Le programme de recherche CulturTruff.

L'endroit pour discuter des qualités du sol idéal... Faune, flore, drainage, pédologie sont ici à leur place.

Modérateurs : galistruffe, phil, uncinat55, jacques 37

galistruffe
Membre
Messages : 3143
Inscription : 07 janv. 2007 17:49

Re: Le programme de recherche CulturTruff.

Message par galistruffe » 06 nov. 2016 19:05

fred les sondes sont proposé a 400 euro il me semble , cela ne me parait pas tres cher .jerome
galistruffe
Membre
Messages : 3143
Inscription : 07 janv. 2007 17:49

Re: Le programme de recherche CulturTruff.

Message par galistruffe » 06 nov. 2016 19:24

pour l étude des myceliums dans le sol , c'est sur une de mes parcelles .je pense que vous ne lisez pas correctement ce qui est proposé .dans un autre post fred a expliqué que les mat1....c est comme gaucher et droitier et que pour ce reproduire il faut un de chaque .on peu donc voir a quelle période l an passé c est effectué la reproduction et on peu aussi en déduire que cela ne se produit qu une fois par an .bon en fait j ai plusieurs site et année en référence et meme si les périodes changent suivant les années ou les sites les deux mat ne se dévellopent en meme temps qu une seule fois par an .
je pense que claude murat l expliquera mieux que moi prochainement.
sinon pour ce qui s interroge sur la periode du travail du sol , deux commentaire .j ai toujours dit qu'il etait préferable de travailler avant le 15 mars , cette parcelle a été travaillé le 16 mars ( j ai juste 30 hectares a faire avec deux riniérie ).cette année a été une des plus précosse jamais observé avec un hiver extrémement doux .habituellement chez moi cette courbe des deux mat se situe plutot en fin avril .
jerome
Avatar de l’utilisateur
trufou
Membre
Messages : 3632
Inscription : 16 janv. 2007 22:39
Localisation : tarn et garonne

Re: Le programme de recherche CulturTruff.

Message par trufou » 06 nov. 2016 20:25

bonsoir,
j ai du mal avec cette courbe qui est difficile a lire ou comprendre :
si je comprend bien,
a partir de fevrier, mat 1 baisse et mat 2 augmente ( pourquoi cette inversion ?).
au travail du sol, tout est cassé et repart a quasi zero .
si pas de travail du sol, un simple croisement des deux mat, tres bref a lieu .
le developpement de mat1 ET 2 a besoin d un mois pour ce relancer
ensuite pendant une periode courte, les deux se developpent en même temps et les naissances se font .
attention, ce sont mes interpretations ....
est ce que cette analyse semble simple est la bonne ?
trufou
bion
Membre
Messages : 4292
Inscription : 10 févr. 2013 20:21
Localisation : Bouches du Rhône centre

Re: Le programme de recherche CulturTruff.

Message par bion » 06 nov. 2016 20:58

Bonsoir,


Mon interprétation:
trufou a écrit :a partir de fevrier, mat 1 baisse et mat 2 augmente ( pourquoi cette inversion ?).
Mat 1 est la "mère", c'est le mycélium issu des mycos de l'arbre, c'est aussi celui qui connecte la truffe à l'arbre, C'est celui de la gléba.
A partir de février, c'est la fin de saison, la quantité de truffe baisse, le mycélium suit.

Mat 2 est le "père", il se développe à partir de février (pour l'année 2016) pour préparer la fécondation.
En avril, mat 1 (la mère) fait de même.
trufou a écrit :si pas de travail du sol, un simple croisement des deux mat, tres bref a lieu .
Tu extrapoles l'évolution du tracé des courbes en considérant que leur direction n'aurait pas changé sans travail du sol...........
Sans mesures sur un témoin sans travail du sol, on ne peut le savoir. Au cours de l'année, les courbes changent plusieurs fois de direction sans travail du sol.
trufou a écrit :ensuite pendant une periode courte, les deux se developpent en même temps et les naissances se font .
Oui, plus exactement, c'est en avril qu'il y a le plus de mycélium "père" (et mère aussi); c'est le moment des naissances.

Attention à la façon de lire les courbes. Les mesures n'ont pas été faites tous les jours, mais d'après la courbe une fois par mois.
Les seules valeurs réelles mesurées sont les intersections entre la courbe et les droites verticales. Le tracé qui relie les points entre eux n'est qu'une façon de mieux se représenter les variations.
Des mesures hebdomadaires par exemple mettrait peut-être d'autres variations en évidence

Michel.
rabase
Membre
Messages : 1285
Inscription : 14 oct. 2007 18:25

Re: Le programme de recherche CulturTruff.

Message par rabase » 06 nov. 2016 21:07

C'est donc la fin de l'hypothése de vagues de naissances
bion
Membre
Messages : 4292
Inscription : 10 févr. 2013 20:21
Localisation : Bouches du Rhône centre

Re: Le programme de recherche CulturTruff.

Message par bion » 06 nov. 2016 21:24

Pas sur à 100%, Il y a de légers sursauts en juillet et septembre. Un pic d'intensité moyenne, à distance du jour auquel ont été fait les prélèvement pourrait passer inaperçu.

Michel
jjr24
Membre
Messages : 2264
Inscription : 21 juin 2012 08:56

Re: Le programme de recherche CulturTruff.

Message par jjr24 » 06 nov. 2016 23:05

Bonjour,

Je suis d'accord avec Bion pour l'interprétation graphique; le cas de maturation différente des truffes (ex. plusieurs ensemble) pourrait s'expliquer par des naissances décalées; tout le monde ne peut être prêt en même temps! A mon sens trop d'énergie serait nécessaire! Les conditions climatiques ne sont pas optimums qu'à un seul moment chez moi! (pas d'arrosage);
D'accord pour dire qu' une rencontre= 1 truffe;
JJR24
bion
Membre
Messages : 4292
Inscription : 10 févr. 2013 20:21
Localisation : Bouches du Rhône centre

Re: Le programme de recherche CulturTruff.

Message par bion » 07 nov. 2016 00:14

Attention aussi à ne pas généraliser des données qui dépendent des variations climatologiques d'une année à l'autre......Ou d'un lieu à l'autre.

Michel.
Laurent91
Membre
Messages : 252
Inscription : 28 juin 2013 17:38
Localisation : Corrèze

Re: Le programme de recherche CulturTruff.

Message par Laurent91 » 07 nov. 2016 07:30

Bonjour Galistruffe,
Peux-tu nous dire quel paramètre et unité il mesure pour tracer cette courbe ?
Merci
A+
Laurent
Avatar de l’utilisateur
melano
Site Admin
Messages : 16042
Inscription : 03 janv. 2007 22:50
Localisation : Périgord noir

Re: Le programme de recherche CulturTruff.

Message par melano » 07 nov. 2016 10:13

Dans toutes les courbes que j'ai vues jusqu'à maintenant, c'est des mg de mycélium de truffe par gramme de sol. En géneral, on est au voisinage de 1 dans les pics et en dessous ailleurs. 1 mg par gramme de sol, ca fait un gramme par kilo.

Pour la courbe, elle n'est pas bien faite donc attention aux interprétations. Il va falloir attendre la bonne pour étre sûr.

Pour moi, le 16 mars, quand jêrôme à travaillé son sol, le mycélium était au taquet (comme au premier mars s'il n'y avait qu'une mesure par mois). 8 jours après tout est cassé, on est à 0. Et 8 jours après ca nous fait début avril, les spores qui ont germé de partout avec les mycéliums des racines coupées qui sentant leur fin proche ont bourgeonné de partout ont permis à la quantité de mycélium de remonter au maximum.

Fred
Avatar de l’utilisateur
tuber01
Membre
Messages : 3613
Inscription : 18 sept. 2011 08:31
Localisation : Ain - Bugey

Re: Le programme de recherche CulturTruff.

Message par tuber01 » 07 nov. 2016 16:56

en ce qui concerne les sondes d'humidité :
"avec les 20% de réduction que pourrait bénéficier les trufficulteurs en 2016 auprès du fournisseur de l'INRA cela reviendrait à 224 euro HT pour les sondes (5m de câble par sonde) et 480 euro HT pour l’enregistreur (5 sondes possibles par enregistreur).
c'est un tensiomètre qui permet de fournir le résultat en pF ou en kPa (au choix), choisit ainsi pour ses performances et plages de mesure du pF.
attention quand même car il n'y a pas de grands reculs sur l'utilisation de ce matériel dans le temps."

en ce qui concerne la mesure de la quantité du mycelium dans le sol, on est sur tout autre chose à mon avis et abordable seulement (techniquement et financièrement) par une entreprise spécialisée comme alcina.

Seb
la vie est trop compliquée pour avancer avec une pleine assurance
galistruffe
Membre
Messages : 3143
Inscription : 07 janv. 2007 17:49

Re: Le programme de recherche CulturTruff.

Message par galistruffe » 07 nov. 2016 20:08

bon ok .....jerome
Avatar de l’utilisateur
melano
Site Admin
Messages : 16042
Inscription : 03 janv. 2007 22:50
Localisation : Périgord noir

Re: Le programme de recherche CulturTruff.

Message par melano » 07 nov. 2016 20:16

Cherche sponsor pour deux sondes et un enregistreur. Soit (2 X 224 + 480) X 1,2 = 1113,6 euros :lol:

Fred
Toupi
Membre
Messages : 1024
Inscription : 26 sept. 2012 17:35

Re: Le programme de recherche CulturTruff.

Message par Toupi » 07 nov. 2016 21:13

melano a écrit :Dans toutes les courbes que j'ai vues jusqu'à maintenant, c'est des mg de mycélium de truffe par gramme de sol. En géneral, on est au voisinage de 1 dans les pics et en dessous ailleurs. 1 mg par gramme de sol, ca fait un gramme par kilo.

Pour la courbe, elle n'est pas bien faite donc attention aux interprétations. Il va falloir attendre la bonne pour étre sûr.

Pour moi, le 16 mars, quand jêrôme à travaillé son sol, le mycélium était au taquet (comme au premier mars s'il n'y avait qu'une mesure par mois). 8 jours après tout est cassé, on est à 0. Et 8 jours après ca nous fait début avril, les spores qui ont germé de partout avec les mycéliums des racines coupées qui sentant leur fin proche ont bourgeonné de partout ont permis à la quantité de mycélium de remonter au maximum.

Fred

Et en plus ca synchronise les 2 MAT.
Patrick
Avatar de l’utilisateur
melano
Site Admin
Messages : 16042
Inscription : 03 janv. 2007 22:50
Localisation : Périgord noir

Re: Le programme de recherche CulturTruff.

Message par melano » 07 nov. 2016 21:43

Dans une truffe, il y autant de spores d'un mat que de l'autre par la force des choses. 50 % sont droitières et 50 % sont gauchères. Donc quand les spores naissent, il est normal que quand tu analyses les mat, tu trouves des deux qui arrivent de manière synchronisée.

La spore gauchère qui nait sur le territoire d'une mère gauchère ne peut pas devenir père. Sa seule chance, c'est de trouver un petit bout de racine et de devenir mère.

La spore droitière qui naît en territoire gauchère elle peut devenir père et faire la fécondation.

Et inversement :lol:

C'est un cas de sexualité dirigée par l'environnement.

Fred
Répondre