Pissacans (Suillus granulatus)

Les chercheurs de truffes sont souvent aussi chercheurs de champignons. Certains arrivent même à en cultiver...

Modérateurs : phil, uncinat55, jacques 37, galistruffe

Répondre
bion
Membre
Messages : 5731
Inscription : 10 févr. 2013 20:21
Localisation : Bouches du Rhône centre

Pissacans (Suillus granulatus)

Message par bion »

Bonjour,

En attendant d'arriver à faire fructifier tuber mélanosporum, j'ai trouvé comment faire fructifier les pissacans:
Pissacans.jpg
Pissacans.jpg (194.59 Kio) Consulté 801 fois
Une bonne quantité ont poussé sur ce tas de gravats, il s'agit essentiellement de l'ancien enduit de l'intérieur du cabanon, que j'ai entièrement décrouté.
Plus quelques fonds de seau d'enduit neuf.

J'aurais préféré des truffes, des morilles cèpes ou girolles....mais faute de grives........

Michel.
jean-jacques
Membre
Messages : 1491
Inscription : 29 août 2007 08:03
Localisation : ouest 04

Re: Pissacans (Suillus granulatus)

Message par jean-jacques »

bonsoir
ça se mange pas !!
jj
bion
Membre
Messages : 5731
Inscription : 10 févr. 2013 20:21
Localisation : Bouches du Rhône centre

Re: Pissacans (Suillus granulatus)

Message par bion »

Je les mange; intérêt faible, chair réduisant fortement à la cuisson, de consistance molle.
Mais goût agréable de champignon.

A noter que la première pousse de la saison est quasi indemne de vers, ce qui n'est pas le cas des suivantes....

Michel.
Moustiic
Membre
Messages : 126
Inscription : 18 déc. 2020 11:09
Localisation : Gard

Re: Pissacans (Suillus granulatus)

Message par Moustiic »

Bonsoir,

Il semblerait que ce soit le pin à proximité qui en soit le "responsable".

Plus communément appelé "pissacant" par les bas-alpins, le cèpe des pins, et qui me font me baisser lorsqu'ils de la taille d'une balle de ping-pong.
Ils n'ont certes pas la saveur d'un cèpe, mais agréable poêlée.

Nombreux ont la fâcheuse habitude de leur mettre un coup de pied, dommage .....
jean-jacques
Membre
Messages : 1491
Inscription : 29 août 2007 08:03
Localisation : ouest 04

Re: Pissacans (Suillus granulatus)

Message par jean-jacques »

bonsoir
effectivement, par chez nous, certains les mangent, surtout les petits
mais certains ont des mots de ventre !!!
je reste sur des valeurs sures !! un panier de pinins (lactaires) ce matin
cuison avec du vinaigre, pour une conservation dans l'huile
jj
Avatar de l’utilisateur
l'inquiet84
Membre
Messages : 564
Inscription : 27 janv. 2019 07:17
Localisation : NORD VAUCLUSE

Re: Pissacans (Suillus granulatus)

Message par l'inquiet84 »

Je les fait cuire moitié vinaigre blanc moitié vin blanc.Le goût ressort un peu plus à mon avis.
bion
Membre
Messages : 5731
Inscription : 10 févr. 2013 20:21
Localisation : Bouches du Rhône centre

Re: Pissacans (Suillus granulatus)

Message par bion »

Bonjour,

Merci pour la recette, je vais essayer dès ce midi, après la corvée d'épluchage.

Michel.
Avatar de l’utilisateur
bernard
Membre
Messages : 5845
Inscription : 08 déc. 2008 09:59
Localisation : Haut-Rhin Alsace

Re: Pissacans (Suillus granulatus)

Message par bernard »

jean-jacques a écrit : 29 oct. 2021 18:46 bonsoir
effectivement, par chez nous, certains les mangent, surtout les petits
mais certains ont des mots de ventre !!!
je reste sur des valeurs sures !! un panier de pinins (lactaires) ce matin
cuison avec du vinaigre, pour une conservation dans l'huile
jj
Et qu'est-ce qu'il raconte ce ventre ? Pardonnes-moi c'était trop tentant. :wink:
Dans la vie tout n'est qu'une histoire de dosage , encore faut-il avoir le courage d'oser doser !
jean-jacques
Membre
Messages : 1491
Inscription : 29 août 2007 08:03
Localisation : ouest 04

Re: Pissacans (Suillus granulatus)

Message par jean-jacques »

l'inquiet84 a écrit : 30 oct. 2021 06:36 Je les fait cuire moitié vinaigre blanc moitié vin blanc.Le goût ressort un peu plus à mon avis.
bonjour
moi je met un verre de vinaigre pour 2 verre d'eau, un peu d'ail en lamelles, quelques feuilles de laurier
cuisson 20mn à ébulition, on laisse refroidir dans le contenant
je les égoutte bien, puis toute la nuit sur des torchons
si non je vinaigre reste trop present (à mon goût !)
jj
bion
Membre
Messages : 5731
Inscription : 10 févr. 2013 20:21
Localisation : Bouches du Rhône centre

Re: Pissacans (Suillus granulatus)

Message par bion »

Bonjour,

Au delà de la question culinaire, je me pose la question de savoir si ce matériau qui favorise manifestement la fructification des bolets favoriserait aussi la fructification des mélanos........
Avatar de l’utilisateur
phil
Membre
Messages : 2018
Inscription : 20 avr. 2007 13:25
Localisation : Quercy blanc - Sud Lot

Re: Pissacans (Suillus granulatus)

Message par phil »

Michel,
En Quercy ce champignon est très fréquent dans les bois de pins en sols calcaires. Beaucoup de gens les ramassent et les mangent (bien enlever la peau du chapeau). Le goût est agréable mais sur moi, l’effet laxatif est notable … :mrgreen:
phil
ixdey
Membre
Messages : 25
Inscription : 22 déc. 2020 21:26

Re: Pissacans (Suillus granulatus)

Message par ixdey »

Salut Bion,

Si tu veux des Pissacans je peux t'en offrir des kilos ahahahah.

Le Pissacans réagit comme la Morille ? C'est à dire après des travaux ou du terrain retourné la morille pousse facilement.
bion
Membre
Messages : 5731
Inscription : 10 févr. 2013 20:21
Localisation : Bouches du Rhône centre

Re: Pissacans (Suillus granulatus)

Message par bion »

Salut,

Ça ne manque pas ici aussi; par contre, puisque tu en parles, si tu as des morilles, c'est volontiers :)

Michel
Avatar de l’utilisateur
l'inquiet84
Membre
Messages : 564
Inscription : 27 janv. 2019 07:17
Localisation : NORD VAUCLUSE

Re: Pissacans (Suillus granulatus)

Message par l'inquiet84 »

Le coprin chevelu aussi pousse bien dans des terres retournées, et c'est autre chose à déguster avec de la crême blanche !
bion
Membre
Messages : 5731
Inscription : 10 févr. 2013 20:21
Localisation : Bouches du Rhône centre

Re: Pissacans (Suillus granulatus)

Message par bion »

J'en ai trouvé effectivement quelques uns après préparation de ma deuxième parcelle, en 2015.
Mais trop tard: ils avaient bien noirci. Et je n'en ai pas revu depuis.
Ni de morilles sur les terrains préparés, uniquement après incendie ou sur souches d'arbres coupés.....Sous condition d'une fin d'hiver pluvieuse, ce qui est rare ici (2 années depuis 2013)

Michel.
Répondre