Adaptation de nos prochaines plantations face au réchauffement climatique

Sous forum du forum général où on va parler de toutes les expérimentations en cours chez les uns et chez les autres.

Modérateurs : phil, uncinat55, jacques 37, galistruffe

Répondre
l'appalou 24
Membre
Messages : 2618
Inscription : 21 nov. 2012 21:47

Adaptation de nos prochaines plantations face au réchauffement climatique

Message par l'appalou 24 »

Bonjour à tous.

Voila un sujet important, toutes les idées seront les bienvenues.

Ma dernière plantation intègre déjà quelques nouveautés, par exemple la plantation en bute, mais il y a encore beaucoup de chose à trouver, pour pouvoir continuer à produire.

Jean Claude.
Jcrtruffe
Membre
Messages : 1882
Inscription : 07 déc. 2015 13:01
Localisation : lot et Garonne est quercyblanc

Re: Adaptation de nos prochaines plantations face au réchauffement climatique

Message par Jcrtruffe »

peut être une bonne fausse idée , planter en exposition Nord

Seulement les journées froides en hiver peuvent être fatales quand ça ne dégivre pas de la journée
Si tes résultats ne sont pas à la hauteur de tes espérances dis toi que le grand chêne aussi, un jour a été un gland.
Avatar de l’utilisateur
David1970
Membre
Messages : 19
Inscription : 30 nov. 2022 07:23

Re: Adaptation de nos prochaines plantations face au réchauffement climatique

Message par David1970 »

Bonsoir ,
En arbo on réfléchi sur , l'irrigation , les sondes en trufficulture seront sûrement indispensable pour gérer au.mieux l'eau , l'ombrage avec des filets sombre , adaptable pour la truffe , il me semble en avoir vu sur des photos et la taille , pour les truffes , peut être garder plus de branche basse pour augmenter l'ombrage naturelle , et trouver des essences habituées a la chaleur .
bion
Membre
Messages : 6419
Inscription : 10 févr. 2013 20:21
Localisation : Bouches du Rhône centre

Re: Adaptation de nos prochaines plantations face au réchauffement climatique

Message par bion »

Bonjour,

Je teste depuis 4 ans l'ombrage en hauteur sur une grande surface, pas de résultats pour le moment, l'arbre qui vient de s'ouvrir est sur une autre parcelle.

Il y a un sujet ici: viewtopic.php?t=3611&start=75

Les photos ayant disparu lors de la migration du forum chez un autre hébergeur, j'en remet une ici:
ombrage.jpg
L'on m'a dit qu'une expérimentation analogue était en cours à la truffière expérimentale d'Aix. Celle-ci étant en production, il devrait y avoir des résultats rapidement.

Michel.
Vous ne pouvez pas consulter les pièces jointes insérées à ce message.
Adam42
Membre
Messages : 18
Inscription : 23 nov. 2022 12:03

Re: Adaptation de nos prochaines plantations face au réchauffement climatique

Message par Adam42 »

Je n'ai aucune expérience, mais... Pour me protéger des inondations, des vents violents et du soleil, je construirais des murs de pierre dans la plantation comme un labyrinthe. Toute solution qui ancre le sol et fournit de l'ombre peut aider. C'est pourquoi je recherche des plantes couvre-sol qui établissent des relations mycorhiziennes arbusculaires, en particulier les légumes. Je considère qu'il est possible de construire un système d'irrigation qui convient également à la lutte contre les incendies. Je creusais des fossés profonds et recueillais l'eau dans des lacs peu profonds et profonds.
„Espérer le meilleur et se préparer au pire”
bion
Membre
Messages : 6419
Inscription : 10 févr. 2013 20:21
Localisation : Bouches du Rhône centre

Re: Adaptation de nos prochaines plantations face au réchauffement climatique

Message par bion »

Bonjour,
Adam42 a écrit : 14 déc. 2022 19:12 Pour me protéger des inondations, des vents violents et du soleil, je construirais des murs de pierre dans la plantation comme un labyrinthe.
Le problème est que les solutions pour protéger du soleil doivent être amovible,en dehors de la saison sèche et chaude, on a besoin du soleil pour réchauffer et sécher les sols.

Pas de murs de pierres donc, sauf à les démonter / remonter toutes les années :roll:

Michel.
Avatar de l’utilisateur
melano
Site Admin
Messages : 21898
Inscription : 03 janv. 2007 22:50
Localisation : Périgord noir

Re: Adaptation de nos prochaines plantations face au réchauffement climatique

Message par melano »

Il y en a qui se lancent à fond dans l'agrivoltaisme sur truffière. Avec des panneaux amovibles qui font de l'ombre quand on en a besoin.

Encore une pompe à subventions et un risque de voir toujours plus de terres cultivables disparaître. :roll:

Fred
jj24
Membre
Messages : 2225
Inscription : 29 déc. 2018 18:54
Localisation : PAUSSAC 24310

Re: Adaptation de nos prochaines plantations face au réchauffement climatique

Message par jj24 »

Bonsoir,

Expérimentation: vignes plantées entre les arbres, sarments coté Sud sur supports orientables (quand j'aurais trouvé comment faire!); Feuilles larges(cépage Othello), les vignes grimpent sur les arbres pour l'instant;
A l'approche de l'été, les sarments seront à l'horizontale sur une profondeur de?...Relevés à l'approche du cavage;
(plate-forme de cueillette à faire afin de ne pas marcher sur les brûlés, si raisins pas mangés!);

Qui si colle!? :lol: :lol:

Les branches basses (coté Sud seulement) des chênes cerris qui sont longues, protègent mieux que sol nu!
les autres essences d'arbres demandent plus de branches (taillées pour), car plus courtes naturellement;
Problème de passer dessous avec un outil haut: branches terminales très près du sol;
JJR24
l'appalou 24
Membre
Messages : 2618
Inscription : 21 nov. 2012 21:47

Re: Adaptation de nos prochaines plantations face au réchauffement climatique

Message par l'appalou 24 »

Jcrtruffe a écrit : 14 déc. 2022 18:56 peut être une bonne fausse idée , planter en exposition Nord

Seulement les journées froides en hiver peuvent être fatales quand ça ne dégivre pas de la journée
Bonsoir Jean Claude.

Cela fait partie de mes idées, la plantation au nord peut-être intéressante a condition de ne pas planter en fond de vallée.

Jean Claude.
l'appalou 24
Membre
Messages : 2618
Inscription : 21 nov. 2012 21:47

Re: Adaptation de nos prochaines plantations face au réchauffement climatique

Message par l'appalou 24 »

David1970 a écrit : 14 déc. 2022 19:07 Bonsoir ,
En arbo on réfléchi sur , l'irrigation , les sondes en trufficulture seront sûrement indispensable pour gérer au.mieux l'eau , l'ombrage avec des filets sombre , adaptable pour la truffe , il me semble en avoir vu sur des photos et la taille , pour les truffes , peut être garder plus de branche basse pour augmenter l'ombrage naturelle , et trouver des essences habituées a la chaleur .
Bonsoir David.

Les branches basse sont pour moi, d'une grande importance, cela doit-être mener dés le plus jeune age de l'arbre de façon à favoriser les latérales, a une hauteur d'environ 50 cm du sol.

Jean Claude.
l'appalou 24
Membre
Messages : 2618
Inscription : 21 nov. 2012 21:47

Re: Adaptation de nos prochaines plantations face au réchauffement climatique

Message par l'appalou 24 »

bion a écrit : 14 déc. 2022 19:10 Bonjour,

Je teste depuis 4 ans l'ombrage en hauteur sur une grande surface, pas de résultats pour le moment, l'arbre qui vient de s'ouvrir est sur une autre parcelle.

Il y a un sujet ici: viewtopic.php?t=3611&start=75

Les photos ayant disparu lors de la migration du forum chez un autre hébergeur, j'en remet une ici:
ombrage.jpg

L'on m'a dit qu'une expérimentation analogue était en cours à la truffière expérimentale d'Aix. Celle-ci étant en production, il devrait y avoir des résultats rapidement.

Michel.
Bonsoir Michel.

Ton idée est valable, mais reste difficile sur une grande surface.

Jean Claude
bion
Membre
Messages : 6419
Inscription : 10 févr. 2013 20:21
Localisation : Bouches du Rhône centre

Re: Adaptation de nos prochaines plantations face au réchauffement climatique

Message par bion »

jj24 a écrit : 14 déc. 2022 20:11 Expérimentation: vignes plantées entre les arbres, sarments coté Sud sur supports orientables (quand j'aurais trouvé comment faire!); Feuilles larges(cépage Othello),
C'est une idée.

J'ai vu à la Réunion, dans le cirque de Cilaos, les vignes installées en treille. J'ai demandé au viticulteur la raison de ce choix: les grappes sont ainsi à l'abri du soleil, et les pieds résistent mieux aux cyclones.

Un autre avantage à mon avis: on n'a pas besoin de se baisser pour ramasser les grappes :lol:

Par contre, la vigne à mon avis met les feuilles trop tôt, et le sol serait trop à l'ombre en début de saison,même en arrivant à passer les sarments de la verticale à l'horizontale.
melano a écrit : 14 déc. 2022 19:55 Avec des panneaux amovibles qui font de l'ombre quand on en a besoin.
Oui, mais à quel prix? Je doute fort de la rentabilité, que ce soit pour la truffe, ou pour l'électricité.
l'appalou 24 a écrit : 14 déc. 2022 21:04Ton idée est valable, mais reste difficile sur une grande surface.
Les arboriculteurs le font pour la grêle sur des surfaces très importantes, c'est le même type d'installation.
Cela m'a couté 1500€ pour 500 m², le coût diminue pour des surfaces plus importantes (moins de piquets au m², moins de longueur, de câble, moins d'ancrages).
Si cela permet d'augmenter la production significativement, cela est rentable.
Mon installation est manuelle, il existe des systèmes d'enrouleurs automatiques qui seraient plus performant, en se repliant tout les soirs pour permettre le rafraichissement nocturne.

Michel.
l'appalou 24
Membre
Messages : 2618
Inscription : 21 nov. 2012 21:47

Re: Adaptation de nos prochaines plantations face au réchauffement climatique

Message par l'appalou 24 »

melano a écrit : 14 déc. 2022 19:55 Il y en a qui se lancent à fond dans l'agrivoltaisme sur truffière. Avec des panneaux amovibles qui font de l'ombre quand on en a besoin.

Encore une pompe à subventions et un risque de voir toujours plus de terres cultivables disparaître. :roll:

Fred
Bonsoir Fred.

avec les panneaux solaire double rentabilité, il faudra penser à la pluie récupérer par les panneaux, qui va tout démolir.

Jean Claude.
l'appalou 24
Membre
Messages : 2618
Inscription : 21 nov. 2012 21:47

Re: Adaptation de nos prochaines plantations face au réchauffement climatique

Message par l'appalou 24 »

jj24 a écrit : 14 déc. 2022 20:11 Bonsoir,

Expérimentation: vignes plantées entre les arbres, sarments coté Sud sur supports orientables (quand j'aurais trouvé comment faire!); Feuilles larges(cépage Othello), les vignes grimpent sur les arbres pour l'instant;
A l'approche de l'été, les sarments seront à l'horizontale sur une profondeur de?...Relevés à l'approche du cavage;
(plate-forme de cueillette à faire afin de ne pas marcher sur les brûlés, si raisins pas mangés!);

Qui si colle!? :lol: :lol:

Les branches basses (coté Sud seulement) des chênes cerris qui sont longues, protègent mieux que sol nu!
les autres essences d'arbres demandent plus de branches (taillées pour), car plus courtes naturellement;
Problème de passer dessous avec un outil haut: branches terminales très près du sol;
JJR24
Bonsoir Jean Jacques.

Toi tu fais du vin et des truffes, mais l'idée demande réflexion, pourquoi pas, a condition de ne pas les plantés sur le brûlé, car la vigne fera comme les citrouilles.

Le chêne céris est aussi intéressant chez moi, il devient un bon producteur, les branches basse l'été sont favorables et à l'automne il s'agit de les tailler à la demande.

Jean Claude
jj24
Membre
Messages : 2225
Inscription : 29 déc. 2018 18:54
Localisation : PAUSSAC 24310

Re: Adaptation de nos prochaines plantations face au réchauffement climatique

Message par jj24 »

Bonjour,

"...Toi tu fais du vin et des truffes, mais l'idée demande réflexion, pourquoi pas, a condition de ne pas les plantés sur le brûlé, car la vigne fera comme les citrouilles..."
Jean-Claude, j'ai des cep de vignes qui ont poussé naturellement, et d'autres que j'ai planté (depuis x années), pas de problème de mortalité dû au brulé; Les racines de vignes descendent de plusieurs mètres dans le sol;
Je pense que c'est mieux de planter les ceps coté N/E, et près de l'arbre: moins virulent le brûlé;
JJR24
Répondre