Le programme de recherche CulturTruff.

L'endroit pour discuter des qualités du sol idéal... Faune, flore, drainage, pédologie sont ici à leur place.

Modérateurs : galistruffe, phil, uncinat55, jacques 37

Avatar de l’utilisateur
trufou
Membre
Messages : 3632
Inscription : 16 janv. 2007 22:39
Localisation : tarn et garonne

Re: Le programme de recherche CulturTruff.

Message par trufou » 08 nov. 2016 08:01

bonjour,

apres avoir appris que les truffes ont un sexe, j apprends maintenant qu elles ont des mains .....!!!

il ne leur manque plus que la langue pour tout nous expliquer :lol: :lol: :lol:

trufou
hanc07
Membre
Messages : 771
Inscription : 15 déc. 2012 08:26
Localisation : Ardèche

Re: Le programme de recherche CulturTruff.

Message par hanc07 » 08 nov. 2016 08:24

Bonjour,
Fred je vois que ta profession te permets de mieux nous faire comprendre les spécificités de nos truffes.
Merci mais tu as encore du boulot car heureusement elle garde encore pas mal de secret.
Quand on vois le graphique avec la localisation des truffes sous un arbres et le nombre de père différents, il reste au scientifique pas mal d'études à faire.

Que pour le travail du sol, il faudrait des arbres producteurs.
Laisser des témoins sans travail, puis faire des ilots avec travail à différents dates. Enfin analyse ADN régulière pour faire des comparaison de quantité produite.
J'ai appris de la dernière présentation de C MURAT que les expérimentations devaient se faire en ilots et non en rangées d'arbres et venant de même pépiniéristes bien sur.
Le trufficulteur devant rien changer du reste de sa conduite culturale.
On a pas fini d'en parler sur le FORUM.
Didier
Avatar de l’utilisateur
melano
Site Admin
Messages : 16042
Inscription : 03 janv. 2007 22:50
Localisation : Périgord noir

Re: Le programme de recherche CulturTruff.

Message par melano » 08 nov. 2016 08:52

Oui, blocs répétés aléatoirement aussi nombreux que possible et témoin. Tout ça avec le moins d'autres paramètres qui varient (dans l'idéal aucun).

Fred
arcadius
Membre
Messages : 319
Inscription : 17 mars 2016 23:46

Re: Le programme de recherche CulturTruff.

Message par arcadius » 08 nov. 2016 11:14

bonjour trufou

il faut vraiment que les chercheurs se mettent a l eau pour la fin de l annee.

fabrice
Lemarnais
Membre
Messages : 193
Inscription : 05 sept. 2014 08:52
Localisation : Marne

Re: Le programme de recherche CulturTruff.

Message par Lemarnais » 30 déc. 2017 20:15

Bonjour,

Je viens de lire le trufficulteur.
Des travaux de CulturTruf sont présentés sur un graphique, en ordonnée Concentration en mycélium mg / g de sol, en abscisse date de prélèvement. Un échantillonnage est fait tous les mois à la même date, sur 3 arbres irrigués avant dépassement pF 4 (2x en mai puis tous les 7jrs entre juin et août). En région PACA sur mélano.

a. Septembre à novembre la C augmente. Pic de Concentration
b. Novembre à décembre chute de la C.
c. Décembre à janvier-février la C augmente. Pic de Concentration
d. Janvier à mars chute de la C.
e. Travail du sol courant mars.
f. C quasiment nulle du Travail du sol jusqu'à mai
g. C augmente durant le mois de mai jusqu'à juin. Pic de Concentration
h. Juin à septembre C quasi nulle

Certains lecteurs sont restés sur leur faim, quelles sont vos interprétations ?

Proposition:
a. Sève élaborée riche descandante. Températures favorables au développement. Eau disponible
b. Diminution/absence d'apport en sève élaborée. Température froides. Eau (trop) grande quantité
c. Pourquoi la concentration augmente "durant janvier où il faisait très froid" ?
d. Conditions défavorables, faible activité biologique
e. Travail du sol -> Augmentation température du sol, capacité hydrique, oxygénation
f. Pourquoi attendre jusque courant mai pour l'augmentation de la C ?
g. Sève élaborée. Températures favorables au développement. Eau disponible
h. Concentration éléments dans l'ascocarpe
JJR
Membre
Messages : 614
Inscription : 07 mai 2017 20:56

Re: Le programme de recherche CulturTruff.

Message par JJR » 30 déc. 2017 22:20

Bonsoir,

Pour moi, la réponse est là:
https://hal.inria.fr/file/index/docid/8 ... 881985.pdf
Bonnes fêtes! :P JJR24
bion
Membre
Messages : 4292
Inscription : 10 févr. 2013 20:21
Localisation : Bouches du Rhône centre

Re: Le programme de recherche CulturTruff.

Message par bion » 31 déc. 2017 00:14

Pour le "d", je suppose que c'est "février-mars", et non "janvier à mars"?

Michel.
Lemarnais
Membre
Messages : 193
Inscription : 05 sept. 2014 08:52
Localisation : Marne

Re: Le programme de recherche CulturTruff.

Message par Lemarnais » 31 déc. 2017 01:05

Oui, sur le graphique le pic est en janvier pour 2arbres, février pour le 3ème. Pour le reste les pics sont au même moment pour les 3arbres.
Je ne mets pas le graph pour des raisons de droits.

Ce qui me pose question c'est le pic au mois de janvier après une chute en novembre-décembre. Et le temps de réaction au printemps.
Avatar de l’utilisateur
Trufalou
Membre
Messages : 1066
Inscription : 12 août 2016 10:53
Localisation : Ardèche/Drôme

Re: Le programme de recherche CulturTruff.

Message par Trufalou » 31 déc. 2017 09:35

Ce qui me pose question c'est le pic au mois de janvier après une chute en novembre-décembre. Et le temps de réaction au printemps.
Dès que les jours s'allongent il y a mouvement de sève les bourgeons gonflent moins visible sur les chênes que les fruitiers mais ne se développe pas alors qu'au niveau racine il y a déjà allongement , et quand mars avril arrive il va y avoir implosion de la végétation aérienne en priorité par rapport au racinaire
Jcrtruffe
Membre
Messages : 1452
Inscription : 07 déc. 2015 13:01
Localisation : lot et Garonne est quercyblanc

Re: Le programme de recherche CulturTruff.

Message par Jcrtruffe » 31 déc. 2017 16:51

Bonjour à tous

Effectivement comment expliquer le pic de concentration en janvier ?

Il n'y a pas de photosynthèse à ce moment là , la température du sol est très fraîche ( meme dans le sud est) et cela ne correspond pas à un début de cycle puisqu'il y a une chute en février/mars.

Par contre ces résultats confirment la possibilité de travailler. Le sol jusqu'à fin avril .

Jcr
Si tes résultats ne sont pas à la hauteur de tes espérances dis toi que le grand chêne aussi, un jour a été un gland.
Avatar de l’utilisateur
melano
Site Admin
Messages : 16042
Inscription : 03 janv. 2007 22:50
Localisation : Périgord noir

Re: Le programme de recherche CulturTruff.

Message par melano » 31 déc. 2017 17:15

Je n'ai pas les courbes sous les yeux mais il me semble les avoir vues par ailleurs, cette année là, le mycélium a démarré très très tôt. Au 15 mars, lors du travail du sol ça a tout cassé alors qu'il était au top.

Comme les conditions étaient bonnes, en quelques semaines tout a été réparé mais à mes yeux cette année là, il fallait travailler en février avant le pic de présence du mycélium dans le sol qui au printemps est lié à l'extension du mycélium maternel dans le sol additionné de la celui issu de la germination massive des spores.

Les deux mat sont présents au printemps mais pas l'automne. Les spores connaissent les saisons ?

Il y a aussi la solution de ne pas travailler le sol comme ça on casse rien. :mrgreen:

Fred
Jcrtruffe
Membre
Messages : 1452
Inscription : 07 déc. 2015 13:01
Localisation : lot et Garonne est quercyblanc

Re: Le programme de recherche CulturTruff.

Message par Jcrtruffe » 01 janv. 2018 13:20

melano a écrit :Je n'ai pas les courbes sous les yeux mais il me semble les avoir vues par ailleurs, cette année là, le mycélium a démarré très très tôt. Au 15 mars, lors du travail du sol ça a tout cassé alors qu'il était au top.

Comme les conditions étaient bonnes, en quelques semaines tout a été réparé mais à mes yeux cette année là, il fallait travailler en février avant le pic de présence du mycélium dans le sol qui au printemps est lié à l'extension du mycélium maternel dans le sol additionné de la celui issu de la germination massive des spores.

Les deux mat sont présents au printemps mais pas l'automne. Les spores connaissent les saisons ?

Il y a aussi la solution de ne pas travailler le sol comme ça on casse rien. :mrgreen:

Fred

Ok pour le printemps , ca se comprend mais pour janvier ????

Jcr
Si tes résultats ne sont pas à la hauteur de tes espérances dis toi que le grand chêne aussi, un jour a été un gland.
Avatar de l’utilisateur
melano
Site Admin
Messages : 16042
Inscription : 03 janv. 2007 22:50
Localisation : Périgord noir

Re: Le programme de recherche CulturTruff.

Message par melano » 01 janv. 2018 13:24

Le mycélium de champignon n'a pas de calendrier dans la tête. Quand les conditions sont bonnes, il se développe. Même en plein mois de janvier.

Fred
jean-jacques
Membre
Messages : 1313
Inscription : 29 août 2007 08:03
Localisation : ouest 04

Re: Le programme de recherche CulturTruff.

Message par jean-jacques » 01 janv. 2018 15:13

Lemarnais a écrit :Oui, sur le graphique le pic est en janvier pour 2arbres, février pour le 3ème. Pour le reste les pics sont au même moment pour les 3arbres.
Je ne mets pas le graph pour des raisons de droits.

Ce qui me pose question c'est le pic au mois de janvier après une chute en novembre-décembre. Et le temps de réaction au printemps.
Bonjour
Si j'ai bien compris l'étude a été faite sur 3 arbres ?
Merci de me confirmer
Ensuite si c'est le cas, d'autres paramètres ont dus être pris en compte ?
Salutations
Lemarnais
Membre
Messages : 193
Inscription : 05 sept. 2014 08:52
Localisation : Marne

Re: Le programme de recherche CulturTruff.

Message par Lemarnais » 01 janv. 2018 15:55

Bonjour,
Oui sur 3 arbres irrigués. On a les pF de mai à août de ces arbres mais surtout pour montrer les interventions d'irrigation, pour baisser le pF de 4 à 2. Difficile d'aller plus loin dans les interprétations par manque d'infos mais c'est normal pour des premiers résultats triés & vulgarisés sur 4 pages.

- L'élongation des racines provoquée par l'allongement des jours peut expliquer la reprise d'activité du mycélium janvier-février (plus que la température car dixit l'article "mois de janvier très froid").
- Dans l'article de JJR en conclusion et qui pourrait expliquer le temps de réaction au mois de mai : "tout se passe comme si les feuilles avaient tendance à acquérir leurs dimensions avant de fabriquer de la matière sèche" Donc allocation des ressources mars-avril-mai à la partie foliaire puis production à plein peau de sève élaborée. => Croissance mycélium. Ça correspondrait au moment où il y aurait reproduction sexuée de la truffe.

Début mai en PACA c'est la fin de la première pousse ?
-> pourquoi pas: vagues de naissance de truffes à chaque fin de pousse ? Ce qui explique les vagues de truffes dont vous parlez distantes de 3 semaines (le temps de fabrication d'une pousse?)

[Oui, il y a les autres paramètres qui rentrent en compte directement ou indirectement mais il faut essayer de faire abstraction des paramètres "secondaires"]
Répondre