[PAILLAGE] - Quel type choisir

Le forum pour discuter de tout ce qui touche à la truffe en général.

Modérateurs : phil, uncinat55, jacques 37, galistruffe

Répondre
Avatar de l’utilisateur
ymichalak
Membre
Messages : 70
Inscription : 12 sept. 2020 05:39
Localisation : Aude

[PAILLAGE] - Quel type choisir

Message par ymichalak »

Bonjour à tous,

je réfléchis de plus en plus à faire un test de paillage (une rangée sur deux) lors de la plantation de la future truffiére en décembre.

Il existe 4 types de paillage :
  • La bâche plastique : « toile » non tissée, imperméable à l'eau et à l'air (détruit la vie microbienne). Non biodégradable. Peu coûteuse.
  • La toile tissée plastique : laisse passer l'eau et l'air. Non biodégradable. Plus chère que la bâche.
  • La toile tissée compostable : laisse passer l'eau et l'air. Biodégradable. Onéreuse.
  • La toile en fibres végétales (chanvre, jute, coco...) : biodégradable, enrichit le sol, mais chère.
Je voudrais partir sur une bâche plastique comme ceci :

- Paillage noir 0m80

Je m'interroge juste sur un point.
La bâche étant imperméable contrairement à la toile tissée plastique cela ne va-t-il pas impacter le besoin en eau des jeunes plants.

Du coup je me demande si la toile tissée de ce type (ci-dessous) n'est pas plus adapatée :

- Toile de paillage 1,00 m x 300,00 m - 300 m² - 50 g/m² - en rouleau

Quel type de paillage utilisez-vous et ou vous le procurez-vous ?

Merci pour vos retours d'expérience.
Avatar de l’utilisateur
melano
Site Admin
Messages : 20062
Inscription : 03 janv. 2007 22:50
Localisation : Périgord noir

Re: [PAILLAGE] - Quel type choisir

Message par melano »

La bâche plastique : « toile » non tissée, imperméable à l'eau et à l'air (détruit la vie microbienne).
Je ne sais pas où tu as vu que ça détruisait la vie microbienne. Sur le terrain, ce qu'on constate, c'est qu'au contraire, ça stimule la vie microbienne. Sous ces bâches, les gens font de l'ensilage qui n'est autre chose qu'un développement de tout un tas de micro-organismes pour nourrir les vaches avec des protéines animales. Pareil dans les boules de foin enrubannées.

Et sous le paillage des truffiers c'est une vraie semoule faite par la vie du sol.

Bref, c'est du pétrole, mais c'est un remarquable accélérateur de la vie biologique du sol.

Fred
Avatar de l’utilisateur
ymichalak
Membre
Messages : 70
Inscription : 12 sept. 2020 05:39
Localisation : Aude

Re: [PAILLAGE] - Quel type choisir

Message par ymichalak »

Ok donc pour toi le paillage sous forme de bâche plastique est préconisé pour la plantation des chênes ?
Avatar de l’utilisateur
melano
Site Admin
Messages : 20062
Inscription : 03 janv. 2007 22:50
Localisation : Périgord noir

Re: [PAILLAGE] - Quel type choisir

Message par melano »

C'est un formidable accélérateur du temps car ça fait pousser les arbres. Mais par contre, ça accélère tout les aspects du temps. Si tu dois avoir mélano, tu as mélano tôt.

Et si tu dois avoir brumale, tu as aussi brumale tôt.

Fred
Avatar de l’utilisateur
ymichalak
Membre
Messages : 70
Inscription : 12 sept. 2020 05:39
Localisation : Aude

Re: [PAILLAGE] - Quel type choisir

Message par ymichalak »

Ok merci pour ton expérience.
Avatar de l’utilisateur
Leforestier
Membre
Messages : 406
Inscription : 31 oct. 2015 11:25
Localisation : Saumurois

Re: [PAILLAGE] - Quel type choisir

Message par Leforestier »

Un petit conseil pour la pose d'un paillage plastique imperméable : si le plant est au centre d'un carré 1 m X 1 m . Bien donner la forme d'un entonnoir avec le centre au plus bas afin de recevoir toutes les goutes même d'une petite rosée .
Pour rendre le plus étanche possible il est bon de poser une collerette du même plastique au pied du plant afin de réduire au maximum la lumière directe sur le sol , l'installation sera encore meilleure si le tout est calé avec une pelletée de sable de carrière sur cette ouverture .
Cela demande du temp à la pose mais l'entretien des premières années est ainsi réduit au maximum . Suivant la vitesse de croissance ne pas oublier de retirer tout ce plastique en troisième ou quatrième année .
Bon courage . :wink:
Bernard
Ne craigniez pas d'être lents , craignez seulement d'être à l'arrêt !
Avatar de l’utilisateur
ymichalak
Membre
Messages : 70
Inscription : 12 sept. 2020 05:39
Localisation : Aude

Re: [PAILLAGE] - Quel type choisir

Message par ymichalak »

Yes merci Bernard, effectivement on m'avait conseillé de retirer le paillage à la 3éme année.

Merci pour tous tes autres conseils... Ils sont bien notés ;-)
jj24
Membre
Messages : 1762
Inscription : 29 déc. 2018 18:54
Localisation : PAUSSAC 24310

Re: [PAILLAGE] - Quel type choisir

Message par jj24 »

Bonjour,

Ne pas oublier que le racinaire "remonte" sous paillage plastique, découvert, il est fragile!
JJR24
Avatar de l’utilisateur
melano
Site Admin
Messages : 20062
Inscription : 03 janv. 2007 22:50
Localisation : Périgord noir

Re: [PAILLAGE] - Quel type choisir

Message par melano »

Oui mais cette zone de 50 cm autour de l'arbre n'est pas celle qui produira le plus de truffes au cours de la vie de l'arbre.

De plus, il vaut mieux des racines en surface que pas de racines du tout à cause d'un travail du sol trop destructeur.

Fred
OB1
Membre
Messages : 376
Inscription : 12 janv. 2020 18:39

Re: [PAILLAGE] - Quel type choisir

Message par OB1 »

salut
c'est la solution que j'ai aussi choisi ,pour de multiples raisons mais force est de constater que les racines ne sont pas toujours en surface et ce d'aprés les témoignages des personnes du forum ayant mis ce système en place dés la plantation .
J'apporterai à ce mode opératoire une modification comme le fait David et un autre forumeur (qu'il m 'excuse pour ce trou de mémoire ) travail du sol et apport de spores tous les ans avec remise en place de la bache
jim
Avatar de l’utilisateur
tuber01
Membre
Messages : 4923
Inscription : 18 sept. 2011 08:31
Localisation : Ain - Bugey

Re: [PAILLAGE] - Quel type choisir

Message par tuber01 »

melano a écrit : 16 mars 2021 12:46 De plus, il vaut mieux des racines en surface que pas de racines du tout à cause d'un travail du sol trop destructeur.
certaines méthodes de travail visent à détruire annuellement le racinaire fin et ont pour objectif d'établir les pérennes (pivots, latérales, charpentières) sous ce travail justement.
si celui ci n'est pas fait, ca ne partira pas dans la bonne direction.

par contre si l'objectif est juste de tenir une aération durable sans travail racinaire, alors une bache persistante 3ans puis qq coups de grelinette plus tard peuvent y répondre. Mais ca n'est pas la méthode qui produit le mieux chez moi même si ca peut donner des truffes aussi.

Seb
contrairement au doute, seule la certitude rend fou
OB1
Membre
Messages : 376
Inscription : 12 janv. 2020 18:39

Re: [PAILLAGE] - Quel type choisir

Message par OB1 »

salut tuber
il me semble que l'un n'empêche pas l'autre
jim
Avatar de l’utilisateur
tuber01
Membre
Messages : 4923
Inscription : 18 sept. 2011 08:31
Localisation : Ain - Bugey

Re: [PAILLAGE] - Quel type choisir

Message par tuber01 »

une bâche persistante ca veut dire pas de travail racinaire (sauf si on l'enlève et la remet chaque année pour piocher) mais juste une aération. Pourquoi pas. Mais ce qui est fait les premières années doit être tenu dans le temps sinon pourquoi partir dans un sens si c'est pour aller dans un autre ensuite…

Seb
contrairement au doute, seule la certitude rend fou
jj24
Membre
Messages : 1762
Inscription : 29 déc. 2018 18:54
Localisation : PAUSSAC 24310

Re: [PAILLAGE] - Quel type choisir

Message par jj24 »

Bonsoir,

Le racinaire a besoin de respirer, c'est pourquoi il a tendance à remonter;
Pour moi, c'est valable à la plantation (maxi 3ans), ça ne l'est plus pour le mycélium; je préfère les pierres plates chez moi :?
JJR24
OB1
Membre
Messages : 376
Inscription : 12 janv. 2020 18:39

Re: [PAILLAGE] - Quel type choisir

Message par OB1 »

salut
les dernieres etudes espagnoles ont rendues leurs resultats
pour moi beaucoup de travail de mise en oeuvre au départ mais par la suite aucune conccurence herbacée ,conditions favorables pour l'instalation du mycélium durant les premiéres années , et je pourrais ,chaque printemps travailler le sol sans aller trop loin ,ce qui me permettra par la suite de ne pas changer ma pratique culturale
j'idéalise peut être l'avenir me le dira (j'envisage comme tu le dis de travailler et remettre les baches par la suite )
jim
Répondre