Naissance tardive en Dordogne

Sous forum du forum général où on va parler de toutes les expérimentations en cours chez les uns et chez les autres.

Modérateurs : phil, uncinat55, jacques 37, galistruffe

Avatar de l’utilisateur
melano
Site Admin
Messages : 21489
Inscription : 03 janv. 2007 22:50
Localisation : Périgord noir

Re: Naissance tardive en Dordogne

Message par melano »

C'est la période de récolte qui va donner la réponse.

Une truffière où tout marche bien, qui produit plus de 100, 200 ou 300 kilos hectare, produit des truffes de manière régulière de fin octobre à fin mars avec une courbe en cloche qui a son pic début janvier (+/- une ou deux semaines).

Cela correspond à des vagues de truffes qui correspondent elles mêmes à des vagues de naissances. En gros, à chaque alternance sec /humide ou humide /sec il y a des naissances.

La récolte doit être régulière et continue. Sinon c'est qu'il y a eu un problème. À chaque trou entre fin octobre et fin mars c'est qu'il y a eu un problème avec une ou des générations de truffettes.

Donc en fonction de la date de récolte, vous saurez la date des naissances. Les truffes de début décembre sont nées tôt et celles de février tard.

Voilà comment je vois la chose mais je peux me tromper.

Fred
bion
Membre
Messages : 6311
Inscription : 10 févr. 2013 20:21
Localisation : Bouches du Rhône centre

Re: Naissance tardive en Dordogne

Message par bion »

Bonjour,

Il y a quelques années, une étude avait été faite sur la répartition des types mat au long de l'année sur un brulé producteur.

Le type mat correspondant à la "mère" était présent (avec des variations) toute l'année, alors que le type mat correspondant au "père" était quasiment absent toute l'année, sauf à la fin de l'hiver ou il augmentait, diminuait d'un coup (au moment du travail du sol), puis remontait en flèche à un niveau très important.

Ceci démontrant que les naissances n'avaient lieu qu'à cette période. En tout cas pour ce brulé.

Je ne sais pas si cette expérience a été faite ou reproduite sur plusieurs arbres, et sur plusieurs années.
Ce que l'on observe sur un arbre n'est pas forcement une règle absolue pour tous les arbres, toutes les années, toutes les régions.

On peut envisager aussi une seule vague de naissance, et une "mise en pause" du primordia d'une durée variable selon les conditions.

Michel.
Avatar de l’utilisateur
melano
Site Admin
Messages : 21489
Inscription : 03 janv. 2007 22:50
Localisation : Périgord noir

Re: Naissance tardive en Dordogne

Message par melano »

La seule étude existante sur les naissances a mis en évidence des naissances automnales. Ce sont les italiens qui avaient fait ça avec sondes à CO2 dans le sol et recherche systématique des truffettes après un pic d'activité métabolique du sol.

Chaque pic d'activité derrière ils ont trouvé des truffettes.

Le pas de temps pour le dosage de l'ADN dans le sol n'est pas forcément le bon. Ça se joue à un pas de temps journalier. Avec un prélèvement par mois tu es aveugle.

Fred
l'appalou 24
Membre
Messages : 2505
Inscription : 21 nov. 2012 21:47

Re: Naissance tardive en Dordogne

Message par l'appalou 24 »

certains anciens te dise que des naissances tardive peuvent donner des truffes précoce, cette année j'ai suffisamment d'endroit ou je dois pouvoir le vérifier.

Jean Claude
Jcrtruffe
Membre
Messages : 1830
Inscription : 07 déc. 2015 13:01
Localisation : lot et Garonne est quercyblanc

Re: Naissance tardive en Dordogne

Message par Jcrtruffe »

Je pense que les marques repérées après les pluies et constatées fin Aout sont du au grossissement de truffettes ayant résistées aux canicules ; mais les pluies ont certainement aussi enclenchées de nouvelles naissances qui ont grossies rapidement et marquées fin Septembre début octobre.

Les champignons quand les conditions sont bonnes grossissent très vites, il n'en est pas de même pour obtenir la maturité des truffes une fois formées.

Jc
Si tes résultats ne sont pas à la hauteur de tes espérances dis toi que le grand chêne aussi, un jour a été un gland.
Avatar de l’utilisateur
melano
Site Admin
Messages : 21489
Inscription : 03 janv. 2007 22:50
Localisation : Périgord noir

Re: Naissance tardive en Dordogne

Message par melano »

Bon ben super s'il y a des truffes en sauvage, ça fera plus d'apports que les seules truffières irriguées.

On va être vite fixé maintenant avec le volume des premiers marchés dans 3 semaines.

Fred
Jcrtruffe
Membre
Messages : 1830
Inscription : 07 déc. 2015 13:01
Localisation : lot et Garonne est quercyblanc

Re: Naissance tardive en Dordogne

Message par Jcrtruffe »

Bonsoir Fred,

Je tiens ce raisonnement car je m'appuis sur mon expérience en Aestivum.

J'ai la chance d'avoir dans mon jardin une production naturelle d'Aestivum.

Les truffes naissent quasi en surface et elles sont protégées par une couche de mousse.
Je les repère donc facilement rien qu'en palpant la mousse.

cette année les truffes étaient déjà définitivement formées au 01 avril (et même avant)et il a fallu attendre mi juin pour obtenir une maturité correcte . entre 2.5 et 3 mois.

Je ne parle pas de 3 truffes , mais de plusieurs kgs , alors j'en déduis que pour Mélano ce doit être pareil , grossissement rapide mais pour la maturité il faut plus de temps .
JC
Si tes résultats ne sont pas à la hauteur de tes espérances dis toi que le grand chêne aussi, un jour a été un gland.
Avatar de l’utilisateur
melano
Site Admin
Messages : 21489
Inscription : 03 janv. 2007 22:50
Localisation : Périgord noir

Re: Naissance tardive en Dordogne

Message par melano »

Dans le détail, les truffes mélano peuvent encore grossir quasiment jusqu'où bout.

J'ai suivi des truffes en chambre d'observation pendant plusieurs mois et leur croissance est relativement régulière. Ce n'est pas comme un cèpe qui pousse d'un coup. Pour la truffe, il n'y a pas d'explosion. Ça grossit tranquillou avec des stries de croissance entre les écailles.

J'ai même le souvenir d'une truffe qui quelques jours avant la récolte entre Noël et le jour de l'an faisait encore péter la terre. 156 grammes, maturité parfaite. Elle a été dégustée par un client le jour de l'an. Et il m'a félicité pour ses qualités organoleptiques. J'en revenais pas. Elle faisait rejouer les fentes de croissance en plein mois de décembre.

Aestivum est une truffe particulière. On la récolte toute l'année. Je ne me risquerais pas à la comparer avec mélano.

Quand je vois la difficulté à bien localiser les truffes de marques, que parfois plusieurs truffes se touchent, que souvent on avait repéré une truffe et on l'a retrouve pas mais on en troyve une qui ressemble à 10 cm, je pense qu'il est difficile d'être sûr qu'une truffe récoltée correspond bien à une marque qu'on avait vu.

Il vaut mieux se baser sur les semaines de récolte. Car même si les volées de truffes mélano se chevauchent, on voit vite les problèmes sur certaines générations.

Fred
Avatar de l’utilisateur
melano
Site Admin
Messages : 21489
Inscription : 03 janv. 2007 22:50
Localisation : Périgord noir

Re: Naissance tardive en Dordogne

Message par melano »

Tient Michel, dans le dernier trufficulteur.
IMG_20221116_39634.jpg
Fred
Vous ne pouvez pas consulter les pièces jointes insérées à ce message.
inoculum
Membre
Messages : 123
Inscription : 19 nov. 2019 20:37

Re: Naissance tardive en Dordogne

Message par inoculum »

salut fred

tu as lannée des relevés ?
Avatar de l’utilisateur
melano
Site Admin
Messages : 21489
Inscription : 03 janv. 2007 22:50
Localisation : Périgord noir

Re: Naissance tardive en Dordogne

Message par melano »

Tu as les dates sur le graphique sur l'axe des abscisses.

Fred
bion
Membre
Messages : 6311
Inscription : 10 févr. 2013 20:21
Localisation : Bouches du Rhône centre

Re: Naissance tardive en Dordogne

Message par bion »

Bonjour,

Il arrive à point nommé pour apporter la réponse à nos interrogations.

Les naissances multiples sont validées . Vu les T° chez moi, il y en a peut être même en ce moment. Je vais pouvoir récolter jusqu'en juin :lol:

Michel.
inoculum
Membre
Messages : 123
Inscription : 19 nov. 2019 20:37

Re: Naissance tardive en Dordogne

Message par inoculum »

une partie du graphique peut correspondre à la pluvio naturelle
reste a savoir l l'utilisation de l'irrigation sur la plantation les dates et les volumes d'eau utiliser le cas ou ????
Avatar de l’utilisateur
melano
Site Admin
Messages : 21489
Inscription : 03 janv. 2007 22:50
Localisation : Périgord noir

Re: Naissance tardive en Dordogne

Message par melano »

Et le travail du sol. Pas de mycélium en mars avril c'est louche.

Après je pense que le pas de temps est pas bon. Il faudrait suivre ça avec un pas de temps inférieur au mois. On le voit, un brûlé ça peut se former ou se salir en 8 jours.

Fred
Fred 11
Membre
Messages : 23
Inscription : 07 oct. 2020 16:31
Localisation : Cabardès Aude

Re: Naissance tardive en Dordogne

Message par Fred 11 »

Bonjour
Pour ma part, avec ma petite expérience, l an dernier nous avons eu 160mm en 5 jours au 15 septembre et juillet et août très sec. Résultat, je pense avoir eu beaucoup de naissances en septembre car des marques sont apparues suite à ces pluies jusqu'au 10 novembre.
Fred
Répondre