Peut-on établir un parallèle entre truffières naturelles et

L'endroit pour discuter des qualités du sol idéal... Faune, flore, drainage, pédologie sont ici à leur place.

Modérateurs : galistruffe, phil, uncinat55, jacques 37

Avatar de l’utilisateur
tuber01
Membre
Messages : 3731
Inscription : 18 sept. 2011 08:31
Localisation : Ain - Bugey

Re: Peut-on établir un parallèle entre truffières naturelles

Message par tuber01 » 21 févr. 2018 13:42

oui César :)
1/03 : 11mm
02/03 : 16mm
5/03 : 10mm
06/03 : 26mm
07/03 : 34mm

Trufalou, je ne sais pas pour Ambérieu, mais première semaine de juin j'ai eu 80mm qui sont arrivés sur une période relativement sèche justement (pour moi) , et je pense que c'est une des clés.
On voit qu'à qq 10aine de km près , les conditions ne sont déjà plus les mêmes...

Seb
la vie est trop compliquée pour avancer avec une pleine assurance
Renlo
Membre
Messages : 554
Inscription : 25 nov. 2009 08:31

Re: Peut-on établir un parallèle entre truffières naturelles

Message par Renlo » 21 févr. 2018 14:29

Ben moi, je crois plutôt que biomasse mycélienne et fructification sont fortement corrélées...
Je dis ça, je dis rien, comme dirait l'autre :roll: et je n'en dirai pas davantage, de peur de me ramasser une volée de bois vert...
Renlo
Avatar de l’utilisateur
tuber01
Membre
Messages : 3731
Inscription : 18 sept. 2011 08:31
Localisation : Ain - Bugey

Re: Peut-on établir un parallèle entre truffières naturelles

Message par tuber01 » 21 févr. 2018 17:27

il n'y a plus de bois vert en ce moment, tu ne crains rien, vas y ;)

Seb
la vie est trop compliquée pour avancer avec une pleine assurance
clovis
Membre
Messages : 750
Inscription : 23 oct. 2016 07:54
Localisation : gard

Re: Peut-on établir un parallèle entre truffières naturelles

Message par clovis » 21 févr. 2018 18:46

il ne peut en être autrement, ou alors c'est la fin des haricots :shock:
l'homme jeune va beaucoup plus vite que l'homme agé, mais l'homme agé connait le chemin !
Avatar de l’utilisateur
Trufalou
Membre
Messages : 1148
Inscription : 12 août 2016 10:53
Localisation : Ardèche/Drôme

Re: Peut-on établir un parallèle entre truffières naturelles

Message par Trufalou » 21 févr. 2018 19:13

Il nous reste juste à nous mettre d'accord avec steph sur le sec et humide :D



Tuber tu essayes pas de nous mener en pédalo parce que je ne sais plus ci c'est début mars ou début juin qu'il a beaucoup plu :roll: :roll:
Message par tuber01 » 21 Fév 2018 13:42
oui César :)
1/03 : 11mm
02/03 : 16mm
5/03 : 10mm
06/03 : 26mm
07/03 : 34mm
Trufalou, je ne sais pas pour Ambérieu, mais première semaine de juin j'ai eu 80mm qui sont arrivés sur une période relativement sèche justement (pour moi )
Avatar de l’utilisateur
OLIVE81
Membre
Messages : 3390
Inscription : 02 oct. 2013 19:10
Localisation : Sud du Tarn - 81

Re: Peut-on établir un parallèle entre truffières naturelles

Message par OLIVE81 » 21 févr. 2018 19:28

Renlo a écrit :Ben moi, je crois plutôt que biomasse mycélienne et fructification sont fortement corrélées...
Je dis ça, je dis rien, comme dirait l'autre :roll: et je n'en dirai pas davantage, de peur de me ramasser une volée de bois vert...
Renlo

Bonjour

Y a pas de volée de bois vert à ramasser Renlo. Par contre nous dire pourquoi vous pensez ça pourrait aider à faire avancer la réflexion. Si je comprends bien ce qui se dit dans les différentes études, notamment espagnoles, les observations faites tendent à montrer que la densité de mycorhizes est plus faible là où se trouvent les truffes.... mais les mycorhizes et le mycelium libre dans le sol sont deux choses différentes.... le problème c'est que la masse de mycelium dans le sol ... on en parle pas souvent car pas grand monde ici a pu observer du mycelium mélano à l'état libre dans le sol....

Précisez votre pensée s'il vous plait.

Olive
Point n'est besoin d'espérer pour entreprendre ni de réussir pour persévérer.
Avatar de l’utilisateur
tuber01
Membre
Messages : 3731
Inscription : 18 sept. 2011 08:31
Localisation : Ain - Bugey

Re: Peut-on établir un parallèle entre truffières naturelles

Message par tuber01 » 22 févr. 2018 13:21

cesar a écrit :
Renlo a écrit :Ben moi, je crois plutôt que biomasse mycélienne et fructification sont fortement corrélées...
Je dis ça, je dis rien, comme dirait l'autre :roll: et je n'en dirai pas davantage, de peur de me ramasser une volée de bois vert...
Renlo
Personnellement j'adhère
j'adhère aussi.
c'est là où je voulais en venir.
aller, je me lance pour recevoir la volée de bois vert, n'hésitez pas :
- des périodes sèches au printemps (et à d'autres moments?) peuvent favoriser le développement de la biomasse mycélienne
- le déclenchement des naissances intervient lorsque température et humidité bougent par rapport à ca
- la survie et le développement des truffes se fait ensuite en maintenant une relative humidité (bien que je pense que les premières semaines en juillet la truffette peut survivre au sec)

c'est un peu la même idée que pour tous les champignons finalement (ex les poussées de cèpes après période sèche...)

Seb
la vie est trop compliquée pour avancer avec une pleine assurance
Jcrtruffe
Membre
Messages : 1462
Inscription : 07 déc. 2015 13:01
Localisation : lot et Garonne est quercyblanc

Re: Peut-on établir un parallèle entre truffières naturelles

Message par Jcrtruffe » 22 févr. 2018 13:46

Renlo a écrit :Ben moi, je crois plutôt que biomasse mycélienne et fructification sont fortement corrélées...
Je dis ça, je dis rien, comme dirait l'autre :roll: et je n'en dirai pas davantage, de peur de me ramasser une volée de bois vert...
Renlo
En tout cas c'est comme cela que ca se passe pour les champignons des forêts.
Plus le potentiel mycelien est fort plus les pousses sont abondantes.
Et pour que le potentiel mycelien soit fort il faut du sec pendant une période assez longue comme un été par exemple. Exemple de la canicule 2003 qui a produit une saison exceptionnelle en automne 2004 .

Jcr
Si tes résultats ne sont pas à la hauteur de tes espérances dis toi que le grand chêne aussi, un jour a été un gland.
Avatar de l’utilisateur
OLIVE81
Membre
Messages : 3390
Inscription : 02 oct. 2013 19:10
Localisation : Sud du Tarn - 81

Re: Peut-on établir un parallèle entre truffières naturelles

Message par OLIVE81 » 22 févr. 2018 22:14

Jc suite à la canicule de 2003 de nombreuses truffieres naturelles ont tout bonnement disparu chez nous.

L'excès de tout nuit... C'est valable aussi pour la truffe. Si la culture de ce champignon est aussi difficile, c'est à mon sens parce que c'est avant tout une histoire d'équilibre, notamment entre le sec et l'humidité. Mais ce n'est qu'une facette du problème.

Olive
Point n'est besoin d'espérer pour entreprendre ni de réussir pour persévérer.
Répondre