Réveiller une ancienne truffière

Le forum pour discuter de tout ce qui touche à la truffe en général.

Modérateurs : phil, uncinat55, jacques 37, galistruffe

brulus83
Membre
Messages : 38
Inscription : 06 sept. 2019 09:01

Re: Réveiller une ancienne truffière

Message par brulus83 »

Désolé tuber01, j'essaie bien de te mettre les photos mais je ne trouve ni l'outil "joindre fichier" et ça ne marche pas quand je glisse le fichier dans la zone texte. En cherchant sur le forum , j'ai vu que le sujet était tendu donc...je vais demander à un petit neveu ;-))))
Avatar de l’utilisateur
melano
Site Admin
Messages : 17975
Inscription : 03 janv. 2007 22:50
Localisation : Périgord noir

Re: Réveiller une ancienne truffière

Message par melano »

Indique à ton neuveu que la taille des photos est limitée à 600 X 800. En joignant le fichier ça le fait.

Fred
brulus83
Membre
Messages : 38
Inscription : 06 sept. 2019 09:01

Re: Réveiller une ancienne truffière

Message par brulus83 »

truffe1
truffe1
truffe1.jpeg (47.13 Kio) Consulté 6010 fois
truffe2
truffe2
truffe2.jpg (53.93 Kio) Consulté 6010 fois
Merci Melano. Voilà Tuber01. Elles n'étaient carrément pas mûres dommage. Mais je pense que ce sont des melano. POur les truffes d'été que j'ai trouvé leur enveloppe (enfin les petites pyramides qui sont dessus - excusez mai je n'ai pas le vocabulaire) étaient beaucoup plus grossière.
Avatar de l’utilisateur
tuber01
Membre
Messages : 4284
Inscription : 18 sept. 2011 08:31
Localisation : Ain - Bugey

Re: Réveiller une ancienne truffière

Message par tuber01 »

Je mets un billet pour melano, le veinage et la gleba vont aussi dans ce sens. Indice de confiance 80%
Il faudrait l'avoir en main et sous le nez, voire sous le microscope pour monter à 100%

Seb
contrairement au doute, seule la certitude rend fou
Avatar de l’utilisateur
trufou
Membre
Messages : 4224
Inscription : 16 janv. 2007 22:39
Localisation : tarn et garonne

Re: Réveiller une ancienne truffière

Message par trufou »

bonjour,
comme vous le savez, ma parcelle de 15 ans et 400 arbres n est pas une grande réussite .
c est pas l echec total, mais, rien de fabuleux .
a 15 ans, mes plants sont trop proches , 7x3 , et deviennent ingérables en vigueur .

je pense ne pas m epuiser a faire quelque chose pour declarer 3 arbres.

donc le projet serait d arracher 6 rang sur 10, replanter l an prochain a la même largeur afin de conserver les sorties d irrigation, et profiter des kilos de truffes broyées deja apportés .
la methode serait j espere plus evoluée et surement pleine de resultats ahahaha

allé, c est reparti pour 15 ans ....

trufou
Avatar de l’utilisateur
melano
Site Admin
Messages : 17975
Inscription : 03 janv. 2007 22:50
Localisation : Périgord noir

Re: Réveiller une ancienne truffière

Message par melano »

Bonne nouvelle Trufou. Le virus ne t'a pas abandonné.

Fred
tuber11
Membre
Messages : 786
Inscription : 22 juin 2009 15:17
Localisation : aude

Re: Réveiller une ancienne truffière

Message par tuber11 »

Pour les mêmes raisons Trufou (clôture,apports de truffes déjà effectués...), je plante un jeune plan à coté des arbres non producteurs comme si je faisais un doublon, après la première pousse de printemps j'élague très sévèrement en ne conservant que 1m de tronc, puis j'ébourgeonne à chaque nouvelle pousse jusqu'à la mort par épuisement des réserves.
On peut aussi utiliser le plastique noir pour faire crever l'arbre coupé au ras du sol.
clovis
Membre
Messages : 913
Inscription : 23 oct. 2016 07:54
Localisation : gard

Re: Réveiller une ancienne truffière

Message par clovis »

Eh be bonne chance moi j ai ecorce 10 cm sous les collets et ca redemarre chaque annee
l'homme jeune va beaucoup plus vite que l'homme agé, mais l'homme agé connait le chemin !
Charles37
Membre
Messages : 295
Inscription : 01 janv. 2013 10:38

Re: Réveiller une ancienne truffière

Message par Charles37 »

Bonjour,
En 2003 j'ai coupé 400 arbres au niveau du sol, ensuite avec une houe pendant deux ans j'ai coupé les rejets 2 fois par an et les arbres n'ont plus donnés signe de vie. Seul inconvénient les culées restent et pour passer un cultivateur ou tout autre outil ça pose problème. En laissant 40 cm de tronc une herse interceps passe sans problème.
brulus83
Membre
Messages : 38
Inscription : 06 sept. 2019 09:01

Re: Réveiller une ancienne truffière

Message par brulus83 »

tuber01 a écrit : 25 sept. 2019 16:50 tu peux élaguer comme si tu allais faire des têtes de chat , mais il faudrait voir la tête des arbres pour être certain de ne pas les flinguer et pour conseiller une hauteur...
j'ai eu le cas où des grosses branches coupées sur un chêne de bordure a relancé une production naturelle pendant 2ans , puis nouvel arrêt.

Seb
Tuber01, j'ai relu cette conversation et quelque chose m'interpelle. Suite à de grosses branches coupées, il y a eu production de truffes... J'ai recoupé cela avec des coupes de bois qui avait été faite et qui avait donné une production de morilles. Pourrait-on penser que c'est seulement le fait d'avoir coupé de grosses branches qui aurait permis plus de lumière ou un réveil des racines ou plutôt que l'apport de sciure de bois pourrait y être pour quelque chose. Ca me turlupine cette histoire.
brulus83
Membre
Messages : 38
Inscription : 06 sept. 2019 09:01

Re: Réveiller une ancienne truffière

Message par brulus83 »

Bonjour, je reviens vers vous, encore une fois (je suis un peu borné), sur cette histoire de sciure de bois... Je prévois de planter quelques arbres à l'automne. Je lis de ci de là que pour la culture de certains champignons, il est utilisé de la sciure de bois pour faire un tapis nutritif pour le mycelium. Tuber01 a évoqué la coupe d'une grosse branche, laquelle coupe avait relancé une production endormie. Sur la rubrique "les autres champignons", j'ai lu que des coupes de bois (donc la sciure) avait relancé une production de morilles... Ma question est : lors de la plantation, certains d'entre vous ont-ils mélangé de la sciure à la terre. Ou encore lors de l'adjonction de l'inoculum, certains mettent-ils de la sciure pour "nourrir" le mycelium. Voilà, c'est une réflexion de novice, mais je voulais avoir votre avis?
Avatar de l’utilisateur
melano
Site Admin
Messages : 17975
Inscription : 03 janv. 2007 22:50
Localisation : Périgord noir

Re: Réveiller une ancienne truffière

Message par melano »

Pour faire simple, on a deux catégorie de champignons : les champignons mycorhiziens et les champignons saprophytes.

Les premiers sont nourris par l'arbre hôte via des transferts de matière organique carbonée. Les truffes font partie de cette catégorie.

Les champignons saprophytes, eux se nourrissent de matière organique présente dans le sol (bois mort, feuilles, cadavres...). Pour cultiver ces champignons, on utilise du bois, de la paille...

Les études faites par marquage avec des isotopes radioactifs montrent très clairement que la truffe est nourrie par l'arbre hôte et ne capte pas de carbone dans son environnement lors de ces expériences. En d'autres terme, si tu mets de la sciure sous tes arbres, elle ne sera pas utilisée par la truffe pour se nourrir. Par contre, tu vas favoriser la présence des champignons saprophytes.

Ca c'est pour la partie étude scientifique. Dans la nature, les choses sont sans doute plus complexe et il n'est pas exclu que la truffe coopère avec des champignons saprophytes.

Fred
brulus83
Membre
Messages : 38
Inscription : 06 sept. 2019 09:01

Re: Réveiller une ancienne truffière

Message par brulus83 »

Merci Melano, c'est clair. Donc il n'y a aucun retour d'expérience sur un nutriment ou que sais-je qui aurait "boosté" le mycelium? Pour le test de la pomme :roll: j'ai lu que ce n'était pas concluant.
Avatar de l’utilisateur
melano
Site Admin
Messages : 17975
Inscription : 03 janv. 2007 22:50
Localisation : Périgord noir

Re: Réveiller une ancienne truffière

Message par melano »

La truffe est un champignon sténotherme, c'est à dire qu'il vit dans des conditions environnementales assez strictes d'un point de vu la température. Il lui faut de l'air, de l'eau et de la fraîcheur. La matière organique, elle s'en tamponne. On en trouve dans des sols rincés à 1% de MO comme dans de la tourbe pure à quasiment 100% de MO. Ce n'est pas un facteur discriminant. Sa bouffe carbonée, c'est l'arbre qui la lui fournit. Tu veux booster ton mycélium : occupe toi de ton arbre, fais le pousser en bonne santé avec des feuilles qui font des sucres.

Il n'y a pas de produit miracle pour avoir des truffes sans rien faire. Les gens qui produisent de la truffe en très grosses quantité ont trouvé la fourchette des conditions dans lesquelles la truffe est à l'aise et ils bossent comme des fous pour y rester. Aucun n'a de poudre de perlinpimpim, tous observent, déduisent et dès qu'un paramètre déconne, ils font leur possible pour rétablir la situation en faveur de mélano.

Ils luttent aussi contre le temps qui modifie les conditions du milieu. En début de la vie de la truffière, ils accélèrent le temps pour faire croire à l'arbre qu'il est plus vieux qu'il n'y parait pour qu'il se mette à produire.

Puis tout bascule et ils font alors tout leur possible pour ralentir le temps pour que le milieu s'arrête de vieillir.

C'est très dynamique comme démarche. Il faut d'abord comprendre ce qu'est l'optimum des conditions environnementales qui conviennent à mélano. Cela peut prendre plus d'une vie pour savoir quel sol lui va bien, quelle humidité apporter, quelle température maintenir. Il y a des gens qui n'y arrivent jamais malgré tous leurs efforts.

Ensuite, une fois que tu as compris ça, il faut maintenir ces conditions malgré un système truffière qui évolue d'année en année avec des conditions météo toujours différentes d'une année sur l'autre. C'est du grand art de produire des centaines de kilos de truffes par saison sur la durée.

Avec un peu de chance, le faire sur 3/4 ans c'est faisable. On connait tous des gens à qui s'est arrivé. Ils plantent, leur plantation arrive à 10/15 ans, et ils ont des truffes de partout sans rien faire. Puis un jour ça décroche, le milieu change et c'est fini.

Mais il y a des gens qui tiennent la production à ces niveaux pendant une vingtaine d'années. Puis ils arrachent, replantent et ça repart pareil. Ils maîtrisent. Chapeau. C'est très simple pour eux, très compliqué pour nous qui sommes encore en apprentissage, bien plus compliqué que de balancer des seaux de produit prétendument miracle sous les arbres.

Fred
brulus83
Membre
Messages : 38
Inscription : 06 sept. 2019 09:01

Re: Réveiller une ancienne truffière

Message par brulus83 »

merci Melano pour cet éclaircissement.
Répondre