour ne pas faire les même erreurs

cesar
Re César,
je viens de regarder tes analyses de structure, pour moi je trouve que tu as trop de sable fin, je prefere le sable grossier de Bog.
Maintenant pour retrouver un sol vierge intact, à moins d'aller sur la lune mais le reve permet toujours l'espoir.CM
xavier
Membre
Messages : 117
Enregistré le : 06 janv. 2007 22:20
Localisation : Alpes de haute Provence

Message par xavier »

Bonjour
qques commentaires sur cette analyse de sol.

- les valeurs "brutes" de P205, K2O etc. ne sont pas exploitables sans la méthode qui a permis de les mesurer (par ex probablement joret hebert pour le phosphore en milieu calcaire) car chaque méthode a une échelle différente. De plus l'apréciation de la disponibilité des cations dans le sol depend de la CEC (capacité d'échange cationique). La dispo des oligoéléments dépend du pH etc. En bref, il faut toujours consulter une analyse avec les references du labo qui a réalisé l'analyse.

- un sol est dit "sableux" au delà de 80/85% de sable. Dans ce cas, le sol peut être qualifé de sablo argileux ou limono argilo sableux (selon les auteurs).

- des analyses régulières sur ses parcelles sont indispensables si l'on veut un peu mieux comprendre son sol, mais ce n'est pas une analyse qui dira si la parcelle peut avoir des melano ou pas. Les éléments les plus intéressants sont le pH (eau), le calcaire total et actif, la granulométrie; la teneur en Calcium, en partant du principe general que les terres les plus propices sont calcaires, riche en calcium, drainante et peu organique.

Les teneurs en macro et oligoelements sont difficiles à interpreter, par exemple le phosphore en sol calcaire qui est essentiellement sous une forme non absorbables mais dont certains mycorhizes facilitent l'absorption etc.

Un petit profil pédologique est intéressant : succession et hauteur des horizons, présence de la roche mère, homogene ou fracturée, horizon argileux etc.

cdt

xavier
cm
Membre
Messages : 514
Enregistré le : 06 nov. 2007 07:40

Message par cm »

xavier a écrit :Bonjour
mais ce n'est pas une analyse qui dira si la parcelle peut avoir des melano ou pas.



xavier
Bjr,
Et bien voila qu'un spécialiste d'analyse ose écrire que l'analyse est bidon, à moins que je n'ai pas compris.CM
Avatar du membre
melano
Site Admin
Messages : 17478
Enregistré le : 03 janv. 2007 22:50
Localisation : Périgord noir

Message par melano »

Tu as très bien compris Maurice, il a dit ça. Mais au miilieu de tout un tas de choses très interessantes.

Un grand merci Xavier pour cet exposé limpide dans lequel peut trouver des éléments qui peuvent lui servir.

Fred
cm
Membre
Messages : 514
Enregistré le : 06 nov. 2007 07:40

Message par cm »

melano a écrit :Tu as très bien compris Maurice, il a dit ça. Mais au miilieu de tout un tas de choses très interessantes.

Un grand merci Xavier pour cet exposé limpide dans lequel peut trouver des éléments qui peuvent lui servir.

Fred
Et bien ça me fait plaisir d'avoir bien compris que l'analyse servait à rien, donc je te cite * les choses tres interessantes* mais.. heu.. bon.. à quoi ça sert? puisque ça ne sert à rien? CM
Avatar du membre
melano
Site Admin
Messages : 17478
Enregistré le : 03 janv. 2007 22:50
Localisation : Périgord noir

Message par melano »

Tu dois aussi en connaitre un rayon dans la pêche Maurice. Car tu t'y connais aussi pour noyer le poisson.

L'analyse de sol peut-être très utile pour suivre l'évolution des paramètres de ton sol qui comme tu nous le répète évolue en permanence. Tu peux lorsqu'il produit (c'est cool, ça existe parfois un bon sol) avoir besoin de le connaitre pour le conserver le plus longtemps possible. Tu peux suivre son évolution en terme de présence de calcaire actif pour amender si nécessaire etc...

Bref ça peut être utile pour :
- déceler un sol qui ne convient pas (trop de ceci ou pas assez de cela)
- suivre l'évolution d'un sol.

Fred
cm
Membre
Messages : 514
Enregistré le : 06 nov. 2007 07:40

Message par cm »

melano a écrit :Bref ça peut être utile pour :
- déceler un sol qui ne convient pas (trop de ceci ou pas assez de cela)
- suivre l'évolution d'un sol.

Fred
Mais comment deceler un sol qui ne convient pas? Puisqu'on ne connait pas les besoins de la truffe.
Suivre l'évolution d'un sol? mais à quoi cela sert-il, tu vas me dire que je me contre dit avec ce que j'ai mis dans l'autre message qui dit mettre tous les 2 ans un peu de chaux, sulfate de potasse et magnesium, mais pour ça je n'ai pas besoin de faire une analyse car je sais que ces éléments disparaissent naturellement et donc qu'il y a besoin de les compenser du moins je le pense mais c'est peut etre une erreur car tous les sols ne réagissent pas de la même manière étant donné qu'ils sont différents et les incidences climatiques sont tellement irregulières d'un lieu à l'autre qu'il faut aussi rester prudent, car une erreur commise ne se rattrape jamais en matière de truffes.CM
Répondre