Plantation sur défriche : limiter les risques de contaminati

L'endroit pour discuter des qualités du sol idéal... Faune, flore, drainage, pédologie sont ici à leur place.

Modérateurs : galistruffe, phil, uncinat55, jacques 37

Répondre
Avatar du membre
melano
Site Admin
Messages : 17356
Enregistré le : 03 janv. 2007 22:50
Localisation : Périgord noir

Message par melano »

Va voir sur tuber key il y en a.

Fred
kaizeurangie
Membre
Messages : 123
Enregistré le : 17 nov. 2007 23:01
Localisation : brive (19)

Message par kaizeurangie »

sur quoi?
Avatar du membre
melano
Site Admin
Messages : 17356
Enregistré le : 03 janv. 2007 22:50
Localisation : Périgord noir

Message par melano »

Image

Image

;)

Fred
mélano07
Membre
Messages : 208
Enregistré le : 30 janv. 2008 18:11
Localisation : Sud Ardèche

Message par mélano07 »

Bonjour. En plus d'essayer de planter sur un terrain propre, je voudrais le faire sur une défriche.
Il se trouve que sur cette derniére sont présents de vieux cades et 3 chênes. Le sol est recouvert par des touffes de foetuque(ce sol n'a pas été travaillé de puis trés longtemps).
Je compte couper les cades pour éclaircir sans déssoucher et peut-être laisser les plus petits(car cesar m'a dit que le cade était un bon refuge pour les truffes).
Les 3 chênes vont y passer c'est sûr.

Donc maintenant vient le temps des questions:
-est-ce que le cade(sorte de génévrier) peut abriter des compétiteurs ?
-est-ce que la foetuque en place peut décontaminer au même titre que le blé ?
-faudra-t-il lors de la plantation arracher la foetuque pour qu'elle n'empêche pas le développement des futurs chênes ?

Merci a+
Benoit
Membre
Messages : 1708
Enregistré le : 01 mars 2008 13:15
Localisation : Dordogne sud

Message par Benoit »

>>est-ce que le cade(sorte de génévrier) peut abriter des compétiteurs ?>>
Je pense que c'est possible !
mais dans un milieu assez ouvert à la lumière ;la probabilité de bénéfices me parait supérieur au risque de compététeurs !c'est un choix difficile à mon avis
<<-est-ce que la foetuque en place peut décontaminer au même titre que le blé ?>>
je ne serait pas étonné qu'elle soit meilleure que le blé ! je parle d' une densité faible en foetuque
<<faudra-t-il lors de la plantation arracher la foetuque pour qu'elle n'empêche pas le développement des futurs chênes ?>>laissez la foetuque sauf dans un carré de 50cm x 50cm ou 1m x 1m là où prend place le plant mico
Mister T
Membre
Messages : 1055
Enregistré le : 26 avr. 2011 19:11
Localisation : Vaucluse (APT)

Message par Mister T »

Je suis étonné que personne n'évoque le "roundup". Je sais très bien qu'ici il y a deux écoles. Certains sont complètement contre son utilisation mais d'autres ont eu des mélano après utilisation. J'envisage de déboiser un endroit sur lequel il y a des chènes vert et une jungle de genet, cades. Le sol est calcaire le ph est bon coté sol pas de souci. Mais la méthode culturale pour utiliser ce bout de terrain et y mettre des plants me manque....J'ai beau relire les post je ne sais pas comment m'y prendre. A mon idée je voulais couper les arbres à ras ou à 1 mètre et y revenir pour tuer l'arbre à l'usure. Ensuite débrousaillage Je laisse quelques cades et genets. Et enfin j'applique du roundup avec parcimoni. Si j'ai dit une énormité n'hésitez pas à me remettre dans le vrai je suis là pour ça.
Avatar du membre
uncinat55
Membre
Messages : 1740
Enregistré le : 07 avr. 2009 17:59
Localisation : SUD MEUSE

Message par uncinat55 »

Mister T a écrit :Je suis étonné que personne n'évoque le "roundup". Je sais très bien qu'ici il y a deux écoles. Certains sont complètement contre son utilisation mais d'autres ont eu des mélano après utilisation. J'envisage de déboiser un endroit sur lequel il y a des chènes vert et une jungle de genet, cades. Le sol est calcaire le ph est bon coté sol pas de souci. Mais la méthode culturale pour utiliser ce bout de terrain et y mettre des plants me manque....J'ai beau relire les post je ne sais pas comment m'y prendre. A mon idée je voulais couper les arbres à ras ou à 1 mètre et y revenir pour tuer l'arbre à l'usure. Ensuite débrousaillage Je laisse quelques cades et genets. Et enfin j'applique du roundup avec parcimoni. Si j'ai dit une énormité n'hésitez pas à me remettre dans le vrai je suis là pour ça.
Image
Avatar du membre
david19
Membre
Messages : 845
Enregistré le : 30 nov. 2008 18:06
Localisation : Correze

Message par david19 »

Bonjour ,

Pour défricher , le mieux c'est le bulldozer , un bon coup de ripper , un labour et 2 ou 3 ans de culture , céréale ou luzerne ou même prairie , ensuite on peux planter , après comme dit César , bien réfléchir son investissement .

David
Leromain84
Membre
Messages : 6758
Enregistré le : 05 nov. 2007 21:08
Localisation : VAISON LA ROMAINE

Message par Leromain84 »

Mister T
si vraiment tu veux planter dans ton bois
tu loues une mini pelle et tu arraches les souches et tu remues à côté ensuite brûler et faire passer plusieurs fois un ripper et griffon puis le conseils de david 19.
jm
VAUCLUSE PIEDS DU VENTOUX NORD
"quoique l'on dise ou que l'on fasse le cul du rabassier sentira toujours le thym"
Mister T
Membre
Messages : 1055
Enregistré le : 26 avr. 2011 19:11
Localisation : Vaucluse (APT)

Message par Mister T »

Merci David19, merci JM,

Donc jm, tu me déconseilles de mettre propre le terrain (coupe du bois et débrousaillage) puis filer un coup de round up et planté l'année d'après ?


Ce bout de terrain là est vraiment plein de pierre, je crois pas pouvoir semer quoi que ce soit entre toutes ces pierres mais je peux me tromper. De plus il est sur un bancaou, donc difficile, voire impossible d'accès pour les gros engins. De toute façon il faut que je chiffre ça. Ca fait longtemp que j'y pense, je dois faire quelquechose sur ce terrain.
J'hésite encore avec la technique que david19 et JM me suggère et couper les vieux chênes, débrousailler pour faire rentrer le soleil copieusement et ensemencer les arbustes d'environ un mètre et qui serait bien espacé comme dans une plantation.
Modifié en dernier par Mister T le 19 août 2011 09:59, modifié 1 fois.
Avatar du membre
truffalou
Membre
Messages : 3642
Enregistré le : 17 janv. 2007 18:50
Localisation : Ardèche/Drôme

Message par truffalou »

et JM me suggère et couper les vieux chênes, débroussailler pour faire rentrer le soleil copieusement et ensemencer les arbustes d'environ un mètre et qui serait bien espacé comme dans une plantation
Moi je prends cette solution parce que elle marche aussi bien que d'autres et avec un retour sur investissement moins risqué il faut bien avoir en tête quand Provence le sol est très vite décontaminé avec la chaleur et le sec surtout s'il est pierreux.
Mister T
Membre
Messages : 1055
Enregistré le : 26 avr. 2011 19:11
Localisation : Vaucluse (APT)

Message par Mister T »

Si tu a eu des résultats convenables avec cette méthode je ne vais pas hésiter. En tout cas merci beaucoup pour ta réponse. une chose est sure dès qu'il fait bon pour travailler l'élagueuse et la débrousailleuse vont reprendre du service. Si la quantité d'arbuste et leur emplacement est satisfaisant je roulerais comme ça. Sinon je coupe tout et je replante dans 3 ans en débroussaillant chaque année. car pas accessible aux engins.
Leromain84
Membre
Messages : 6758
Enregistré le : 05 nov. 2007 21:08
Localisation : VAISON LA ROMAINE

Message par Leromain84 »

MisterT
tu peux aussi mettre qq plants myco là où c'est propre si une mini pelle ne peut pas y accéder ? ces engin passe partout , çà peut grimper des mur de 1m si le pilote est habitué!
surtout pour arracher les culs et eviter la compétition avec d'autres champi.
jm
VAUCLUSE PIEDS DU VENTOUX NORD
"quoique l'on dise ou que l'on fasse le cul du rabassier sentira toujours le thym"
Avatar du membre
melano
Site Admin
Messages : 17356
Enregistré le : 03 janv. 2007 22:50
Localisation : Périgord noir

Message par melano »

Bonsoir,

sur un arbre, les mycorhizes, et nous sommes bien placés pour le savoir ne sont pas au cul de l'arbre mais bien sur des radicelles très fines. En sortant juste les souches, il est illusoire d'espérer éliminer un quelconque compétiteur de la truffe. Il faudrait pour cela enlever toutes les racines et toutes les radicelles sans oublier toutes les mycorhizes...

Impossible à faire en intégralité mais il faut en enlever un maximum.

C'est pourquoi, il convient de peigner le sol avec un ripper pour enlever le maximum de grosses racines, puis de faire la même opération avec un cultivateur par exemple pour enlever les racines plus fines. Il faut ensuite installer des cultures intermédiaires pour créer un milieu défavorable aux champignons mycorhiziens pendant quelques années pour limiter les dégâts.

Ces opérations ne peuvent se faire sans enlever les souches, c'est pourquoi si on choisi cette solution, on les enlèves. Mais à mon avis, si on ne peut pas tout faire, autant les laisser en place et planter entre les anciens arbres.

Ne pas oublier le cierge à Lourdes car ce n'est pas l'idéal. J'ai fait cette opération il y a 9 ans chez moi et c'est plutôt catastrophique comme résultat.

Fred
Leromain84
Membre
Messages : 6758
Enregistré le : 05 nov. 2007 21:08
Localisation : VAISON LA ROMAINE

Message par Leromain84 »

Image


je pense comme toi fred
j'ai fait la même opération au printenps pour replanter en truffière, j'ai arraché les culs des arbres de 30 ans puis passer la sousoleuse à 50cm d'écart puis grifonnage pour sortir le maxi de racines que j'ai bruler reste à bruler les culs cet hiver quand ils seront sec.
Les arbres ne produisant plus ou qq brumales .On verra bien ,comme il se dit, si les nouveaux plants mis en place produiront de la mélano ?
jm
VAUCLUSE PIEDS DU VENTOUX NORD
"quoique l'on dise ou que l'on fasse le cul du rabassier sentira toujours le thym"
Répondre