Planter dans le haut-var

L'endroit pour discuter des qualités du sol idéal... Faune, flore, drainage, pédologie sont ici à leur place.

Modérateurs : galistruffe, phil, uncinat55, jacques 37

Répondre
kinian
Membre
Messages : 10
Enregistré le : 22 mars 2009 19:54

Message par kinian »

Bonjour,

Novice en matière de truffes, j'ai un terrain de 3 hectares à coté de Varages (haut var) et je m'interroge sur son potentiel truffier. Voici les données :
*Le terrain est à cheval dans un vallon orienté est/ouest dont le point culmine à 320m et le point bas à 280m. Un coté du vallon donne donc vers le sud, l'autre sur le nord. Le coté orienté nord est humide et couvert de bois chêne blanc et pins mélangés.
*Le coté orienté sud est constitué de restanques enherbées avec des souches d'oliviers mort (gel dans les années 50/60) et cades (genévriers), quelques jeunes chênes vert et chênes blancs. Les restanques font de 4 à 6 mètre de large sur 80 mètres pour les plus grandes.
*Le fond du vallon est plat enherbé avec petits chenes, lavandes (précédent cultural jusqu'aus années 60) et cades.
*La roche mère (blocs des restanques) est de la dolomie cargneulisée (trouée)

De ce que j'ai pu lire sur la truffe, les restanques bien exposées et bien ensoleillées possèdent a priori le meilleur potentiel. J'ai donc effectué quelques tests supplémentaires mais qui me laissent perplexes et pour lesquels je fais appel à l'expérience des passionnés de ce forum.
*le test à l'HCL donne une forte effervescence (trop ??)
*le test du cigare semble positif mais j'ai du mal à l'interpréter. La terre d'un brun rouge semble argileuse mais est pleine de sable et de cailloux, le cigare constituée avec se rompt donc immédiatement mais pour autant je trouve la terre assez lourde.
*J'ai profité d'un endroit où la restanque est effondrée pour creuser et avoir l'équivalent d'une fosse pédologique. Les horizons apparaissent comme suit :
** Sur 30 centimètre une terre plein de radicelles d'herbe structure grumeleuse fine pleine de vie (iules, fourmis)
**sur 1 mètre une terre plus compacte avec des zones vert/gris qui pour moi sont de l'argile mais qui bizarrement passe le test du cigare.
**Je n'ai pas atteins la roche mère, mais là ou elle effleure sur le terrain c'est la dolomie cargneulisée et fracturée.
Pour être complet je n'ai pas repéré de trace d'hydromorphie sur les restanques. D'autre part d'après un voisin assez éloigné, le coin est truffier au sens large, mais je n'ai aucune donnée concernant mon terrain proprement dit et la géologie varie brutalement sur de petites distances.
Mon problème est qu'au final je n'ai pas suffisamment d'expérience pour savoir si mon terrain est réellement favorable. J'ai l'impression d'avoir beaucoup de critères favorables mais comment être sur que je ne passe pas à coté d'un élément rédhibitoire pour la mélano ? Le terrain est-il suffisamment drainant ? Quels tests supplémentaires puis-je effectuer ? Si vous avez des suggestions je suis preneur.
filipe

Message par filipe »

Salut Kinian,
pour que le test du cigare et le test à l'acide chlorydrique soit valable, il faut que ton échantillon de terre soit exempt de tout cailloux, le cigare cassera à l'endroit du cailloux et il fera beaucoup de mousse au contact de l'acide . Je ne peux te dire si ton terrain est favorable à la truffe, mais s'il est drainant, calcaire sans un gros pourcentage d'argile, pourquoi pas .
filipe
Avatar du membre
truffalou
Membre
Messages : 3642
Enregistré le : 17 janv. 2007 18:50
Localisation : Ardèche/Drôme

Message par truffalou »

Le coté orienté sud est constitué de restanques enherbées avec des souches d'oliviers mort (gel dans les années 50/60) et cades (genévriers), quelques jeunes chênes vert
Bjr, Le côte sud semble plutôt favorable avec des chênes blanc,vert et kermes il y a des chances que cela marche, qui risque rien n'a rien .
Avatar du membre
phil
Membre
Messages : 1610
Enregistré le : 20 avr. 2007 13:25
Localisation : Quercy blanc - Sud Lot

Message par phil »

Salut kinian

Il y a beaucoup de points positifs dans ce que tu décris. Donc ton terrain ne semble pas si mal (en ce qui concerne les restanques et le fond de vallon côté sud). Mais une fois de plus, même avec un terrain "favorable", tu n'auras jamais 100% de garantie de réussite. Si tu veux mieux connaitre les caractéristiques de ta parcelle, il te reste l'analyse de terre mais c'est un peu cher (env. 100 euros) et puis cela te dira s'il y a des carences ou des défauts mais même avec la meilleure des analyses, des fois cela ne marche pas ...
Au fait y-a-t-il des truffières spontanées dans les terrains alentours parce que ce serait un bon indicateur du potentiel du coin ?
Quoi qu'il en soit, au final, même si tu t'entoures des meilleures garanties possibles, il restera des incertitudes. Planter des arbres à vocation truffière, c'est faire un pari. Mais comme tu as l'air bien motivé ... je suis sur que tu vas de toute façon planter quelques arbres ... et attraper comme nous le virus de la truffe (fais gaffe parce qu'après on ne peut plus s'en passer :happy: ).

A+
phil
kinian
Membre
Messages : 10
Enregistré le : 22 mars 2009 19:54

Message par kinian »

Merci pour ces réponses. Je vais refaire le test du cigare en ne prenant que la fraction fine de la terre comme tu me le conseille filipe. Pour le test à l'HCL je l'ai fait sur cette même fraction donc je suis sur.
Pour les truffières spontanées je n'ai malheureusement pas de chien et je n'ai jamais pu confirmer les brulés que j'ai repérer. Je sais cependant que certains cave dans la zone mais pas si c'est de la mélano.
Je crois que le mieux et de me mettre à la recherche d'un passionné du coin qui puisse me donner un avis autorisé et pourquoi pas de faire analyser la terre. Dans tous les cas et à moins que j'ai un avis formel contre, je crois que j'ai déjà le virus et que je planterais cet automne en acceptant la possibilité d'un échec car comme tu le dis Phil même quand les conditions apparentes semblent réunies cela reste un pari.
Donc si une bonne âme du var veut bien prendre contact avec moi, je serais ravi d’échanger avec lui et de lui faire visiter le terrain.
Je vous tiens au courant.

Cdt,
Avatar du membre
melano
Site Admin
Messages : 17501
Enregistré le : 03 janv. 2007 22:50
Localisation : Périgord noir

Message par melano »

Bonjour et bienvenue chez les grossestruffes.

Rapidement, dans tout ce que tu décris, j'ai relevé des points positifs :
- test à l'acide positif
- nature de la roche mère

et du moins bon :
- présence d'argile
- sol assez profond et lourd
- roche mère très profonde
- et surtout entre les deux, des traces d'argiles...

La séparation entre les différents horizons est-elle progressive ou au contraire très nette?

Dans ton mètre de terre plus compacte, as-tu trouvé des traces d'activité biologique?

Fred
steph06
Membre
Messages : 614
Enregistré le : 26 juin 2007 14:04
Localisation : Alpes Maritimes

Message par steph06 »

Salut,

A priori ton coin resemble à ceux truffiers du haut var mais par contre dans ton descriptif il manque un point important : As tu la possibilité d'irriguer car sans eau à mon avis toute tentative de plantation dans ces coins là est vouée au départ à un echec programmé.
Bon courage
Steph
xavier
Membre
Messages : 117
Enregistré le : 06 janv. 2007 22:20
Localisation : Alpes de haute Provence

Message par xavier »

salut

je connais un peu le coin. La zone est globalement propice sauf les fonds de vallée où il y a des zones presque inondées en hiver.
Les coteaux et a fortiori les restanques, c'est ok si ce n'est qu'ils sont souvent bien boisés.
kinian
Membre
Messages : 10
Enregistré le : 22 mars 2009 19:54

Message par kinian »

Bonsoir,

La lecture de vos réponses renforce mes craintes sur la nature du sol. Pour te répondre mélano la séparation est bien progressive mais je n'ai repéré beaucoup de trous de vers en profondeur. Pour l'eau je compte faire un forage steph06. Je crois pouvoir avoir de meilleures infos sur les truffières naturelles du coin ce qui me donneras plus de visibilité avant de me lancer au hasard.

Cdt,
Répondre