Le programme de recherche CulturTruff.

L'endroit pour discuter des qualités du sol idéal... Faune, flore, drainage, pédologie sont ici à leur place.

Modérateurs : galistruffe, phil, uncinat55, jacques 37

jean-jacques
Membre
Messages : 1313
Inscription : 29 août 2007 08:03
Localisation : ouest 04

Re: Le programme de recherche CulturTruff.

Message par jean-jacques » 01 janv. 2018 17:15

Lemarnais a écrit :Bonjour,
Oui sur 3 arbres irrigués. On a les pF de mai à août de ces arbres mais surtout pour montrer les interventions d'irrigation, pour baisser le pF de 4 à 2. Difficile d'aller plus loin dans les interprétations par manque d'infos mais c'est normal pour des premiers résultats triés & vulgarisés sur 4 pages.

- L'élongation des racines provoquée par l'allongement des jours peut expliquer la reprise d'activité du mycélium janvier-février (plus que la température car dixit l'article "mois de janvier très froid").
- Dans l'article de JJR en conclusion et qui pourrait expliquer le temps de réaction au mois de mai : "tout se passe comme si les feuilles avaient tendance à acquérir leurs dimensions avant de fabriquer de la matière sèche" Donc allocation des ressources mars-avril-mai à la partie foliaire puis production à plein peau de sève élaborée. => Croissance mycélium. Ça correspondrait au moment où il y aurait reproduction sexuée de la truffe.

Début mai en PACA c'est la fin de la première pousse ?
-> pourquoi pas: vagues de naissance de truffes à chaque fin de pousse ? Ce qui explique les vagues de truffes dont vous parlez distantes de 3 semaines (le temps de fabrication d'une pousse?)

[Oui, il y a les autres paramètres qui rentrent en compte directement ou indirectement mais il faut essayer de faire abstraction des paramètres "secondaires"]
Bonsoir
merci des infos, pour moi il manque beaucoup de paramètres
l'exposition (versant sud, versant ?
la pluviométrie ?
quel sol ?
les températures extérieures ?
le terroir (région sud, nord, ouest, est..) ?
l'étude menée sur 3 arbres ! j'aurais pensé sur 300 arbres, disposés dans plusieurs régions
sincères salutations
Lemarnais
Membre
Messages : 193
Inscription : 05 sept. 2014 08:52
Localisation : Marne

Re: Le programme de recherche CulturTruff.

Message par Lemarnais » 01 janv. 2018 17:32

Il y a une petite partie de ces infos dans le trufficulteur mais je ne vais pas tout retranscrire ce n'est pas le but.

C'est un article écrit dans un magasine tout public, sur 4 pages.. Le travail de CulturTruf se fait sur plusieurs régions, plusieurs réplicats, etc il faut attendre la publication pour aller dans ces détails. Et même dans une publication, impossible de tout traiter. C'est ce qui est le plus dur, prioriser les paramètres à traiter par rapport à ce que l'on veut étudier.
jean-jacques
Membre
Messages : 1313
Inscription : 29 août 2007 08:03
Localisation : ouest 04

Re: Le programme de recherche CulturTruff.

Message par jean-jacques » 01 janv. 2018 19:33

Lemarnais a écrit :Il y a une petite partie de ces infos dans le trufficulteur mais je ne vais pas tout retranscrire ce n'est pas le but.

C'est un article écrit dans un magasine tout public, sur 4 pages.. Le travail de CulturTruf se fait sur plusieurs régions, plusieurs réplicats, etc il faut attendre la publication pour aller dans ces détails. Et même dans une publication, impossible de tout traiter. C'est ce qui est le plus dur, prioriser les paramètres à traiter par rapport à ce que l'on veut étudier.
Bonsoir
et bien, en lisant les dernières lignes de votre réponse, je ne sais plus quoi penser !!!!
salutations
Lemarnais
Membre
Messages : 193
Inscription : 05 sept. 2014 08:52
Localisation : Marne

Re: Le programme de recherche CulturTruff.

Message par Lemarnais » 01 janv. 2018 21:18

Jean-Jacques pour faire suite à notre discussion en message privé, je ne suis pas un scientifique.
Ce que je sais c'est que la mesure du pF englobe d'une certaine façon la pluviométrie (naturelle ou non), le type de sol, le terroir, l'exposition Nord/Sud puisque tout cela joue sur l'humidité du sol. Et c'est ce qui est étudié en particulier dans leur projet. J'espère que l'on s'est mieux compris.
JJR
Membre
Messages : 614
Inscription : 07 mai 2017 20:56

Re: Le programme de recherche CulturTruff.

Message par JJR » 02 janv. 2018 09:07

Bonjour et bonne année :P :P ,

Désolé! en me relisant, je me rends compte que le lien cité au-dessus, et la réponse ci-dessous est largement insuffisante!!!
D'après Thierry Améglio:
"...les arbres ont développé des stratégies de survie (contre le froid). La première consiste à entrer graduellement dans la dormance, encouragée par les températures de plus en plus fraîches (entre 8 et 12 °C), voire froides..."

"... Ils préparent l’arrivée des beaux jours - Dès le mois de janvier et jusque fin février, parfois même jusqu’en mars, la croissance des arbres, au niveau de leurs bourgeons, est relancée. Mais elle est alors si lente qu’elle reste invisible. Et paradoxalement, c’est le froid qui lève cette phase de dormance. En effet, pour sortir de sa léthargie, l’arbre doit avoir cumulé les heures froides (températures inférieures à 7 °C) durant trois à quatre semaines. Dès que son quota est atteint, souvent fin décembre, il entre alors dans une phase de croissance, limitée par les conditions environnementales : c’est “l’écodormance”. Cette dernière se prolonge tant que l’arbre n’a pas cumulé, cette fois, suffisamment d’heures chaudes, supérieures à 7 °C. Elle se joue essentiellement au niveau cellulaire, la sève ne circulant pas encore dans l’arbre. Dans les tissus du bourgeon, la multiplication des cellules indifférenciées a repris. Elles se divisent, grandissent, se différencient et assurent imperceptiblement la croissance du bourgeon..."

"...La sève est normalement, la plupart du temps, sous tension..." (printemps/été/automne); La sève brute pendant la dormance de l'arbre (hiver) est plutôt en pression (Christian GROSCLAUDE);
Le mycélium pendant cette phase accumule t-il des réserves lui aussi?
(Qui semblait actif cette année en novembre par ex; ou est-ce d'autres champis? Ceux qui fructifient en hiver?)

Pour les apports, je pense que le froid, en lien avec les enzymes/bactéries, mycéliums d'autres champis (saprophytes?), et autres micro-organismes favorise la percée des asques;
La germination elle, serait propice dès la T° supérieure à 18 :?:
La T°ayant remontée, ce mycélium du sol ( me semble t-il opportuniste), serait plutôt en relation avec la sève élaborée (osmose et sucres assimilables plus facile!); il va "aller voir" les apports faits (asques dégradées? Spores prêtes à germer?); on en revient à la T°!?

Ce laps de temps de 2 mois me fait penser que le mycélium né (si c'est le cas), est certainement plus résistant aux agressions et aux aléas climatique; (un peu comme les racines d'un arbre planté à la Ste Catherine!), que les apports qui sont faits plus tard?
JJR24
Renlo
Membre
Messages : 540
Inscription : 25 nov. 2009 08:31

Re: Le programme de recherche CulturTruff.

Message par Renlo » 02 janv. 2018 09:23

Petit reportage de l'Inra, en relation avec Culturtruf :

http://www.inra.fr/portail/Grand-public ... -de-truffe

Renlo
Renlo
Membre
Messages : 540
Inscription : 25 nov. 2009 08:31

Re: Le programme de recherche CulturTruff.

Message par Renlo » 02 janv. 2018 09:30

"Le mycélium de champignon n'a pas de calendrier dans la tête. Quand les conditions sont bonnes, il se développe. Même en plein mois de janvier."

il existe un travail de thèse ancien qui mettait en lumière que différentes souches mycéliennes en culture soumises aux mêmes conditions d'ambiance de labo (lumière, température et hygrométrie), avaient des périodes de croissance séparées et parfois très décalées laissant penser à un rythme interne, sorte d'horloge biologique, présidant à la croissance mycélienne. Comme beaucoup de travaux préhistoriques, c'est-à-dire antérieurs à l'avènement de la biologie moléculaire, celui-ci a été oublié et surtout ignoré par nos modernes chercheurs.

renlo
Avatar de l’utilisateur
melano
Site Admin
Messages : 16042
Inscription : 03 janv. 2007 22:50
Localisation : Périgord noir

Re: Le programme de recherche CulturTruff.

Message par melano » 02 janv. 2018 09:52

Merci Renlo pour ces informations. Sur le site de l'INRA ils précisent :
Les résultats sont communiqués à la profession via les conseillers régionaux en trufficulture au fur et à mesure de leurs acquisitions, pour qu’ils puissent les restituer rapidement aux trufficulteurs.
On devrait donc avoir des infos fines lors de comptes rendus.

Fred
Jcrtruffe
Membre
Messages : 1452
Inscription : 07 déc. 2015 13:01
Localisation : lot et Garonne est quercyblanc

Re: Le programme de recherche CulturTruff.

Message par Jcrtruffe » 02 janv. 2018 14:31

Merci Renlo

La publication date du 20 décembre 2017, on devrait bientôt avoir les informations dans nos assos.

Jcr
Si tes résultats ne sont pas à la hauteur de tes espérances dis toi que le grand chêne aussi, un jour a été un gland.
bion
Membre
Messages : 4292
Inscription : 10 févr. 2013 20:21
Localisation : Bouches du Rhône centre

Re: Le programme de recherche CulturTruff.

Message par bion » 30 oct. 2018 09:00

Bonjour,

Conférence sur la gestion de l’eau dans les truffières par le Dr Claude MURAT, lors de l’Assemblée Générale ordinaire de la Fédération Régionale des Trufficulteurs PACA, qui se tiendra le :

Vendredi 16 novembre 2018 à 9h45
Salle du Foyer Romano – Place de la Mairie
83 630 AUPS

Michel.
Leromain84
Membre
Messages : 6555
Inscription : 05 nov. 2007 21:08
Localisation : VAISON LA ROMAINE

Re: Le programme de recherche CulturTruff.

Message par Leromain84 » 03 nov. 2018 19:01

Merci Michel
Pour l'info
Jm
VAUCLUSE PIEDS DU VENTOUX NORD
"quoique l'on dise ou que l'on fasse le cul du rabassier sentira toujours le thym"
Répondre